La Bible du Semeur

Nombres 13

L’entrée en Canaan retardée de quarante ans

L’exploration du pays de Canaan

1L’Eternel parla à Moïse et dit: Envoie des hommes, un de chaque tribu, choisis parmi les chefs, pour explorer le pays de Canaan que je donne aux Israélites.

Moïse envoya des hommes depuis le désert de Parân, comme l’Eternel le lui avait demandé. C’étaient tous des chefs des Israélites. Voici leurs noms:

Pour la tribu de Ruben: Shammoua, fils de Zakkour;

Pour la tribu de Siméon: Shaphath, fils de Hori;

Pour la tribu de Juda: Caleb, fils de Yephounné;

Pour la tribu d’Issacar: Yiguéal, fils de Joseph;

Pour la tribu d’Ephraïm: Osée, fils de Noun;

Pour la tribu de Benjamin: Palti, fils de Raphou;

10 Pour la tribu de Zabulon: Gaddiel, fils de Sodi;

11 Pour la tribu de Joseph, c’est-à-dire celle de Manassé: Gaddi, fils de Sousi;

12 Pour la tribu de Dan: Ammiel, fils de Guemalli;

13 Pour la tribu d’Aser: Setour, fils de Michaël;

14 Pour la tribu de Nephtali: Nahbi, fils de Vophsi;

15 Pour la tribu de Gad: Guéouel, fils de Maki.

16 Tels sont les noms des hommes que Moïse envoya pour explorer le pays. Moïse donna à Osée[a], fils de Noun, le nom de Josué[b].

17 Moïse les envoya donc pour reconnaître le pays de Canaan, en leur disant: Passez par le Néguev, gagnez la région montagneuse 18 et examinez le pays. Voyez comment il se présente et quel peuple l’habite, observez s’il est fort ou faible, nombreux ou pas; 19 voyez de quel genre est le pays où il habite; s’il est bon ou mauvais; et comment sont les villes, si elles sont ouvertes ou fortifiées. 20 La terre est-elle fertile ou pauvre, y trouve-t-on des arbres ou non? Ayez du courage et rapportez des fruits du pays.

C’était, en effet, l’époque des premiers raisins.

21 Ainsi, ces hommes partirent et explorèrent le pays depuis le désert de Tsîn jusqu’à Rehob, près de Lebo-Hamath[c]. 22 Ils montèrent dans le Néguev et parvinrent à Hébron où vivaient les familles d’Ahimân, de Shéshaï et de Talmaï, descendants d’Anaq[d]. Hébron avait été fondée sept ans avant Tanis[e] en Egypte. 23 Arrivés dans la vallée d’Eshkol, ils coupèrent un sarment de vigne portant une grappe de raisins si lourde qu’ils durent la porter à deux au moyen d’une perche; ils prirent aussi des grenades et des figues. 24 C’est depuis lors qu’on a nommé ce lieu: la vallée d’Eshkol (de la Grappe) en souvenir de la grappe de raisin que les Israélites y avaient coupée.

Le rapport des envoyés

25 Au bout de quarante jours, ils furent de retour de leur exploration du pays. 26 Ils vinrent trouver Moïse et Aaron et toute la communauté des Israélites dans le désert de Parân à Qadesh, ils leur rendirent compte de leur expédition et leur montrèrent les fruits du pays. 27 Voici le rapport qu’ils firent à Moïse: Nous sommes arrivés dans le pays où tu nous as envoyés. Oui, c’est vraiment un pays ruisselant de lait et de miel[f]; et en voici les fruits. 28 Seulement, le peuple qui l’habite est terriblement fort, les villes sont d’immenses forteresses, et nous avons même vu des descendants d’Anaq. 29 Les Amalécites occupent la région du Néguev, les Hittites, les Yebousiens et les Amoréens tiennent la montagne, et les Cananéens[g] occupent le littoral de la Méditerranée et toute la vallée du Jourdain.

30 Alors Caleb essaya de faire taire le peuple qui commençait à s’en prendre à Moïse. Il lui dit: Allons-y, faisons la conquête de ce pays, car nous en sommes vraiment capables.

31 Mais les hommes qui l’avaient accompagné disaient: Nous ne sommes pas en mesure d’attaquer ce peuple, car il est plus fort que nous.

32 Puis ils se mirent à décrier le pays qu’ils avaient exploré devant les Israélites, en disant: Le pays que nous avons parcouru et exploré est une terre qui consume ses habitants; quant à la population que nous y avons vue, ce sont tous des gens très grands. 33 Nous y avons même vu des géants[h], des descendants d’Anaq, de cette race de géants; à côté d’eux, nous avions l’impression d’être comme des sauterelles, et c’est bien l’effet que nous leur faisions.

