La Bible du Semeur

Psaumes 18

Merci pour ta délivrance[a]

1Au chef de chœur, de David, serviteur de l’Eternel. Il adressa à l’Eternel les paroles de ce cantique lorsque l’Eternel l’eut délivré de tous ses ennemis, et en particulier de Saül. Il dit ceci :

Je t’aime, ô Eternel, ma force !
L’Eternel est ma forteresse, |mon rocher, mon libérateur.
Il est mon Dieu, le roc solide |où je me réfugie.
Il est mon Sauveur tout-puissant, |mon rempart et mon bouclier.
Loué soit l’Eternel : |quand je l’ai appelé,
j’ai été délivré |de tous mes ennemis.
La mort m’enserrait de ses liens,
et, comme un torrent destructeur, |me terrifiait.
Oui, le séjour des morts |m’entourait de ses liens,
le piège de la mort |se refermait sur moi.
Alors, dans ma détresse, |j’invoquai l’Eternel.
Vers mon Dieu, je lançai |mon appel au secours,
mon cri parvint à ses oreilles
et, de son temple[b], il m’entendit.

La terre s’ébranla |et elle chancela,
les fondements de ses montagnes |se mirent à frémir,
tout secoués par sa colère.
De ses narines s’élevait |de la fumée,
et de sa bouche |surgissait un feu dévorant,
des charbons embrasés |en jaillissaient.
10 Il inclina le ciel |et descendit,
un sombre nuage à ses pieds.
11 Il chevauchait un chérubin[c] |et il volait,
le vent le portait sur ses ailes.
12 Il s’enveloppait de ténèbres |pour se cacher dans leurs replis,
des nuages opaques |et l’obscurité de l’orage |formaient sa tente.
13 De l’éclat brillant devant lui |jaillissaient des nuages,
de la grêle et des braises.
14 L’Eternel tonna dans le ciel,
le Dieu très-haut |fit retentir sa voix
et il lança de la grêle et des braises.
15 Et soudain, il tira ses flèches |pour disperser mes ennemis,
il lança de nombreux éclairs |pour les mettre en déroute.
16 A ta menace, ô Eternel,
et au souffle tempétueux |de ta colère,
le fond des mers parut,
les fondements du monde |se trouvèrent à nu.

17 Du haut du ciel, |il étend sa main pour me prendre,
me retirer des grandes eaux.
18 Il me délivre |d’un ennemi puissant,
de gens qui me haïssent |et sont plus forts que moi.
19 Ils m’affrontaient |au jour de mon désastre,
mais l’Eternel |a été mon appui.
20 Il m’a retiré du danger, |l’a éloigné de moi,
il m’en a délivré, |à cause de son affection pour moi.

21 L’Eternel a agi |en tenant compte |de ma conduite juste,
comme mes mains sont pures, |il m’a récompensé ;
22 car j’ai suivi |les voies qu’il a prescrites,
je n’abandonne pas mon Dieu |pour m’adonner au mal.
23 J’ai toujours ses lois sous les yeux,
je ne fait fi |d’aucun de ses commandements.
24 Envers lui, je suis sans reproche,
je me suis gardé du péché.
25 L’Eternel m’a récompensé |d’avoir agi avec droiture
et d’avoir gardé les mains pures sous ses yeux.

26 Avec ceux qui sont bienveillants, |toi, tu te montres bienveillant.
Avec qui est irréprochable, |tu es irréprochable.
27 Et avec celui qui est pur, |tu es toi-même pur,
et avec celui qui agit |de manière tordue, |tu empruntes des chemins détournés.
28 Toi, tu sauves un peuple affligé,
tu fais baisser les yeux |aux orgueilleux.
29 Tu fais briller ma lampe ;
ô Eternel, mon Dieu, |tu illumines mes ténèbres.
30 Avec toi, je me précipite |sur une troupe bien armée,
avec mon Dieu, |je franchis des murailles.

31 Parfaites sont les voies |que Dieu prescrit,
la parole de l’Eternel |est éprouvée.
Ceux qui le prennent pour refuge |trouvent en lui un bouclier.
32 Qui est Dieu, sinon l’Eternel ?
Qui est un roc ? C’est notre Dieu !
33 C’est Dieu qui m’arme de vaillance,
il me trace un chemin parfait.
34 Grâce à lui, je cours comme une gazelle,
il me fait prendre position |sur les hauteurs.
35 C’est lui qui m’entraîne au combat,
et me fait tendre l’arc de bronze[d].

