La Bible du Semeur

Lamentations 2:1-22

Deuxième élégie : la colère de l’Éternel

Dieu a déversé sa colère sur Israël

1Comment2.1 Autre traduction : hélas ! ! Dans sa colère, |le Seigneur a couvert

par les ténèbres |Dame Sion.

Il a précipité |du ciel jusque sur terre

la splendeur d’Israël.

Il a même oublié |son marchepied2.1 Voir Ps 99.5 ; Mt 5.35.

au jour de sa colère.

2Le Seigneur, sans pitié, |a englouti

tous les habitats de Jacob.

Dans son indignation, |il a démantelé

les villes fortifiées |du peuple de Juda,

il a jeté à terre

et il a profané |le royaume et ses princes.

3Dans sa colère ardente, |il a brisé entièrement

la force d’Israël.

Il lui a retiré |le secours de sa droite

quand venait l’ennemi.

Il a allumé en Jacob |comme un brasier ardent

qui consume tout à l’entour.

4Il a bandé son arc |tout comme un ennemi.

Il a brandi sa droite |tout comme un assaillant

et il a massacré |tout ce qui charmait le regard.

Il a déversé son courroux |comme un feu sur la tente

dans laquelle vivait |la population de Sion.

5Le Seigneur a agi |en ennemi.

Il a englouti Israël,

a englouti tous ses palais,

et a détruit ses forteresses.

Et pour le peuple de Juda, |il a multiplié

les douleurs et les plaintes.

6Il a forcé sa haie |tout comme celle d’un jardin ;

il a détruit le lieu de la Rencontre |qui lui appartenait.

En Sion, l’Eternel |a livré à l’oubli

les jours de fête et de sabbat,

et dans sa colère indignée,

il a méprisé les rois et les prêtres.

7Le Seigneur a rejeté son autel,

et il a dédaigné |son sanctuaire.

Il a livré à l’ennemi

les murs des palais de Sion,

leurs voix ont retenti |dans le temple de l’Eternel

comme en un jour de fête.

8L’Eternel a résolu de détruire

les remparts de Dame Sion.

Et pour les niveler, |il a étendu le cordeau,

il n’a pas retiré sa main |avant de les avoir détruits.

Il fait mener le deuil |aux remparts et aux murs :

les voilà délabrés, |les uns comme les autres.

9Ses portes se sont effondrées à terre.

Il a détruit tous leurs verrous, |il les a fracassés.

Son roi et ses ministres |sont en exil |au sein de peuples étrangers.

Il n’y a plus de Loi,

et ses prophètes

ne reçoivent plus de révélations |de l’Eternel.

10Les responsables |du peuple de Sion

sont assis sur le sol |et gardent le silence.

Ils ont revêtu des habits |faits de toile de sac,

et ils se sont jeté |de la poussière sur la tête2.10 Gestes habituels du deuil ou de la tristesse (Ps 30.12 ; Jr 7.29)..

Les jeunes filles de Jérusalem

courbent la tête vers la terre.

11Mes yeux s’épuisent à verser des larmes

et je suis tout bouleversé ;

tout courage me quitte

à cause du désastre |qui a atteint |la communauté de mon peuple,

à cause des petits enfants |et des nourrissons qui défaillent

dans les rues de la ville.

12Ils disent à leur mère :

« Où y a-t-il du pain ? |Où y a-t-il du vin ? »

Les voilà qui défaillent |comme blessés à mort

dans les rues de la ville,

perdant leur dernier souffle

sur le sein de leur mère.

13Que te dirai-je ?

A qui te comparer, |Dame Jérusalem ?

Qui pourrais-je citer, |pour ta consolation, |qui te serait semblable,

jeune femme Sion ?

Ton désastre est immense |comme la grande mer ;

qui donc te guérira ?

14Tes prophètes ont eu pour toi

des révélations mensongères |et insipides,

ils n’ont pas dénoncé tes fautes

pour t’éviter l’exil2.14 Voir Jr 2.8 ; 5.31 ; 23.9-40 ; Ez 13..

Oui, ils ont eu pour toi

des révélations mensongères |et illusoires.

15Les passants, sur la route,

battent des mains à ton sujet,

et ils sifflent d’horreur |en hochant la tête à ta vue,

Dame Jérusalem :

est-ce là cette ville |qu’on appelait jadis :

« Beauté parfaite », |« Joie de toute la terre » ?

