La Bible du Semeur

Psaumes 35

Le Seigneur protège les faibles

1De David.

O Eternel, viens accuser ceux qui m’accusent,
combats toi-même qui me combat.
Saisis le petit bouclier et le grand bouclier,
lève-toi pour me secourir!
Brandis ta lance avec le javelot contre mes poursuivants!
Dis-moi que tu es mon Sauveur.
Qu’ils soient honteux, déshonorés, ceux qui en veulent à ma vie!
Qu’ils reculent couverts d’opprobre, ceux qui projettent mon malheur!
Qu’ils soient comme la paille emportée par le vent,
quand les repoussera l’ange de l’Eternel[a]!
Que leur chemin soit sombre, qu’il soit glissant
lorsque l’ange de l’Eternel viendra les pourchasser!
Sans cause, ils ont caché des pièges sur ma route,
sans raison, pour me perdre, ils ont creusé des fosses.
Que le malheur s’abatte sur eux à l’improviste!
Et que dans le filet qu’ils ont caché, ils puissent s’empêtrer!
Qu’ils tombent dans la fosse qu’ils ont creusée et qu’elle fasse leur propre ruine[b].
J’exulterai de joie en l’Eternel,
je me réjouirai pour le salut qu’il aura accompli pour moi.
10 Je clamerai de tout mon être: «Eternel, qui est comme toi?
Le malheureux, tu le délivres d’un ennemi plus fort que lui,
les pauvres et les démunis, tu les libères de ceux qui les oppriment.»

11 Des témoins adonnés à la violence se lèvent,
on vient m’interroger sur des faits que j’ignore.
12 Ils me rendent le mal pour le bien que j’ai fait.
Je suis abandonné.
13 Et moi, quand ils étaient malades, je revêtais un vêtement de deuil
et je m’humiliais en jeûnant.
Sans cesse, je priais pour eux[c]
14 comme pour un ami ou pour un frère. J’allais, courbé sous la tristesse,
comme en menant le deuil pour la mort d’une mère.
15 Je suis tombé dans le malheur: les voilà qui s’attroupent en triomphant à mon sujet;
oui, ils s’attroupent contre moi pour m’attaquer à mon insu[d].
Sans répit, ils m’outragent.
16 Avec une ironie mordante, ces hypocrites
grincent des dents à mon sujet.
17 Seigneur, comment supportes-tu cela?
Soustrais ma vie à leurs sévices,
ma vie qui m’est précieuse, à ces lions!
18 Je te rendrai hommage dans la grande assemblée.
Je te louerai avec la foule immense.

19 Sans cause, ils sont mes ennemis: qu’ils ne triomphent pas à mon sujet!
Ils me détestent sans raison. Qu’ils n’osent plus cligner de l’œil pour m’insulter!
20 Car ce n’est pas la paix qu’apporte leur parole,
ils forgent des mensonges contre les gens paisibles du pays.
21 La bouche grande ouverte,
ils disent: «Eh, eh! Nous l’avons vu!»
22 Eternel, toi, tu as tout vu! Ne reste pas muet!
Seigneur, ne te tiens pas si éloigné de moi!
23 Interviens donc!
Oui, interviens pour défendre mon droit,
toi, mon Dieu, mon Seigneur, pour prendre en main ma cause!
24 Rends-moi justice, toi qui es juste, ô Eternel mon Dieu!
Empêche-les de triompher à mon sujet!
25 Qu’ils ne se disent pas: «Ah, ah, c’est ce que nous voulions!»
Non, qu’ils ne disent pas: «Nous n’avons fait de lui qu’une bouchée!»
26 Que la honte et le déshonneur atteignent tous ceux qui se réjouissent de mon malheur!
Qu’ils soient couverts de honte et revêtus de confusion,
ceux qui, pour se grandir, se tournent contre moi!
27 Alors ceux qui désirent voir mon droit rétabli
pourront se réjouir, et ils crieront de joie
en répétant sans cesse: «Que l’Eternel est grand,
lui qui désire le bonheur de son serviteur!»
28 Oui, je proclamerai que tu es juste,
je dirai ta louange tout le jour.

Notas al pie

  1. 35.5 Voir note 34.8.
  2. 35.8 La version syriaque a: qu’ils ont creusée pour moi.
  3. 35.13 Autre traduction: quand ma prière n’était pas exaucée.
  4. 35.15 à mon insu : autre traduction: ces gens que je ne connais pas.