36 Ta délivrance |me sert de bouclier,
de ta main droite, |tu me soutiens,
et ta sollicitude me grandit.
37 Tu m’amènes à marcher |sur un chemin bien large,
mes jambes ne fléchissent pas.
38 Je poursuis tous mes ennemis, |je les rattrape
et je ne reviens pas |sans les avoir exterminés.
39 Je frappe : aucun ne peut se relever,
ils tombent sous mes pieds.
40 Tu me rends fort pour le combat,
tu fais plier mes agresseurs : |les voilà à mes pieds.
41 Tu mets mes ennemis en fuite,
et ceux qui me haïssent, |je les anéantis.
42 Ils ont beau crier au secours, |personne ne vient à leur aide
et s’ils appellent l’Eternel, |celui-ci ne leur répond pas.
43 Je les broie comme une poussière |qu’emporterait le vent.
Je les balaie |comme la boue des rues.

44 En face d’un peuple en révolte[e], |tu me fais triompher.
Tu m’établis chef d’autres peuples.
Un peuple qu’autrefois |je ne connaissais pas |m’est maintenant soumis.
45 Au premier mot, ils m’obéissent,
et des étrangers me courtisent.
46 Les étrangers perdent courage,
tremblants, ils quittent leurs bastions.

47 Dieu est vivant ! Qu’il soit béni, |lui qui est mon rocher !
Que l’on proclame la grandeur |de ce Dieu qui est mon Sauveur !
48 Ce Dieu m’accorde ma revanche,
il me soumet des peuples.
49 Il me délivre de mes ennemis.
Oui, tu me fais triompher d’eux,
tu me délivres |des hommes violents.
50 Aussi je publie tes louanges, |parmi les peuples |ô Eternel,
je te célèbre par mes chants[f].
51 Pour son roi, l’Eternel opère |de grandes délivrances.
Il traite avec bonté |l’homme qui de sa part |a reçu l’onction d’huile sainte,
David et sa postérité, |pour toute éternité.

Notas al pie

  1. 18: Voir 2 S 22.1-51.
  2. 18.7 Il s’agit du sanctuaire céleste où Dieu réside.
  3. 18.11 Etres célestes, réels ou symboliques (80.2 ; 99.1 ; Gn 3.24 ; Ex 25.18). En Ez 1 ; 9 ; 10, les chérubins figurent comme les coursiers du char de l’Eternel, porteurs du trône divin. Ici, le chérubin apparaît comme sa monture.
  4. 18.35 Signe d’une force extraordinaire.
  5. 18.44 Peut-être une allusion aux tribus nord-israélites, qui, durant sept ans, ont été en guerre contre David avant de le reconnaître comme roi de tout Israël (2 S 2 à 5), ou bien aux peuples non israélites assujettis par David (2 S 5 ; 8 ; 10).
  6. 18.50 Cité en Rm 15.9.

Nkwa Asem

Nnwom 18

Dawid nkonimdi dwom

1Sɛnea medɔ wo fa no, Awurade! Wone me gyefo. Awurade ne me gyefo; ɔno ne m’abankɛse. Me Nyankopɔn ne me guankɔbea; enti sɛ mewɔ ne nkyɛn a, bɔne renka me. Ɔbɔ me ho ban sɛ kyɛm. Ɔbɔ me ho ban de me sie dwoodwoo. Mefrɛ Awurade, na ogye me fi m’atamfo nsam. Monkamfo Awurade!

Owu guu me nkɔnsɔnkɔnsɔn. Ɔsɛe asorɔkye bɔ faa me so. Owu guu me nkɔnsɔnkɔnsɔn maa damoa sum me afiri.

Me haw mu, misu frɛɛ Awurade. Mefrɛɛ me Nyankopɔn pɛɛ mmoa. N’asɔrefi hɔ, ɔtee me nne. Otiee me sufrɛ boaa me. Afei asase wosowee biribiri. Mmepɔw fapem wosowee efisɛ, na Onyankopɔn bo afuw. Wusiw fii ne hwene mu. Na ogyaframa ne gyabiriw a ɛredɛw fii n’anom. Ɔpaee ɔsoro mu abien, na ɔnam mu baa fam a omununkum aduru ne nan ase sum. 10 Otuu ntɛm so wɔ abɔde bi ntaban so; ɔnam mframa ntaban so kɔe. 11 Ɔde sum kataa ne ho. Omununkum a ɛyɛ duru na nsu a ahyɛ ma twaa ne ho hyiae. 12 Asukɔtwea ne ogya dɛw fi aprannaa a edi n’anim no mu pae faa omununkum no mu.

