La Bible du Semeur

Genèse 2

1Ainsi furent achevés le ciel et la terre avec toute l’armée de ce qu’ils contiennent.

Le septième jour, Dieu avait achevé tout ce qu’il avait créé. Alors il se reposa[a] en ce jour-là de toutes les œuvres qu’il avait accomplies.

Il bénit le septième jour, il en fit un jour saint, car, en ce jour-là, il se reposa de toute l’œuvre de création qu’il avait accomplie[b].

L’histoire des débuts de l’humanité

L’alliance d’Eden

Voici l’histoire de ce qui est advenu au ciel et sur la terre lorsqu’ils furent créés.

Au temps où l’Eternel Dieu fit la terre et le ciel, il n’existait encore sur la terre aucun arbuste, et aucune herbe des champs n’avait encore germé, car l’Eternel Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas d’homme pour cultiver la terre. De l’eau se mit à sourdre et à irriguer toute la surface du sol.

L’Eternel Dieu façonna l’homme avec de la poussière du sol, il lui insuffla dans les narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant[c].

L’Eternel Dieu planta un jardin vers l’Orient: l’Eden, le Pays des délices. Il y plaça l’homme qu’il avait façonné.

L’Eternel Dieu fit pousser du sol toutes sortes d’arbres portant des fruits d’aspect agréable et délicieux, et il mit l’arbre de la vie[d] au milieu du jardin. Il y plaça aussi l’arbre de la détermination du bien et du mal[e].

10 Du pays d’Eden sortait un fleuve qui arrosait le jardin. De là, il se divisait en quatre bras.

11 Le nom du premier est Pishôn: il contourne tout le pays de Havila où se trouve de l’or, 12 un or d’excellente qualité. On trouve aussi dans cette contrée de l’ambre parfumée et la pierre précieuse appelée onyx.

13 Le deuxième fleuve s’appelle Guihôn, il parcourt tout le pays de Koush[f].

14 Le troisième fleuve s’appelle le Tigre, c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie.

Et le quatrième fleuve c’est l’Euphrate.

15 L’Eternel Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder.

16 Et l’Eternel Dieu ordonna à l’homme: Mange librement des fruits de tous les arbres du jardin, 17 sauf du fruit de l’arbre de la détermination du bien et du mal. De celui-là, n’en mange pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

18 L’Eternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul, je lui ferai une aide qui soit son vis-à-vis.

19 L’Eternel Dieu, qui avait façonné du sol tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, les fit venir vers l’homme pour voir comment il les nommerait, afin que tout être vivant porte le nom que l’homme lui donnerait. 20 L’homme donna donc un nom à tous les animaux domestiques, à tous les oiseaux du ciel et aux animaux sauvages. Mais il ne trouva pas d’aide qui soit son vis-à-vis.

21 Alors l’Eternel Dieu plongea l’homme dans un profond sommeil. Pendant que celui-ci dormait, il prit une de ses côtes[g] et referma la chair à la place. 22 L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena à l’homme.

23 Alors l’homme s’écria:

Voici bien cette fois
celle qui est
os de mes os,
chair de ma chair.
On la nommera «Femme»
car elle a été prise
de l’homme.

24 C’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un[h]. 25 L’homme et sa femme étaient tous deux nus sans en éprouver aucune honte.

Notas al pie

  1. 2.2 Verbe d’où dérive le mot hébreu qui désigne le sabbat.
  2. 2.3 Allusion en Ex 20.11.
  3. 2.7 Allusion en 1 Co 15.45.
  4. 2.9 Voir Pr 3.18; Ap 2.7; 22.2, 14.
  5. 2.9 Autre traduction: l’arbre de la connaissance du bien et du mal (de même au v. 17).
  6. 2.13 Koush désigne habituellement le Soudan ou l’Ethiopie. Le fleuve serait donc le Nil. Certains situent cependant le pays de Koush, dont parle ce passage, en Mésopotamie, à l’est du Tigre, et l’identifient à la région du peuple des Kassites.
  7. 2.21 Autre traduction: une partie du côté de l’homme.
  8. 2.24 Cité en Mt 19.5; Mc 10.7-8; 1 Co 6.16; Ep 5.31.

New Living Translation

Genesis 2

1So the creation of the heavens and the earth and everything in them was completed. On the seventh day God had finished his work of creation, so he rested[a] from all his work. And God blessed the seventh day and declared it holy, because it was the day when he rested from all his work of creation.

This is the account of the creation of the heavens and the earth.

The Man and Woman in Eden

When the Lord God made the earth and the heavens, neither wild plants nor grains were growing on the earth. For the Lord God had not yet sent rain to water the earth, and there were no people to cultivate the soil. Instead, springs[b] came up from the ground and watered all the land. Then the Lord God formed the man from the dust of the ground. He breathed the breath of life into the man’s nostrils, and the man became a living person.

Then the Lord God planted a garden in Eden in the east, and there he placed the man he had made. The Lord God made all sorts of trees grow up from the ground—trees that were beautiful and that produced delicious fruit. In the middle of the garden he placed the tree of life and the tree of the knowledge of good and evil.

10 A river flowed from the land of Eden, watering the garden and then dividing into four branches. 11 The first branch, called the Pishon, flowed around the entire land of Havilah, where gold is found. 12 The gold of that land is exceptionally pure; aromatic resin and onyx stone are also found there. 13 The second branch, called the Gihon, flowed around the entire land of Cush. 14 The third branch, called the Tigris, flowed east of the land of Asshur. The fourth branch is called the Euphrates.

15 The Lord God placed the man in the Garden of Eden to tend and watch over it. 16 But the Lord God warned him, “You may freely eat the fruit of every tree in the garden— 17 except the tree of the knowledge of good and evil. If you eat its fruit, you are sure to die.”

18 Then the Lord God said, “It is not good for the man to be alone. I will make a helper who is just right for him.” 19 So the Lord God formed from the ground all the wild animals and all the birds of the sky. He brought them to the man[c] to see what he would call them, and the man chose a name for each one. 20 He gave names to all the livestock, all the birds of the sky, and all the wild animals. But still there was no helper just right for him.

21 So the Lord God caused the man to fall into a deep sleep. While the man slept, the Lord God took out one of the man’s ribs[d] and closed up the opening. 22 Then the Lord God made a woman from the rib, and he brought her to the man.

23 “At last!” the man exclaimed.

“This one is bone from my bone,
    and flesh from my flesh!
She will be called ‘woman,’
    because she was taken from ‘man.’”

24 This explains why a man leaves his father and mother and is joined to his wife, and the two are united into one.

25 Now the man and his wife were both naked, but they felt no shame.

Notas al pie

  1. 2:2 Or ceased; also in 2:3.
  2. 2:6 Or mist.
  3. 2:19 Or Adam, and so throughout the chapter.
  4. 2:21 Or took a part of the man’s side.