Nkwa Asem

Nnwom 35

Mmoa mpaebɔ

1Tia wɔn a wotia me, Awurade, na ko tia wɔn a wɔko tia me! Fa wo kyɛm ne wo nkatabo begye me. Ma wo peaw ne w’abonnua so tia wɔn a wɔtaa me. Ka kyerɛ me se wubegye me. Wɔn a wɔpɛ sɛ wokum me no, di wɔn so na gu wɔn anim ase! Na wɔn a wɔyɛ adwene tia me no ma wɔnsan wɔn akyi na wɔn adwene nyɛ basaa. Ma wɔnyɛ sɛ ntɛtɛ a mframa bɔ gu wɔ bere a Awurade taa wɔn no! Ma wɔn akwan nnuru sum na emu nyɛ toro bere a Awurade bɔfo bɔ wɔn hwe fam no! Wosum me firi kwa na wotuu amoa tenten sɛ mentɔ mu. Nanso ansa na wobehu no na ɔsɛe akyere wɔn dedaw. Wɔn ara wɔn firi beyi wɔn na ɛde wɔn akɔ sɛe mu.

Na Awurade nti, m’ani begye; menya ahotɔ efisɛ, wagye me nkwa. 10 Mifi me koma nyinaa mu bɛka akyerɛ Awurade se, “Obi nte sɛ wo. Wobɔ ahoɔmmerɛwfo ho ban fi ahoɔdenfo ho, ɛnna wobɔ mmɔborɔfo nso ho ban fi asisifo ho.

11 Nnebɔneyɛfo di adanse tia me na wɔde bɔne a minnim ho hwee to me so. 12 Wɔde bɔne tua papa a meyɛ so ka nam so ma mepa abaw. 13 Nanso bere a wɔyaree no, mifuraa ayiasetam na mannidi nso; misii me ti ase bɔɔ mpae 14 sɛnea mɛbɔ mpae ama adamfo anaa onua bi. Mekɔɔ so twaa agyaadwo sɛ obi a ɔresu ne na. 15 Nanso ɔhaw too me no, wɔn nyinaa ani gyei, boaa wɔn ho ano, dii me ho fɛw. Amamfrafo hwee me, na wɔkɔɔ so hwee me ara. 16 Wɔhwɛɛ me ɔtan so te sɛ nnipa a wodi obubuafo ho fɛw.

17 Awurade, wobɛkɔ so ahwɛ wɔn saa ara akosi da bɛn? Gye me fi wɔn nsam. Gye me nkwa fi saa agyata yi nsam. 18 Na mɛda wo ase wɔ wo manfo anim. Mɛkamfo wo wɔ wɔn nyinaa anim.

19 Mma m’atamfo, saa atorofo no, nni me nkogu no ho ahurusi. Mma wɔn a wɔtan me kwa nni m’awerɛhow ho ahurusi. 20 Wɔnkasa sɛ nnamfo; na mmom wɔfa akwan horow so twa asomdwoepɛfo ho atoro. 21 Wɔteɛm ka to me so se, “Yehuu nea woyɛe no!” 22 Nanso wo, O Awurade, woahu eyi. Enti nyɛ komm, Awurade; ntew wo ho nkɔ akyiri!

23 Keka wo ho, O Awurade, na bɔ me ho ban. Sɔre, me Nyankopɔn, na ka ma me. 24 Woyɛ ɔtreneeni; O Awurade, enti bu me bem. Mma m’atamfo nni ahurusi wɔ m’amanehunu ho. 25 Mma wonnsise wɔn ho se, “Yɛapam no afi yɛn ho, na saa na na yɛrehwehwɛ!” 26 Ma wɔn a wodi ahurusi wɔ m’amanehunu ho no nni nkogu koraa, na wɔn adwene nyɛ basabasa; ma aniwu ne animguase nka wɔn a wɔka se woye sen me no. 27 Ma wɔn a wɔpɛ sɛ wohu sɛ wɔagyaa me no nteɛteɛm ahosɛpɛw so se, “Awurade so! N’ani sɔ ne somfo nkonimdi.” 28 Na mɛpae mu maka wo treneeyɛ na mɛkamfo wo daa nyinaa.