La Bible du Semeur

Psaumes 41

Malade et persécuté

1Au chef de chœur. Psaume de David.

Heureux celui qui se soucie du pauvre.
Lorsque vient le malheur, l’Eternel le délivre,
l’Eternel le protège et préserve sa vie:
il le rend heureux sur la terre
et ne le livre pas au désir de ses ennemis.
L’Eternel le soutient sur son lit de souffrance,
et quand il est malade il lui refait sa couche[a].

J’ai dit: «O Eternel, aie compassion de moi,
et veuille me guérir! J’ai péché contre toi.»
Mes adversaires parlent méchamment contre moi:
«Quand donc va-t-il mourir? Quand donc l’oubliera-t-on?»

Si l’un d’eux vient me voir, il se met à mentir:
il amasse en lui-même un tas de médisances
et sort pour les répandre.
Mes ennemis chuchotent tous ensemble à mon sujet,
en formant des projets pour mon malheur:
«Cette maladie qui le frappe, quelle mauvaise affaire!
Il a dû s’aliter, il ne se relèvera plus!»
10 Et même mon ami,
en qui j’avais confiance, celui qui partageait mon pain,
s’est tourné contre moi[b].

11 Mais toi, ô Eternel, aie compassion de moi, et viens me relever:
je leur rendrai leur dû.
12 Voici comment je reconnaîtrai ton affection pour moi:
c’est quand mon ennemi cessera de clamer qu’il triomphe de moi.
13 Pour prix de mon intégrité, tu viens me soutenir.
Tu me fais subsister devant toi pour toujours.

14 Béni soit l’Eternel, Dieu d’Israël, depuis toujours et pour toujours.
Amen, Amen!

  1. 41.4 Autre traduction: il lui fait quitter sa couche.
  2. 41.10 Cité en Jn 13.18.