La Bible du Semeur

Psaumes 31

J’ai mis ma confiance en l’Eternel

1Au chef de chœur. Psaume de David.

C’est en toi, Eternel, que je cherche un refuge.
Que jamais cela ne tourne à ma confusion!
Toi qui es juste, délivre-moi[a],
tends l’oreille vers moi!
Viens vite! Viens me délivrer!
Sois pour moi un rocher entouré de murailles, une solide forteresse
où je trouverai le salut!
Oui, tu es pour moi un rocher, et une forteresse:
à cause de ce que tu es, toi, tu me guideras et tu me conduiras.
Du piège que l’on m’a tendu tu me feras sortir,
puisque tu es ma forteresse.

Je remets mon esprit entre tes mains[b],
tu m’as libéré, Eternel, toi, le Dieu véritable.
Je les hais, tous ceux qui s’attachent à des idoles de néant;
je me confie en l’Eternel.
Ton amour me fait jubiler, il me remplit de joie
puisque tu as vu ma misère,
que tu as porté attention à ma grande détresse.
Tu ne m’as pas abandonné au pouvoir de mes ennemis,
et tu m’as mis au large.

10 Aie pitié de moi, Eternel, je suis dans la détresse,
le chagrin me ronge les yeux, l’âme et le corps entier.
11 Ma vie se consume en tourments,
mes années en gémissements.
Les forces m’abandonnent à cause de ma faute[c]
et mon corps dépérit.
12 A cause de mes ennemis, je dois porter l’opprobre,
de mes voisins, je suis la honte
et je fais peur à ceux qui me connaissent.
Ceux qui me croisent en chemin s’écartent loin de moi[d].
13 Ils m’ont rayé de leur mémoire: me voilà comme un mort,
je suis comme un objet perdu.
14 J’entends toutes les médisances que l’on répand à mon sujet.
Autour de moi, c’est la terreur:
ils se concertent contre moi,
ils forment des complots pour m’enlever la vie[e].

15 Mais moi, ô Eternel, je me confie en toi.
Je dis: «Tu es mon Dieu!»
16 Mes destinées sont dans ta main.
Délivre-moi de la main de mes ennemis, car ils s’acharnent contre moi.
17 Regarde-moi avec bonté: je suis ton serviteur!
Viens me sauver dans ton amour!
18 Que je ne sois pas dans la honte, ô Eternel, quand je t’invoque,
mais que les méchants soient honteux
et réduits au silence dans le séjour des morts!
19 Qu’ils soient rendus muets tous ces menteurs aux lèvres fausses
qui parlent avec arrogance contre le juste,
avec orgueil, avec mépris.

20 Combien est grande la bonté
que tu tiens en réserve en faveur de ceux qui te craignent,
et que tu viens répandre, sur ceux qui s’abritent en toi,
au vu de tous les hommes.
21 Auprès de toi, tu leur donnes un refuge loin des machinations des hommes.
Tu les préserves dans ta tente des langues médisantes.
22 Béni soit l’Eternel,
car il m’a témoigné son merveilleux amour
lorsque je me trouvais dans une cité assiégée.
23 Désemparé, je me disais:
«Il ne se soucie plus de moi.»
Mais tu m’as entendu quand je te suppliais,
quand je t’appelais à mon aide.

24 Soyez remplis d’amour pour l’Eternel, vous qui lui êtes attachés!
L’Eternel garde ceux qui lui sont fidèles,
mais il punit sévèrement les arrogants.
25 Soyez forts et prenez courage,
vous qui vous attendez à l’Eternel.

Notas al pie

  1. 31.2 Pour les v. 2-4, voir 71.1-3.
  2. 31.6 Cité en Lc 23.46.
  3. 31.11 Autre traduction: à cause de ma misère.
  4. 31.12 Voir 38.12; 41.10; 69.9; 88.9, 19; Jb 19.13-19; Jr 12.6; 15.17.
  5. 31.14 Voir Jr 6.25; 20.3, 10; 46.5; 49.29.

The Message

Psalm 31

A David Psalm

11-2 I run to you, God; I run for dear life.
    Don’t let me down!
    Take me seriously this time!
Get down on my level and listen,
    and please—no procrastination!
Your granite cave a hiding place,
    your high cliff aerie a place of safety.

3-5 You’re my cave to hide in,
    my cliff to climb.
Be my safe leader,
    be my true mountain guide.
Free me from hidden traps;
    I want to hide in you.
I’ve put my life in your hands.
    You won’t drop me,
    you’ll never let me down.

6-13 I hate all this silly religion,
    but you, God, I trust.
I’m leaping and singing in the circle of your love;
    you saw my pain,
    you disarmed my tormentors,
You didn’t leave me in their clutches
    but gave me room to breathe.
Be kind to me, God
    I’m in deep, deep trouble again.
I’ve cried my eyes out;
    I feel hollow inside.
My life leaks away, groan by groan;
    my years fade out in sighs.
My troubles have worn me out,
    turned my bones to powder.
To my enemies I’m a monster;
    I’m ridiculed by the neighbors.
My friends are horrified;
    they cross the street to avoid me.
They want to blot me from memory,
    forget me like a corpse in a grave,
    discard me like a broken dish in the trash.
The street-talk gossip has me
    “criminally insane”!
Behind locked doors they plot
    how to ruin me for good.

14-18 Desperate, I throw myself on you:
    you are my God!
Hour by hour I place my days in your hand,
    safe from the hands out to get me.
Warm me, your servant, with a smile;
    save me because you love me.
Don’t embarrass me by not showing up;
    I’ve given you plenty of notice.
Embarrass the wicked, stand them up,
    leave them stupidly shaking their heads
    as they drift down to hell.
Gag those loudmouthed liars
    who heckle me, your follower,
    with jeers and catcalls.

19-22 What a stack of blessing you have piled up
    for those who worship you,
Ready and waiting for all who run to you
    to escape an unkind world.
You hide them safely away
    from the opposition.
As you slam the door on those oily, mocking faces,
    you silence the poisonous gossip.
Blessed God!
    His love is the wonder of the world.
Trapped by a siege, I panicked.
    “Out of sight, out of mind,” I said.
But you heard me say it,
    you heard and listened.

23 Love God, all you saints;
    God takes care of all who stay close to him,
But he pays back in full
    those arrogant enough to go it alone.

24 Be brave. Be strong. Don’t give up.
    Expect God to get here soon.