16Vois : tous tes ennemis

ont ouvert largement |leur bouche contre toi,

ils sifflent, ils grincent des dents

et ils s’exclament : |« Nous l’avons engloutie,

c’est le jour que nous attendions,

nous y sommes, le voici enfin ! »

17L’Eternel a réalisé |tout ce qu’il avait résolu,

il a accompli sa parole,

tout ce qu’il avait ordonné |depuis des temps anciens2.17 C’est-à-dire les menaces prévues par la Loi pour sanctionner les désobéissances du peuple de Dieu (Ex 20.5 ; Lv 26 ; Dt 28)..

Il a tout démoli |sans aucune pitié.

Il a réjoui tes ennemis |à tes dépens,

et il a accru leur puissance.

18Le cœur du peuple crie vers le Seigneur.

Muraille de Dame Sion,

laisse couler tes larmes |jour et nuit comme un fleuve !

Ne t’accorde aucun relâche.

Que ton œil n’ait pas de repos !

19Lève-toi donc |crie dans la nuit,

au début de toutes les veilles2.19 Les Israélites partageaient la nuit en trois veilles. !

Epanche ton cœur comme l’eau

devant la face du Seigneur !

Lève les mains vers lui

pour la vie de tes nourrissons

qui défaillent de faim

à tous les coins de rues.

20Vois, Eternel, et considère :

qui as-tu traité de la sorte ?

Se peut-il que des femmes |dévorent les enfants |qu’elles ont mis au monde,

les bébés qu’elles ont choyés ?

Se peut-il que l’on tue |les prêtres, les prophètes

jusqu’au sein même |du sanctuaire du Seigneur ?

21Les jeunes, les vieillards

gisent à terre dans les rues.

Mes jeunes filles et mes jeunes gens

sont tombés par l’épée.

Tu les as abattus au jour |où tu as fait éclater ta colère,

tu les as égorgés |sans aucune pitié.

22Comme en un jour de fête,

tu as convoqué contre moi |des gens qui sèment la terreur |de toutes parts2.22 Cette expression rappelle celle du livre de Jérémie : « de toutes parts, c’est la terreur » (Jr 6.25 ; 20.3, 10 ; 46.5 ; 49.29)..

Au jour où la colère |de l’Eternel a éclaté,

il n’y a eu ni rescapé |ni survivant.

Ceux que j’avais choyés, |que j’avais élevés,

mon ennemi |les a exterminés.

Akuapem Twi Contemporary Bible

Kwadwom 2:1-22

1Sɛnea Awurade de nʼabufuwhyew mununkum

akata Ɔbabea Sion so ni?

Watow Israel anuonyam

afi ɔsoro abɛhwe fam;

wankae ne nan ntiaso

wɔ nʼabufuw da no.

2Awurade annya ahummɔbɔ

na wamene Yakob atenae nyinaa;

nʼabufuwhyew mu, wadwiriw

Yuda Babea abandennen no agu fam.

Wagu nʼahenni ne ne mmapɔmma

ho fi.

3Ɔde abufuwhyew atwitwa

Israel mmɛn nyinaa.

Wayi ne bammɔ

wɔ bere a atamfo no reba.

Wasɔ wɔ Yakob mu sɛ ogyatannaa

a ɛhyew biribiara a atwa ho ahyia.

4Wapema ne bɛmma sɛ ɔtamfo;

ne nsa nifa ayɛ krado.

Te sɛ ɔtamfo no, wakunkum

wɔn a wɔyɛ fɛ wɔ ani so nyinaa;

wahwie nʼabufuwhyew sɛ ogya

agu Ɔbabea Sion ntamadan so.

5Awurade ayɛ sɛ ɔtamfo;

wamene Israel.

Wamene nʼahemfi nyinaa

asɛe nʼabandennen.

Wama awerɛhowdi ne agyaadwotwa adɔɔso

ama Yuda Babea.

6Wama nʼatenae ada mpan sɛ turo;

wasɛe nʼaguabɔbea.

Awurade ama Sion werɛ afi

nʼafahyɛ ne homenna;

nʼabufuwhyew mu no

wabu ɔhene ne ɔsɔfo animtiaa.

7Awurade apo nʼafɔremuka

na wagyaa ne kronkronbea mu.

Ɔde nʼahemfi afasu

ahyɛ nʼatamfo nsa.

Wɔteɛ mu wɔ Awurade fi

te sɛ afahyɛ da.

