La Bible du Semeur

Jérémie 50

Contre Babylone

La chute de Babylone et le retour des exilés

1Voici le message que l’Eternel communiqua par le prophète Jérémie au sujet de Babylone et du pays des Chaldéens:

Proclamez la nouvelle parmi les peuples!
Publiez-la!
Elevez l’étendard!
Oui, faites-la savoir et ne la cachez pas!
Dites que Babylone est prise,
Bel est couvert de honte,
Mardouk est tout épouvanté[a].
Ses statues sont honteuses,
et ses idoles sont dans l’épouvante.
Car un peuple ennemi, du nord, vient t’attaquer[b];
il transformera ton pays en une terre dévastée
où nul n’habitera.
Des hommes jusqu’aux bêtes, tous partiront, ils s’en iront.

En ce temps-là, à cette époque,
l’Eternel le déclare,
les Israélites viendront avec les Judéens,
ils marcheront en larmes
et ils se tourneront vers l’Eternel, leur Dieu.
Et ils s’informeront du chemin qui mène à Sion,
ils tourneront vers elle leurs regards.
«Venez, se diront-ils, attachons-nous à l’Eternel
par une alliance éternelle qu’on n’oubliera jamais.»
Mon peuple était semblable à des moutons perdus.
Leurs bergers les ont égarés,
ils les ont détournés sur les montagnes.
De montagne en colline,
ils allaient en oubliant leur bercail.
Ceux qui les rencontraient en faisaient leur pâture.
Leurs ennemis disaient:
«Nous ne nous mettrons pas en tort,
puisqu’ils ont péché contre l’Eternel,
lui qui avait été pour eux comme un enclos où régnait la justice
et en qui leurs ancêtres avaient placé leur espérance.»

Partez de Babylone[c]
et du pays des Chaldéens!
Oui, sortez-en comme des boucs en tête du troupeau!
Car je vais susciter
une coalition de grandes nations[d] des pays du nord
pour qu’elles viennent attaquer Babylone.
Elles se rangeront en bataille contre elle
et s’en empareront.
Leurs flèches sont semblables à d’habiles guerriers
et elles ne reviennent pas à vide.
10 Et la Chaldée sera mise au pillage;
ceux qui la pilleront se rassasieront bien,
l’Eternel le déclare.
11 Ah! vous pouvez bien vous réjouir, exulter d’allégresse,
vous qui avez pillé mon patrimoine!
Vous pouvez vous ébattre comme une génisse foulant le blé
et vous pouvez hennir comme des étalons;
12 votre mère-patrie est toute couverte de honte,
celle qui vous a enfantés connaît le déshonneur.
La voici mise au dernier rang de toutes les nations,
devenue un désert, une terre aride, une steppe.

13 L’indignation de l’Eternel
en a fait une terre où tout est dévasté
et où personne n’habite.
Tous ceux qui passeront tout près de Babylone
en seront effarés et siffleront d’horreur à la vue de toutes ses plaies.

14 Oui, vous tous les archers,
rangez-vous en bataille autour de Babylone,
tirez contre elle,
n’épargnez pas les flèches,
car elle a péché contre l’Eternel.
15 Poussez des cris de guerre de tous côtés contre elle!
Elle se rend,
ses remparts sont tombés,
ses murailles sont démolies:
c’est ici la rétribution de l’Eternel contre elle.
Oui, rétribuez-la,
et faites-lui comme elle a fait!
16 Eliminez de Babylone à la fois le semeur
et celui qui tient la faucille au temps de la moisson!
Et devant l’épée meurtrière,
chacun s’en retournera chez les siens,
chacun fuira dans son pays[e]!

17 Israël est semblable à une brebis isolée
pourchassée par des lions:
le premier l’a mangée, – c’est le roi d’Assyrie –
et le suivant lui a broyé les os:
Nabuchodonosor, le roi de Babylone[f].
18 Et c’est pourquoi voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël:
Je vais rétribuer le roi de Babylone et son pays,
tout comme j’ai rétribué le roi de l’Assyrie[g].

19 Je ramènerai Israël dans son enclos;
il paîtra de nouveau sur le Carmel et au Basan,
il se rassasiera
sur les monts d’Ephraïm et ceux de Galaad[h].
20 En ce temps-là, à cette époque,
l’Eternel le déclare,
on aura beau chercher la faute d’Israël,
elle aura disparu,
le péché de Juda,
on ne le retrouvera plus;
car je pardonnerai au reste que j’aurai épargné.

21 Lancez-vous à l’attaque du pays de Merataïm[i]!
Sus aux habitants de Peqod,
poursuis-les et massacre-les, extermine-les tous pour me les consacrer,
déclare l’Eternel,
oui, fais tout ce que je t’ai ordonné.
22 On entend le bruit du combat dans le pays;
immense est le désastre.
23 Comment est-ce possible? il est brisé, mis en pièces,
le marteau qui frappait toute la terre.
Babylone a été réduite à une terre dévastée au milieu des nations!
24 Je t’ai tendu un piège,
et tu as été prise, ô Babylone,
sans t’en apercevoir.
Oui, tu as été découverte et l’on s’est emparé de toi,
car tu t’es attaquée à l’Eternel lui-même.

