La Bible du Semeur

Psaumes 110

Le Roi-Prêtre

1Psaume de David.

Déclaration de l’Eternel. |Il dit à mon Seigneur :
« Viens siéger à ma droite[a]
jusqu’à ce que j’aie mis |tes ennemis |à terre sous tes pieds[b]. »
L’Eternel étendra |de Sion ton pouvoir royal,
et tu domineras |parmi tes ennemis.
Au jour où tu ranges tes forces |en ordre de bataille[c],
ton peuple est plein d’ardeur
et, du sein de l’aurore,
dans de saintes parures[d],
tous tes jeunes guerriers |se presseront vers toi |comme naît la rosée[e].

L’Eternel l’a juré, |il ne reviendra pas |sur son engagement :
« Tu seras prêtre pour toujours
selon la ligne de Melchisédek[f]. »
Le Seigneur, à ta droite,
va écraser des rois |au jour de sa colère.
Il exerce le jugement |parmi les peuples ; |les cadavres s’entassent,
il écrase des chefs |de par la terre entière[g].

En chemin, le roi s’abreuve au torrent,
puis relève la tête.

Notas al pie

  1. 110.1 La droite du roi est la place d’honneur (45.10 ; 1 R 2.19).
  2. 110.1 Les trônes antiques étaient placés très haut, il fallait donc un marchepied ou des marches pour y accéder (2 Ch 9.18). Comme le montrent des représentations égyptiennes et assyriennes, les rois vainqueurs posaient leur pied sur la nuque des vaincus (voir Jos 10.24 ; 1 R 5.17). Cité en Mc 12.36 ; Hé 1.13. Voir aussi Mc 14.62 ; 16.19 ; Hé 1.3 ; 8.1.
  3. 110.3 Autre traduction : Au jour où tu fais preuve de force pour le combat.
  4. 110.3 Certains manuscrits et versions anciennes portent : sur les montagnes saintes. La différence vient de la confusion entre deux lettres très ressemblantes en hébreu.
  5. 110.3 Texte difficile. Autre traduction : Tu conserves la rosée de la jeunesse. L’ancienne version grecque a : je t’ai engendré avant l’aurore et la version syriaque : je t’ai engendré, toi, comme enfant.
  6. 110.4 Sur Melchisédek, voir Gn 14.18. Cité en Hé 5.6 ; 7.17, 21. Voir Hé 6.20.
  7. 110.6 Autre traduction : Il écrase le chef d’un grand pays.

Nkwa Asem

Nnwom 110

Awurade ne ne hene a wayi no no

1Awurade ka kyerɛɛ me wura, ɔhene, no se, “Tena me nifa so kosi sɛ mede w’atamfo bɛhyɛ wo nan ase.”

Awurade bɛtrɛw w’adehye tumi mu afi Sion. Ɔka se, “Di w’atamfo so hene.” Na da a wobɛko atia w’atamfo no, wo nkurɔfo de wɔn ho bɛbɔ afɔre ako bi ama wo. Wo mmerante bɛba wo nkyɛn wɔ bepɔw kronkron no so sɛ anɔpa bɔw. Awurade hyɛɛ bɔ a ɔremmu so se, “Melkisedek akyi no, mo na mobɛyɛ asɔfo daa nyinaa.” Awurade wɔ wo nifa so; sɛ ne bo fuw a, obedi ahene so nkonim. Obebu aman atɛn na ɔde afunu bɛpete akono hɔ; obedi ahene a wɔwɔ asase so nyinaa so nkonim. Ɔhene no bɛnom asuwa a ɛda kwankyɛn mu nsu, na wanya ahoɔden, na wagyina nkonimdi mu.