Notas al pie

  1. 13.16 Voir v. 8. Osée signifie: Salut.
  2. 13.16 Voir Ex 17.8-16. Josué signifie: l’Eternel sauve.
  3. 13.21 Autre traduction: jusqu’à Rehob, à l’entrée de Hamath. Le désert de Tsîn se trouve au sud-est du pays d’Israël, Rehob tout au nord, à l’entrée du territoire de Hamath sur l’Oronte, à quelque 200 kilomètres au nord de Damas: un voyage d’environ 800 kilomètres aller-retour qui leur a pris quarante jours (v. 25).
  4. 13.22 Anciens habitants de Canaan, décrits comme étant des géants.
  5. 13.22 Ville fondée vers 1730 av. J.-C.
  6. 13.27 Voir Ex 3.8.
  7. 13.29 Noms des différents peuples habitant ce qui deviendra le pays d’Israël. Pour les Hittites, voir note Gn 23.3. Les Yebousiens occupaient la région de la future Jérusalem (Jos 15.63), les Amoréens étaient installés dans les régions montagneuses bordant la vallée du Jourdain (Gn 15.16; Nb 21.31).
  8. 13.33 Voir Gn 6.4.

O Livro

Números 13

Envio de exploradores a Canaã

1Jeová deu a Moisés as seguintes instruções: “Manda homens que espreitem e observem escondidamente a terra de Canaã, a terra que vou dar a Israel; manda um dos chefes de cada tribo.”

3/15 Os israelitas estavam pois nessa altura acampados no deserto de Parã; Moisés fez assim como o Senhor lhe ordenara e mandou doze líderes de tribos:

Samua, filho de Zacur, da tribo de Rúben;
Safate, filho de Hori, da tribo de Simeão;
Calebe, filho de Jefoné, da tribo de Judá;
Igal, filho de José, da tribo de Issacar;
Oseias, filho de Num, da tribo de Efraim;
Palti, filho de Rafu, da tribo de Benjamim;
Gabiel, filho de Soni, da tribo de Zebulão;
Gabi, filho de Susi, da tribo de José, ou seja, da meia­tribo de Manassés;
Amiel, filho de Gemali, da tribo de Dan;
Setur, filho de Micael, da tribo de Aser;
Nabi, filho de Vofsi, da tribo de Naftali;
Geuel, filho de Maqui, da tribo de Gad.

16 Foi nessa altura que Moisés mudou o nome de Oseias, da tribo de Efraim, em Josué.

17/20 Moisés deu­lhe estas instruções: “Vão na direcção do norte, até à região das colinas do Negueve, e vejam como é a terra; observem como é a gente que lá vive, se são fortes ou fracos, se são muitos ou poucos; se a terra é fértil ou pobre; como são as cidades, se são fortificadas ou abertas; se a terra é rica ou pobre, se há muitas árvores. Não tenham medo; tragam algumas amostras dos frutos da terra que encontrarem”. Aquele tempo aliás era o das primeiras vindimas.

21/22 E foi assim que eles partiram para espiar a terra, desde o deserto de Zim, até perto de Hamate. Indo na direcção do norte, passaram primeiro pelo Negueve e chegaram a Hebrom. Ali viram os aimanitas, os sesaitas, os talmaitas, tudo famílias descendentes de Anaque. Aliás Hebrom era muito antiga, tendo sido fundada sete anos antes de Tanis (Zoã) do Egipto.

23/24 Então vieram até um sítio que agora é conhecido pelo vale de Escol, e onde cortaram um cacho de uvas apenas, mas que era tão grande que foram precisos dois homens para o transportar numa vara ao ombro de cada um! Levaram também romãs e figos. Os Israelitas chamaram aquele lugar o vale de Escol (que quer dizer cacho) por causa daquele cacho de uvas que de lá trouxeram.

O relatório da expedição

25/26 Quarenta dias mais tarde regressaram. Fizeram então um relatório a Moisés, a Arão e a todo o povo de Israel, ali no deserto de Parã, em Cades, e mostraram a fruta que tinham trazido. 27/29 Foi este o relato que fizeram: “Chegámos lá, à terra que nos mandaram observar, e verificámos que é realmente uma terra magnífica, uma terra na verdade jorrando leite e mel. Esta fruta que de lá trouxemos é prova disso. Mas o povo que lá vive é muito forte, tem cidades fortificadas e muito grandes; mais ainda,vimos ali os gigantes de Anaque! Os amalequitas vivem no sul, enquanto nas colinas estão os heteus, os jebuseus e os amorreus; ao longo da costa do Mar Mediterrâneo e no vale do Jordão estão os cananeus.”

30 Então Calebe tratou de tranquilizar o povo enquanto estavam todos ainda na presença de Moisés: “Vamos e tomemos imediatamente posse da terra, com toda a confiança, porque seremos bem capazes de a conquistar!”

31 “Não, nunca o poderemos!”, diziam por sua vez os outros espias. “É gente muito mais forte do que nós. Esmagavam­nos num instante!”

32/33 Era pois negativo o relatório dos espias: “A terra está cheia de gente guerreira, fortemente defendida. Além disso até lá vimos alguns dos descendentes do Anaque, a antiga raça de gigantes. Nós parecíamos gafanhotos ao lado deles, tão altos e fortes eles eram!”