La Bible du Semeur

Psaumes 48

La cité de Dieu

1Cantique. Un psaume des Qoréites[a].

Oui, l’Eternel est grand! Il est bien digne de louanges
dans la cité de notre Dieu, sur sa montagne sainte.
Colline magnifique, joie de la terre entière,
mont de Sion, tu es le véritable nord: la demeure de Dieu[b],
la cité du grand roi!
Dieu, dans les palais de Sion,
se fait connaître comme une forteresse.

Car voici que les rois s’étaient tous réunis;
et ensemble, ils marchaient contre elle.
Quand ils l’ont vue, pris de stupeur,
épouvantés, ils se sont tous enfuis!
Un tremblement les a saisis sur place,
pareil à la douleur de la femme en travail.
On aurait dit le vent de l’est
quand il vient fracasser les bateaux au long cours.
Ce que nous avions entendu, nous l’avons vu nous-mêmes
dans la cité de l’Eternel, le Seigneur des armées célestes,
dans la cité de notre Dieu.
Et pour toujours, Dieu l’établit solidement.
            Pause
10 Nous méditons, ô Dieu, sur ton amour,
au milieu de ton temple.
11 Comme ta renommée,
ta louange a atteint les confins de la terre.
Car par ta main tu accomplis de nombreux actes de justice.
12 Que le mont de Sion jubile.
Que, dans les villes de Juda, on soit dans l’allégresse,
à cause de tes jugements!
13 Tournez tout autour de Sion et longez son enceinte,
comptez ses tours!
14 Admirez ses remparts,
et passez en revue chacun de ses palais
pour pouvoir annoncer à la génération suivante
15 que ce Dieu-là est notre Dieu à tout jamais, et éternellement,
il sera notre guide jusqu’à la mort.

Notas al pie

  1. 48.1 Voir note 42.1.
  2. 48.3 L’hébreu a: les extrémités du Tsaphôn, ce qui peut se comprendre de manière géographique: du côté du nord, ou religieuse: le Tsaphôn était une montagne sacrée où, selon la religion phénicienne, Baal résidait.

Bíbélì Mímọ́ Yorùbá Òde Òn

Saamu 48

Orin. Saamu ti àwọn ọmọ Kora.

1Ẹni ńlá ní Olúwa, tí ó sì yẹ láti máa yìn
    ní ìlú Ọlọ́run wa, lórí òkè mímọ́ rẹ̀.

Ó dára nínú ipò ìtẹ́ rẹ̀,
    ayọ̀ gbogbo ayé
òkè Sioni, ní ìhà àríwá
    ní ìlú ọba ńlá.
Ọlọ́run wà nínú ààbò ààfin rẹ̀;
    ó fi ara rẹ̀ hàn láti jẹ́ odi alágbára.

Nígbà tí àwọn ọba kógun jọ pọ̀,
    wọ́n jùmọ̀ ń kọjá lọ.
Wọn rí i bẹ́ẹ̀ ni ẹnu sì yà wọ́n
    a yọ wọ́n lẹ́nu, wọ́n yára lọ
Ẹ̀rù sì bà wọ́n níbẹ̀,
    ìrora gẹ́gẹ́ bí obìnrin tí ó wà nínú ìrọbí.
Ìwọ bà wọ́n jẹ́ gẹ́gẹ́ bí ọkọ̀ orí omi Tarṣiṣi,
    wọ́n fọ́nká láti ọwọ́ ìjì ìlà-oòrùn.

Gẹ́gẹ́ bí a ṣe gbọ́,
    Bẹ́ẹ̀ ni àwa rí,
Ní inú Olúwa àwọn ọmọ-ogun
    ní ìlú Ọlọ́run wa,
    Ọlọ́run jẹ́ kí ó wà ní abẹ́ ààbò títí láéláé. Sela.

Láàrín tẹmpili rẹ, Ọlọ́run,
    àwa ti ń sọ ti ìṣeun ìfẹ́ rẹ.
10 Gẹ́gẹ́ bí orúkọ rẹ Ọlọ́run,
    ìyìn rẹ̀ dé òpin ayé,
    ọwọ́ ọ̀tún rẹ kún fún òdodo.
11 Jẹ́ kí òkè Sioni kí ó yọ̀
    kí inú àwọn ọmọbìnrin Juda kí ó dùn
    nítorí ìdájọ́ rẹ.

12 Rìn Sioni kiri lọ yíká rẹ̀,
    ka ilé ìṣọ́ rẹ̀.
13 Kíyèsi odi rẹ̀,
    kíyèsi àwọn ààfin rẹ̀
kí ẹ̀yin lè máa wí fún ìran tí ń bọ̀.

14 Nítorí Ọlọ́run yìí Ọlọ́run wà ní títí ayé,
    Òun ni yóò ṣe amọ̀nà wa títí dè òpin ayé.