La Bible du Semeur

Jude

Salutation

Jude, serviteur de Jésus-Christ et frère de Jacques, salue ceux que Dieu a appelés à lui, qui sont aimés de Dieu le Père et gardés pour Jésus-Christ.

Que la compassion, la paix et l’amour de Dieu vous soient pleinement accordés!

Objet de la lettre: avertir contre les faux docteurs

Mes chers amis, j’avais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun. J’ai vu la nécessité de le faire maintenant afin de vous recommander de lutter pour la foi qui a été transmise une fois pour toutes à ceux qui font partie du peuple saint.

Car des hommes dont la condamnation est depuis longtemps annoncée dans l’Ecriture se sont infiltrés parmi nous. Ce sont des impies qui travestissent en débauche la grâce de notre Dieu en reniant Jésus-Christ, notre seul Maître et Seigneur.

Les faux docteurs et le sort qui les attend

Laissez-moi vous rappeler des faits que vous connaissez bien. Après avoir délivré son peuple de l’esclavage en Egypte, le Seigneur[a] a fait périr ceux qui avaient refusé de lui faire confiance. Dieu a gardé, enchaînés à perpétuité dans les ténèbres pour le jugement du grand Jour[b], les anges qui ont abandonné leur demeure au lieu de conserver leur rang.

Les habitants de Sodome, de Gomorrhe et des villes voisines se sont livrés de la même manière à la débauche et ont recherché des relations sexuelles contre nature. C’est pourquoi ces villes ont été condamnées à un feu éternel, elles aussi, et servent ainsi d’exemple[c].

Eh bien, malgré cela, ces individus font de même: leurs rêveries les entraînent à souiller leur propre corps, à rejeter l’autorité du Seigneur et à insulter les êtres glorieux du ciel. Pourtant, l’archange Michel[d] lui-même, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse[e], se garda bien de proférer contre lui un jugement insultant. Il se contenta de dire: Que le Seigneur te réprimande[f] !

10 Mais ces gens-là insultent ce qu’ils ne connaissent pas. Quant à ce qu’ils connaissent par instinct, comme les bêtes privées de raison, cela ne sert qu’à leur perte.

11 Malheur à eux! Ils ont marché sur les traces de Caïn[g]; par amour du gain[h], ils sont tombés dans la même erreur que Balaam; ils ont couru à leur perte en se révoltant comme Qoré[i]. 12 Leur présence trouble vos repas communautaires. Ils se remplissent la panse sans vergogne, et ne s’intéressent qu’à eux-mêmes. Ils sont pareils à des nuages qui ne donnent pas de pluie et que les vents emportent, à des arbres qui, à la fin de l’automne, n’ont encore donné aucun fruit: ils sont deux fois morts, déracinés. 13 Ils ressemblent aux vagues furieuses de la mer qui rejettent l’écume de leur honte, à des astres errants auxquels est réservée à perpétuité l’obscurité des ténèbres.

14 A eux aussi s’applique la prophétie d’Hénok[j], le septième patriarche depuis Adam, qui dit: Voici, le Seigneur va venir avec ses milliers d’anges 15 pour exercer son jugement sur tous, et pour faire rendre compte, à tous ceux qui ne le respectent pas, de tous les actes qu’ils ont commis dans leur révolte et de toutes les insultes que ces pécheurs sacrilèges ont proférées contre lui[k]. 16 Ces hommes-là sont d’éternels mécontents, toujours à se plaindre de leur sort, et entraînés par leurs mauvais désirs. Ils tiennent de grands discours et flattent les gens pour en tirer profit.

Progressez sur le fondement de votre foi très sainte

17 Mais vous, mes chers amis, rappelez-vous ce que les apôtres de notre Seigneur Jésus-Christ ont prédit. 18 Ils vous disaient: «A la fin des temps viendront des gens qui se moqueront de Dieu et qui vivront au gré de leurs propres désirs, sans aucun respect pour Dieu.» 19 Ce sont de tels gens qui causent des divisions, des gens sans Dieu qui n’ont pas l’Esprit.

20 Mais vous, mes chers amis, bâtissez votre vie sur le fondement de votre foi très sainte. Priez par le Saint-Esprit. 21 Maintenez-vous dans l’amour de Dieu en attendant que notre Seigneur Jésus-Christ, dans sa compassion, vous accorde la vie éternelle. 22 Ayez de la compassion pour ceux qui doutent[l]; 23 pour d’autres, sauvez-les en les arrachant au feu. Pour d’autres encore, ayez de la compassion, mais avec de la crainte, en ayant en horreur jusqu’au vêtement souillé par l’immoralité.

Doxologie

24 A celui qui peut vous garder de toute chute et vous faire paraître en sa présence glorieuse, sans reproche et exultant de joie, 25 au Dieu unique qui nous a sauvés par Jésus-Christ notre Seigneur, à lui soient reconnues la gloire et la majesté, la force et l’autorité, depuis toujours, maintenant et durant toute l’éternité! Amen.