13 Awurade paee aprannaa fi soro, na wɔtee Ɔsorosoroni no nne. 14 Ɔtow ne bɛmma no de bɔɔ n’atamfo hwetee; ɔpaee aprannaa ma woguanee. 15 Ɛpo no so daa hɔ na asase fapem so nso daa hɔ, bere a wokaa w’atamfo anim, Awurade, na wopɔɔ wɔn so abufuw mu no.

16 Awurade fi soro bae besoo me mu; ɔtwee me fii nsu a emu dɔ mu. 17 Ogyee me fi atamfo a wɔn ho yɛ hu ne wɔn a wɔtan me nsam efisɛ, na wɔyɛ den dodo ma me.

18 Bere a mewɔ ɔhaw mu, wɔbaa me so, nanso Awurade bɔɔ me ho ban. 19 Ogyee me fii amane mu. Ogyee me efisɛ, n’ani sɔɔ me. 20 Awurade tuaa me ka efisɛ, meyɛ nea ɛteɛ. Ohyiraa me efisɛ, menyɛ bɔne. 21 Madi Awurade mmara so. Mentwee me ho mfii me Nyankopɔn ho. 22 Madi ne mmara nyinaa so. Menyɛɛ ne mmara ho asoɔden. 23 Onim sɛ mfomso nni me ho; onim sɛ menyɛ bɔne. 24 Ɛno nti, otua me ka efisɛ, meyɛ ade trenee; na onim nso sɛ menyɛ bɔne.

25 O Awurade, wudi nokware kyerɛ wɔn a wodi wo nokware, na wuye ma wɔn a wɔyɛ pɛ. 26 Woyɛ kronn ma wɔn a wɔyɛ kronn, na wo bo fuw wɔn a wɔyɛ amumɔyɛ. 27 Wugye ahobrɛasefo nkwa na wobrɛ ahantanfo ase. 28 O Awurade, woma me hann; wopam me sum. 29 Woma me ahoɔden de kɔ m’atamfo so, na wosan ma me tumi de di wɔn so.

30 Onyankopɔn, wo nneyɛe yɛ pɛ! Wo nsɛm nni huammɔ. Ɔte sɛ kyɛm ma wɔn a wɔpɛ ne hɔ guankɔbea. 31 Awurade no nko ne Onyankopɔn, na Onyankopɔn nko ne yɛn gyefo.

32 Ɔno ne Onyankopɔn a ɔhyɛ me den na ɔma me kwan yɛ dwoodwoo. 33 Ɔkyerɛ me nan kwan sɛ ɔforote. Ɔma me tena dwoodwoo wɔ mmepɔw mu. 34 Ɔkyerɛ me akodi sɛnea metumi de agyan a ɛyɛ den ako.

35 O Awurade, wobɔ me ho ban, gye me nkwa. Wo hwɛ ama mayɛ kɛse. Wo tumi agye me nkwa. 36 Woabɔ me ho ban afi ɔkyere mu na menhwee ase. 37 Metaa m’atamfo kyere wɔn. Menhome kosi sɛ mɛsɛe wɔn. 38 Mebɔ wɔn hwe fam na wontumi nsɔre. Wɔda hɔ nkogu mu wɔ m’anim. 39 Woma me ahoɔden de ko ɔko no ma midi m’atamfo so. 40 Woma m’atamfo guan fi me ho; mesɛe wɔn a wɔtan me. 41 Wosu pɛ mmoa nanso obi mmegye wɔn. Wɔfrɛ Awurade nanso ommua wɔn. 42 Meyam wɔn ma wɔyɛ sɛ mfutuma a mframa bɔ gu. Mitiatia wɔn so sɛ ɔkwan mu atɛkyɛ. 43 Wugyee me fii adɔnyɛfo nsam ma midii amanaman so; nnipa a minnim wɔn mpo abɛyɛ m’asomfo. 44 Amanfrafo kotow m’anim; wɔte me nne a, wotie m’asɛm. 45 Wɔn akokoduru sa na wofi wɔn abankɛse mu ba ahopopo so.

46 Awurade te ase! Kamfo me gyefo! Pae mu ka Onyankopɔn a ogye me nkwa no kɛseyɛ. 47 Ɔma midi m’atamfo so nkonim; ɔbrɛ aman a wɔhyɛ m’ase no ase. 48 Ogye me fi m’atamfo nsam. O Awurade, ma minni m’atamfo so nkonim, na bɔ me ho ban fi basabasayɛfo nsam. 49 Ɛno nti, mekamfo wo wɔ aman so. Meto ayeyi dwom ma wo. 50 Onyankopɔn ma ne hene di nkonim akɛse; daa ɔda ne dɔ adi kyerɛ nea wayi no, Dawid ne n’asefo daa nyinaa.