La Bible du Semeur

Psaumes 129

Affligé mais non abattu

1Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[a].

Depuis ma jeunesse[b], on m’a souvent combattu.
Qu’Israël le dise:
«Depuis ma jeunesse on m’a souvent combattu,
mais on n’a pas pu l’emporter sur moi.»
On a labouré mon dos,
on y a tracé de très longs sillons.
L’Eternel est juste
et il a brisé les liens imposés par les méchants.

Qu’ils soient dans la honte et qu’ils battent en retraite,
tous ceux qui ont de la haine pour Sion.
Qu’ils soient comme l’herbe poussant sur les toits
et qui se dessèche avant qu’on l’arrache[c],
dont le moissonneur n’emplit pas sa main,
dont celui qui lie les gerbes n’emplit pas son sac.
Et que les passants ne leur disent pas:
«Que l’Eternel vous bénisse!
Nous vous bénissons de la part de l’Eternel.»

Notas al pie

  1. 129.1 Voir note 120.1.
  2. 129.1 C’est le peuple d’Israël personnifié qui parle. La jeunesse du peuple (cf. Os 11.1; Ez 23.3) fait allusion au séjour en Egypte où Israël fut opprimé.
  3. 129.6 En Israël, les toits plats étaient rendus imperméables par une couche de terre mêlée de cendres ou de sable, tassée au rouleau. La pluie y faisait pousser des plantes que le soleil desséchait vite car elles n’avaient pas de racines profondes (Es 37.27).

O Livro

Salmos 129

1Isto é o que Israel poderá dizer:
“Muitas vezes fui perseguido,
já desde a minha juventude!
Sim, já na minha mocidade me oprimiram,
contudo sem conseguirem acabar comigo!
Exploraram-me, tal como o agricultor lavrando a terra.
Os açoites que me deram abriram-me sulcos profundos”.
Mas o Senhor é justo:
ele corta as cordas dos ímpios.
Sejam envergonhados e retirem-se,
todos os que odeiam Jerusalém.
Que todos esses sejam como a erva dos telhados,
que seca depressa,
    antes que a vão arrancar,
e a que ninguém liga, nem o agricultor, nem o ceifeiro.
Que ninguém ao vê-los diga:
“O Senhor te favoreça.
Os nossos votos são que sejas abençoado em nome do Senhor.”