Notas al pie

  1. 5 Certains manuscrits ont ici: Jésus.
  2. 6 Voir 2 P 2.4 et note.
  3. 7 Gn 19.4-25.
  4. 9 Voir Dn 10.13, 21; 12.1; Ap 12.7.
  5. 9 Voir Dt 34.6. Jude mentionne ici une tradition juive.
  6. 9 Za 3.2.
  7. 11 Gn 4.8.
  8. 11 Balaam (Nb 22.7-35) illustre l’appât du gain qui caractérisait aussi les hérétiques (2 P 2.15).
  9. 11 Nb 16.1-5. Sans doute, les hérétiques s’opposaient-ils aussi aux autorités régulièrement instituées dans les Eglises locales.
  10. 14 Gn 5.21-24.
  11. 15 Paroles extraites d’un ouvrage apocryphe intitulé Livre d’Hénoch (1.9) dont nous possédons une traduction éthiopienne. Il est aussi possible que l’auteur du Livre d’Hénoch et Jude aient puisé à une source extra-biblique commune.
  12. 22 Certains manuscrits ont: ceux qui doutent, cherchez à les convaincre.

O Livro

Judas

1/2 Judas, irmão de Tiago, ao serviço de Jesus Cristo, dirige esta carta aos que Deus Pai chamou e ama, e que Jesus Cristo tem guardado, desejando que a misericórdia, a paz e o amor se multipliquem nas vossas vidas.

Os falsos ensinadores

Meus queridos amigos, tenho tido muita vontade de vos escrever acerca da salvação que Deus a todos nos deu. Mas agora senti­me levado a encorajar­vos a combaterem pela fé que foi dada de uma vez para sempre aos santos. Digo isto, porque alguns indivíduos incrédulos se introduziram no vosso meio, dizendo que o perdão de Deus permite­nos viver na imoralidade. Desprezam o nosso único Soberano e Senhor, que é Jesus Cristo. A sua condenação está predita desde há muito.

E queria lembrar­vos o seguinte — coisas que vocês já sabem — que o Senhor, quando salvou o seu povo, tirando­o da terra do Egipto, destruiu mais tarde todos os que não creram. O mesmo aconteceu com os anjos que não permaneceram dentro dos limites de autoridade que Deus lhes deu, mas deixaram o lugar onde pertenciam. Deus guarda­os na escuridão perpetuamente, para o grande dia do seu julgamento. Também Sodoma e Gomorra e as cidades vizinhas se corromperam como eles e se entregaram a perversões carnais. Essas cidades foram destruídas pelo fogo, e são um aviso do fogo eterno que há­de punir todos os maus.

E assim as imaginações de tais indivíduos levam­nos a desonrarem os próprios corpos, não reconhecendo nenhuma autoridade e insultando os poderes celestiais. Contudo, nem o arcanjo Miguel, quando se opunha a Satanás, disputando­lhe o corpo de Moisés, se atreveu a amaldiçoá­lo, mas disse: “Que o Senhor te repreenda”. 10 Mas estes dizem mal do que não compreendem. E mesmo aquilo que conhecem por mero instinto, como os animais irracionais, só lhes serve para se corromperem. 11 Ai deles! Porque seguem o exemplo de Caim; e deixaram­se seduzir pela ganância do dinheiro, como aconteceu a Balaão; e, também como Coré, a sua ruína será o resultado da sua desobediência.

12 A presença dessas pessoas nas vossas reuniões de confraternização são como nódoas. Satisfazem­se a si próprios, sem receio de nada. São como nuvens que não dão chuva, que os ventos empurram de um lado para o outro. São como árvores sem folhas e que nenhum fruto apresentam, e que se tornam assim completamente mortas porque lhes morreram as raízes. 13 Tudo o que deixam atrás de si é desonra, tal como a espuma que deixam as vagas agitadas do mar. Vagueiam como estrelas errantes que desaparecem depois nas trevas infinitas, o que é também o destino deles.

14 Foi desses que falou, em nome de Deus, Enoque, o sétimo descendente de Adão, dizendo: “Olhem que o Senhor há­de vir, acompanhado de multidões dos seus santos, 15 para exercer o seu julgamento sobre toda a gente e condenar aqueles que desprezam Deus, por todas as obras más que cometeram na sua rebeldia, e que dizem, como pecadores que são, toda a sorte de palavras ofensivas contra Deus”. 16 Essas pessoas são eternas descontentes, sempre insatisfeitas, deixando­se constantemente arrastar pelas paixões carnais. Gostam de exibir um vocabulário espalhafatoso, louvando pessoas, mas unicamente por interesse.

Chamados à perseverança

17 Mas vocês, meus queridos amigos, lembrem­se das palavras que vos disseram os apóstolos de nosso Senhor Jesus Cristo, 18 que nos últimos tempos haviam de aparecer indivíduos escarnecedores, vivendo ao sabor dos seus maus desejos. 19 Eles já chegaram, e são aqueles que estão a criar divisões no vosso meio. São levados pelos seus instintos naturais porque não têm neles o Espírito de Deus.

20 Vocês, contudo, queridos irmãos, construam a vossa vida espiritual sobre o alicerce da vossa fé santa, orando conforme o Espírito Santo vos dirigir. 21 Conservem­se no amor de Deus, esperando a chegada do dia em que nosso Senhor Jesus Cristo vier e manifestar a sua misericórdia, dando­vos a vida eterna. 22 Procurem mostrar compreensão para com aqueles cuja fé está vacilante. 23 Ajudem­nos, arranquem­nos do fogo. Para com outros mostrem compaixão, mas tenham cuidado para não serem contaminados pelos seus pecados.

Uma oração de louvor

24 Toda a glória seja dada a Deus, aquele que é capaz de vos guardar de tropeçar e de vos trazer à sua gloriosa presença, inocentes do pecado e cheios de alegria. 25 Toda a glória seja dada àquele que é o único Deus nosso salvador, através de Jesus Cristo nosso Senhor, ao qual pertence a glória, a majestade, o poder e a autoridade, desde sempre, agora e por toda a eternidade. Amém.