8Awurade sii nʼadwene pi sɛ ɔbɛsɛe

Ɔbabea Sion fasu a atwa ne ho ahyia no.

Ɔde susuhama too ho

na wannyae ɔsɛe no.

Ɔmaa pie ne afasu dii abooboo;

wɔn nyinaa sɛee.

9Nʼapon amem fam;

wɔn adaban nso, wabubu mu asɛe no.

Ne hene ne ne mmapɔmma, watwa wɔn asu kɔ amanaman no mu,

mmara nni hɔ bio,

na nʼadiyifo nnya anisoadehu a

efi Awurade hɔ bio.

10Ɔbabea Sion mpanyimfo

tete fam ayɛ komm;

wɔde mfutuma agu wɔn tirim

afurafura atweaatam.

Yerusalem mmabaa

asisi wɔn ti ase.

11Mʼani rentumi nnyae nisutew,

me yafunu mu retwa me,

me koma retew atɔ fam,

efisɛ wɔasɛe me nkurɔfo,

efisɛ mmofra ne mmotafowa totɔ piti

wɔ kuropɔn no mmɔnten so.

12Wobisa wɔn nanom se,

“Ɛhe na brodo ne nsa wɔ?”

Bere a wɔtotɔ beraw sɛ apirafo

wɔ kuropɔn no mmɔnten so,

bere a wɔn nkwa resa

wɔ wɔn nanom abasa so.

13Asɛm bɛn na metumi aka ama wo?

Dɛn ho na metumi de wo atoto,

Ɔbabea Yerusalem?

Dɛn na metumi de asusuw wo,

de akyekye wo werɛ,

Sion Babea Ɔbabun?

Wʼapirakuru so sɛ po.

Hena na obetumi asa wo yare?

14Wʼadiyifo anisoadehu

yɛ atoro a so nni mfaso;

wɔanna mo amumɔyɛ adi

ansiw mo nnommumfa ano.

Nkɔmhyɛ a wɔde maa mo no

yɛ atoro ne nnaadaa.

15Wɔn a wotwa mu wo kwan so nyinaa

bobɔ wɔn nsam gu wo so;

wodi wo ho fɛw na wɔwosow wɔn ti

gu Yerusalem Babea so ka se,

“Eyi ne kuropɔn a na wɔfrɛ no

ahoɔfɛ a edi mu no?

Asase nyinaa anigyede no ni?”

16Wʼatamfo nyinaa baa wɔn anom

tɛtrɛɛ tia wo;

wɔserew na wɔtwɛre wɔn se

na wɔka se, “Yɛamene no.

Da a na yɛretwɛn no ni;

Yɛatena ase ahu.”

17Awurade ayɛ nea ɔhyehyɛe;

wama nʼasɛm a

ɔhyɛɛ dedaada no aba mu.

Watu wo agu a wanhu wo mmɔbɔ,

wama ɔtamfo no ani agye

wama wʼatamfo no mmɛn so.

18Nnipa no koma

su frɛ Awurade.

Ɔbabea Sion afasu,

momma mo nusu nsen sɛ asubɔnten

awia ne anadwo;

munnye mo ahome

momma mo ani nso nnya ɔhome.

19Sɔre, su dennen anadwo,

ɔdasu mu mfiase;

hwie wo koma mu nsɛm sɛ nsu

gu Awurade anim.

Ma wo nsa so kyerɛ no

wo mma nkwa nti,

wɔn a ɔkɔm ama wɔatotɔ beraw

wɔ mmɔnten so.

20“Hwɛ na dwene ho, Awurade:

Hena na wode no afa saa ɔkwan yi so pɛn?

Ɛsɛ sɛ mmea we wɔn yafunumma nam ana,

mma a wɔahwɛ wɔn?

Ɛsɛ sɛ wokunkum ɔsɔfo ne odiyifo

Awurade kronkronbea ana?

21“Mmofra ne mpanyin da adabum

wɔ mmɔnten so mfutuma mu so,

me mmerante ne mmabaa

atotɔ wɔ afoa ano.

Woakum wɔn wɔ wʼabufuwda;

woayam wɔn na woannya ahummɔbɔ.

22“Sɛnea wotoo wo nsa frɛ wɔ aponto da no,

saa ara na wofrɛfrɛɛ

amanehunu fii afanan nyinaa tiaa me.

Awurade abufuw da no,

obiara anguan na anka obiara:

wɔn a mehwɛɛ wɔn na metetew wɔn no,

me tamfo adwerɛw wɔn.”