La Bible du Semeur

Psaumes 52

La fin d’un arriviste

1Au chef de chœur: une méditation[a] de David, qu’il composa lorsque Doëg l’Edomite vint informer Saül que David était entré dans la maison d’Ahimélek[b].

Toi qui es fort, qu’as-tu à te vanter de ta méchanceté?
Vois: la bonté de Dieu se manifeste chaque jour.
Ta langue trame des projets de destruction,
c’est un rasoir bien affilé, elle est habile pour tromper.
Tu as donné ta préférence au mal plutôt qu’au bien,
tu as préféré le mensonge à la sincérité.
            Pause
Tu aimes les mots qui détruisent,
ta langue n’est que tromperie.
C’est pourquoi Dieu te détruira définitivement.
Il te saisira dans ta tente, et il t’en chassera,
il arrachera tes racines du pays des vivants.
            Pause
Alors les justes le verront et ils seront saisis de crainte,
ils se riront de toi:
«Le voici, l’homme qui ne prenait pas Dieu pour forteresse,
celui qui se fiait à ses grandes richesses
et qui se croyait fort par ses actes destructeurs[c]

10 Mais moi, je suis comme un olivier verdoyant dans la maison de Dieu.
Je compte sur l’amour de Dieu à toujours, à jamais.
11 Je te célébrerai toujours pour ce que tu as fait.
Je veux m’attendre à toi,
car ta bonté se manifeste à ceux qui te sont attachés.

Notas al pie

  1. 52.1 Signification incertaine.
  2. 52.2 Voir 1 S 21.8; 22.9-10.
  3. 52.9 La version syriaque a: richesse.

The Message

Psalm 52

A David Psalm, When Doeg the Edomite Reported to Saul, “David’s at Ahimelech’s House”

11-4 Why do you brag of evil, “Big Man”?
    God’s mercy carries the day.
You scheme catastrophe;
    your tongue cuts razor-sharp,
    artisan in lies.
You love evil more than good,
    you call black white.
You love malicious gossip,
    you foul-mouth.

God will tear you limb from limb,
    sweep you up and throw you out,
Pull you up by the roots
    from the land of life.

6-7 Good people will watch and
    worship. They’ll laugh in relief:
“Big Man bet on the wrong horse,
    trusted in big money,
    made his living from catastrophe.”

And I’m an olive tree,
    growing green in God’s house.
I trusted in the generous mercy
    of God then and now.

I thank you always
    that you went into action.
And I’ll stay right here,
    your good name my hope,
    in company with your faithful friends.