La Bible du Semeur

Psaumes 127

De qui tout dépend

1Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[a]. De Salomon.

Si l’Eternel ne bâtit la maison,
en vain les bâtisseurs travaillent.
Si l’Eternel ne garde pas la ville,
en vain la sentinelle veille.
Oui, il est vain de vous lever très tôt et de vous coucher tard,
et de vous donner tant de peine pour gagner votre pain.
Car Dieu en donne autant à ceux qui lui sont chers pendant qu’ils dorment.

Des fils: voilà le patrimoine que donne l’Eternel,
oui, des enfants sont une récompense.
Ils sont pareils aux flèches dans la main d’un guerrier,
les fils de la jeunesse[b].
Heureux est l’homme dont le carquois en est rempli!
Il ne connaîtra pas la honte
lorsqu’il entrera en contestation avec son adversaire aux portes de la ville[c].

Notas al pie

  1. 127.1 Voir note 120.1.
  2. 127.4 Nés alors que les parents étaient encore jeunes et qui pourront donc les assister (v. 5) lorsqu’ils seront âgés.
  3. 127.5 Là où se traitaient les affaires et où l’on exerçait la justice.

The Message

Psalm 127

A Pilgrim Song of Solomon

11-2 If God doesn’t build the house,
    the builders only build shacks.
If God doesn’t guard the city,
    the night watchman might as well nap.
It’s useless to rise early and go to bed late,
    and work your worried fingers to the bone.
Don’t you know he enjoys
    giving rest to those he loves?

3-5 Don’t you see that children are God’s best gift?
    the fruit of the womb his generous legacy?
Like a warrior’s fistful of arrows
    are the children of a vigorous youth.
Oh, how blessed are you parents,
    with your quivers full of children!
Your enemies don’t stand a chance against you;
    you’ll sweep them right off your doorstep.