La Bible du Semeur

Psaumes 41

Malade et persécuté

1Au chef de chœur. Psaume de David.

Heureux celui qui se soucie du pauvre.
Lorsque vient le malheur, l’Eternel le délivre,
l’Eternel le protège et préserve sa vie:
il le rend heureux sur la terre
et ne le livre pas au désir de ses ennemis.
L’Eternel le soutient sur son lit de souffrance,
et quand il est malade il lui refait sa couche[a].

J’ai dit: «O Eternel, aie compassion de moi,
et veuille me guérir! J’ai péché contre toi.»
Mes adversaires parlent méchamment contre moi:
«Quand donc va-t-il mourir? Quand donc l’oubliera-t-on?»

Si l’un d’eux vient me voir, il se met à mentir:
il amasse en lui-même un tas de médisances
et sort pour les répandre.
Mes ennemis chuchotent tous ensemble à mon sujet,
en formant des projets pour mon malheur:
«Cette maladie qui le frappe, quelle mauvaise affaire!
Il a dû s’aliter, il ne se relèvera plus!»
10 Et même mon ami,
en qui j’avais confiance, celui qui partageait mon pain,
s’est tourné contre moi[b].

11 Mais toi, ô Eternel, aie compassion de moi, et viens me relever:
je leur rendrai leur dû.
12 Voici comment je reconnaîtrai ton affection pour moi:
c’est quand mon ennemi cessera de clamer qu’il triomphe de moi.
13 Pour prix de mon intégrité, tu viens me soutenir.
Tu me fais subsister devant toi pour toujours.

14 Béni soit l’Eternel, Dieu d’Israël, depuis toujours et pour toujours.
Amen, Amen!

Notas al pie

  1. 41.4 Autre traduction: il lui fait quitter sa couche.
  2. 41.10 Cité en Jn 13.18.

The Message

Psalm 41

A David Psalm

11-3 Dignify those who are down on their luck;
    you’ll feel good—that’s what God does.
God looks after us all,
    makes us robust with life—
Lucky to be in the land,
    we’re free from enemy worries.
Whenever we’re sick and in bed,
    God becomes our nurse,
    nurses us back to health.

4-7 I said, “God, be gracious!
    Put me together again—
    my sins have torn me to pieces.”
My enemies are wishing the worst for me;
    they make bets on what day I will die.
If someone comes to see me,
    he mouths empty platitudes,
All the while gathering gossip about me
    to entertain the street-corner crowd.
These “friends” who hate me
    whisper slanders all over town.
They form committees
    to plan misery for me.

8-9 The rumor goes out, “He’s got some dirty,
    deadly disease. The doctors
    have given up on him.”
Even my best friend, the one I always told everything
    —he ate meals at my house all the time!—
    has bitten my hand.

10 God, give grace, get me up on my feet.
    I’ll show them a thing or two.

11-12 Meanwhile, I’m sure you’re on my side—
    no victory shouts yet from the enemy camp!
You know me inside and out, you hold me together,
    you never fail to stand me tall in your presence
    so I can look you in the eye.

13 Blessed is God, Israel’s God,
    always, always, always.
    Yes. Yes. Yes.