La Bible du Semeur

Psaumes 10

Pourquoi, Seigneur[a]?

1Pourquoi, ô Eternel, es-tu si loin?
Pourquoi te caches-tu aux jours de la détresse?

Le méchant, dans son arrogance, poursuit les pauvres,
il les prend dans ses traquenards.
Le méchant tire vanité de son avidité.
Le profiteur maudit et nargue l’Eternel.
Le méchant, dans son arrogance, déclare: «Dieu n’existe pas.»
Il ne va pas chercher plus loin[b], c’est là le fond de sa pensée.
Toujours ses procédés lui réussissent.
Tes jugements sont bien trop hauts pour retenir son attention,
et il se débarrasse de tous ses adversaires.
Il se dit: «Je ne risque rien,
et je suis pour toujours à l’abri du malheur.»

Sa bouche ne fait que maudire[c], ses mots sont trompeurs et violents,
sous sa langue acérée fleurissent des propos méchants et blessants.
Il est posté en embuscade à proximité des hameaux,
et, dans un endroit bien caché, il assassine l’innocent.
Ses yeux épient les faibles.
Il se tapit dans sa cachette comme un lion dans sa tanière;
oui, il se met en embuscade pour attraper le pauvre;
il attrape le pauvre en l’attirant dans son filet.
10 Alors le faible se courbe et chancelle,
puis tombe vaincu par sa force.
11 Il se dit: «Dieu oubliera vite,
il ne regarde pas par là; d’ailleurs, il ne voit jamais rien!»

12 Lève-toi, Eternel! Dieu, interviens!
Et n’oublie pas les malheureux!
13 Pourquoi donc le méchant se moque-t-il de toi,
et pourquoi se dit-il: «Dieu ne demande pas de comptes»?

14 Pourtant, toi, tu vois bien la peine et la souffrance,
tu veilles pour tout prendre en mains!
Le faible s’abandonne à toi,
tu viens en aide à l’orphelin.
15 Abats la force du méchant, ce criminel!
Et fais-le rendre compte du mal qu’il a commis pour qu’il n’en reste plus de trace.
16 L’Eternel est Roi à jamais,
et les peuples païens disparaîtront de sur sa terre.

17 Eternel, tu entends les attentes des affligés.
Tu leur redonnes du courage et tu prêtes l’oreille
18 pour faire droit à l’orphelin, ainsi qu’à l’opprimé,
et pour que l’homme, cette créature terrestre cesse de semer la terreur.

Notas al pie

  1. 10 Voir note Ps 9.
  2. 10.4 Autre traduction: Dieu n’existe pas; il ne punit pas.
  3. 10.7 Cité en Rm 3.14. Voir Mt 12.34.

The Message

Psalm 10

11-2 God, are you avoiding me?
    Where are you when I need you?
Full of hot air, the wicked
    are hot on the trail of the poor.
Trip them up, tangle them up
    in their fine-tuned plots.

3-4 The wicked are windbags,
    the swindlers have foul breath.
The wicked snub God,
    their noses stuck high in the air.
Their graffiti are scrawled on the walls:
    “Catch us if you can!” “God is dead.”

5-6 They care nothing for what you think;
    if you get in their way, they blow you off.
They live (they think) a charmed life:
    “We can’t go wrong. This is our lucky year!”

7-8 They carry a mouthful of hexes,
    their tongues spit venom like adders.
They hide behind ordinary people,
    then pounce on their victims.

They mark the luckless,
    then wait like a hunter in a blind;
When the poor wretch wanders too close,
    they stab him in the back.

10-11 The hapless fool is kicked to the ground,
    the unlucky victim is brutally axed.
He thinks God has dumped him,
    he’s sure that God is indifferent to his plight.

12-13 Time to get up, God—get moving.
    The luckless think they’re Godforsaken.
They wonder why the wicked scorn God
    and get away with it,
Why the wicked are so cocksure
    they’ll never come up for audit.

14 But you know all about it—
    the contempt, the abuse.
I dare to believe that the luckless
    will get lucky someday in you.
You won’t let them down:
    orphans won’t be orphans forever.

15-16 Break the wicked right arms,
    break all the evil left arms.
Search and destroy
    every sign of crime.
God’s grace and order wins;
    godlessness loses.

17-18 The victim’s faint pulse picks up;
    the hearts of the hopeless pump red blood
    as you put your ear to their lips.
Orphans get parents,
    the homeless get homes.
The reign of terror is over,
    the rule of the gang lords is ended.