La Bible du Semeur

Psaumes 44

Rejetés par l’Eternel

1Au chef de chœur. Méditation[a] des Qoréites[b].

O Dieu, nous l’avons entendu de nos propres oreilles,
nos pères nous ont raconté
tout ce que tu as accompli
de leur temps, autrefois.
Par ton intervention, tu as dépossédé des peuples pour établir nos pères;
et tu as frappé des peuplades pour donner à nos pères assez de place.
Ce n’est pas grâce à leur épée qu’ils ont occupé cette terre,
ni par leur propre force qu’ils ont remporté la victoire:
mais c’est par ton action puissante,
car tu leur étais favorable et les avais en affection.
C’est toi, ô Dieu, qui es mon roi
et qui décides le salut de Jacob[c].
Oui, avec toi nous repoussons nos ennemis,
et grâce à toi nous piétinons nos adversaires[d].
Je ne compte pas sur mon arc,
mon épée ne me sauve pas,
c’est toi, ô Dieu, qui nous délivres de tous nos ennemis
et qui couvres de honte les gens qui nous haïssent.
Tout au long de ce jour, nous nous félicitons de Dieu;
nous le louerons jusqu’en l’éternité.
            Pause
10 Pourtant tu nous as rejetés
et livrés à la honte.
Tu as cessé d’accompagner nos armées au combat!
11 Tu nous fais reculer devant nos ennemis:
nos adversaires se sont emparés de nos biens.
12 Oui, tu nous as livrés à eux, ainsi qu’un troupeau de brebis destinées à la boucherie,
et tu nous as éparpillés parmi les peuples étrangers.
13 Tu as vendu ton peuple à un bas prix
sans en tirer aucun profit,
14 et tu nous as livrés aux railleries de nos voisins.
Tous ceux qui nous entourent se rient et se moquent de nous.
15 Tu fais de nous la risée d’autres peuples.
En nous voyant, les étrangers secouent la tête en ricanant.
16 Tout le jour je vois mon humiliation,
et mon visage est marqué par la honte
17 quand j’entends les outrages et les propos blessants
d’un ennemi vindicatif.
18 Tout cela nous est arrivé sans que nous t’ayons délaissé
et sans que nous ayons trahi ton alliance avec nous.
19 Nous n’avons pas renié nos engagements envers toi,
nous n’avons pas quitté la voie que tu nous as prescrite.
20 Pourtant, tu nous as écrasés dans le domaine des chacals[e],
et tu nous as couverts de ténèbres épaisses.
21 Si nous avions délaissé notre Dieu,
si nous avions tendu les mains vers un dieu étranger,
22 Dieu ne l’aurait-il pas appris,
lui qui connaît tous les secrets qui sont au fond des cœurs?
23 A cause de toi, chaque jour, nous sommes massacrés
et l’on nous considère comme étant des moutons destinés à la boucherie[f].

24 Interviens donc, Seigneur! Pourquoi ne réagis-tu pas?
Veuille te réveiller! Ne nous rejette pas toujours!
25 Pourquoi te détourner?
Pourquoi ignores-tu nos maux et nos détresses?
26 Car nous voilà prostrés dans la poussière,
plaqués au sol.
27 Agis, viens à notre aide!
Libère-nous dans ton amour!

Notas al pie

  1. 44.1 Signification incertaine.
  2. 44.1 Voir note 42.1.
  3. 44.5 Autre traduction: et qui fais triompher Jacob. Les anciennes versions grecque et syriaque ont lu: tu es mon roi, ô Dieu: ordonne le salut pour Jacob.
  4. 44.6 Voir 18.39; Jos 10.24; Es 51.23.
  5. 44.20 Lieu désert et inhabité (voir Es 13.22; Jr 9.11).
  6. 44.23 Cité en Rm 8.36.

The Message

Psalm 44

A Psalm of the Sons of Korah

11-3 We’ve been hearing about this, God,
    all our lives.
Our fathers told us the stories
    their fathers told them,
How single-handedly you weeded out the godless
    from the fields and planted us,
How you sent those people packing
    but gave us a fresh start.
We didn’t fight for this land;
    we didn’t work for it—it was a gift!
You gave it, smiling as you gave it,
    delighting as you gave it.

4-8 You’re my King, O God—
    command victories for Jacob!
With your help we’ll wipe out our enemies,
    in your name we’ll stomp them to dust.
I don’t trust in weapons;
    my sword won’t save me—
But it’s you, you who saved us from the enemy;
    you made those who hate us lose face.
All day we parade God’s praise—
    we thank you by name over and over.

9-12 But now you’ve walked off and left us,
    you’ve disgraced us and won’t fight for us.
You made us turn tail and run;
    those who hate us have cleaned us out.
You delivered us as sheep to the butcher,
    you scattered us to the four winds.
You sold your people at a discount—
    you made nothing on the sale.

13-16 You made people on the street,
    urchins, poke fun and call us names.
You made us a joke among the godless,
    a cheap joke among the rabble.
Every day I’m up against it,
    my nose rubbed in my shame—
Gossip and ridicule fill the air,
    people out to get me crowd the street.

17-19 All this came down on us,
    and we’ve done nothing to deserve it.
We never betrayed your Covenant: our hearts
    were never false, our feet never left your path.
Do we deserve torture in a den of jackals?
    or lockup in a black hole?

20-22 If we had forgotten to pray to our God
    or made fools of ourselves with store-bought gods,
Wouldn’t God have figured this out?
    We can’t hide things from him.
No, you decided to make us martyrs,
    lambs assigned for sacrifice each day.

23-26 Get up, God! Are you going to sleep all day?
    Wake up! Don’t you care what happens to us?
Why do you bury your face in the pillow?
    Why pretend things are just fine with us?
And here we are—flat on our faces in the dirt,
    held down with a boot on our necks.
Get up and come to our rescue.
    If you love us so much, Help us!