25 L’Eternel a ouvert son arsenal
et il en a tiré les armes de sa colère;
car c’est là l’œuvre
que l’Eternel, le Seigneur des armées célestes, va accomplir
dans le pays des Chaldéens.
26 Venez vers elle du bout du monde,
défoncez ses greniers,
entassez le butin comme des tas de gerbes,
et exterminez-la totalement:
qu’il n’en reste plus rien!
27 Massacrez ses guerriers, tous ses jeunes taureaux:
qu’on les mène au carnage!
Ah! quel malheur pour eux, le temps est arrivé,
c’est le jour de leur châtiment!
28 Ecoutez! on entend la voix de ceux qui fuient et des rescapés de Babylonie.
Ils viennent apprendre à Sion quelle rétribution l’Eternel notre Dieu a exercé sur Babylone
et comment il a fait payer ce qu’elle a fait contre son temple.

29 Appelez les archers contre elle,
tous ceux qui bandent l’arc,
et dressez tout autour un camp pour l’attaquer,
qu’il n’y ait pas de rescapés,
oui, faites-lui payer selon ce qu’elle a fait[j]:
faites-lui tout ce qu’elle a fait!
Car, envers l’Eternel, elle s’est montrée insolente
envers le Dieu saint d’Israël.
30 Aussi ses jeunes gens tomberont sur ses places
et tous ses combattants,
ce jour-là, seront réduits au silence,
l’Eternel le déclare.
31 Je vais m’en prendre à toi, toi l’orgueilleuse,
déclare l’Eternel, le Seigneur des armées célestes,
car le temps est venu pour toi,
c’est le jour de rendre des comptes.
32 La voilà qui chancelle, l’insolente, et qui tombe,
et nul ne la relève.
Je vais mettre le feu à ses cités
et il consumera tout ce qui est autour.

L’Eternel défend la cause de son peuple

33 Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes:
Les gens d’Israël et ceux de Juda sont opprimés, les uns comme les autres.
Tous ceux qui les ont déportés les retiennent chez eux
et ils refusent de les laisser aller.
34 Pourtant, leur libérateur est puissant:
oui il se nomme le Seigneur des armées célestes.
Il prend en main leur cause et il la défendra.
Il donnera la tranquillité au pays
et il ébranlera les habitants de Babylone.

35 Epée, fonds sur les Chaldéens,
demande l’Eternel,
et sur les habitants de Babylone,
sur ses ministres et ses sages!
36 Epée, fonds sur ses magiciens[k]
et qu’ils perdent le sens!
Epée! Sus aux guerriers,
et qu’ils soient terrifiés!
37 Epée, fonds sur ses chevaux et ses chars
et sur tout ce ramassis de gens qui sont chez elle.
Et qu’ils ne soient plus que des femmelettes!
Epée! Fonds sur tous ses trésors:
qu’ils soient pillés!
38 Sécheresse[l], fonds sur tous ses canaux
et qu’ils soient asséchés!
Car ce pays est plein d’idoles,
et ces épouvantails les font déraisonner.
39 C’est pourquoi les chacals y auront leur demeure avec les chats sauvages,
et les autruches en feront leur séjour.
Personne, plus jamais, ne s’y établira,
elle restera dépeuplée à perpétuité[m].
40 Il en sera comme lors de la catastrophe de Sodome et Gomorrhe et des cités voisines[n], que Dieu a renversées,
l’Eternel le déclare:
Personne n’y habitera,
non, aucun être humain n’y séjournera plus.

L’ennemi viendra du nord

41 Un peuple va venir du nord,
une grande nation; des rois nombreux
se mettent en campagne des confins de la terre[o].
42 Ils empoignent l’arc et la lance,
ils sont cruels et sans pitié,
et ils mugissent comme la mer.
Ils sont montés sur des chevaux,
rangés en ordre de bataille tout comme des soldats
pour te combattre, communauté de Babylone!
43 Lorsque le roi de Babylone a appris la nouvelle,
ses bras ont défailli,
l’angoisse l’a étreint,
des douleurs l’ont saisi comme une femme en couches.
44 Voici, comme un lion monte des forêts luxuriantes du Jourdain
vers des enclos solides,
moi je viendrai les faire déguerpir de là en un clin d’œil,
et je me choisirai quelqu’un pour dominer sur lui[p].
Car qui est mon égal?
Qui me demandera des comptes?
Et quel est le berger qui pourrait tenir contre moi[q]?

45 Ecoutez donc le plan que l’Eternel a formé contre Babylone,
et les projets qu’il a formés au sujet du pays des Chaldéens:
on les entraînera comme les plus chétives des bêtes du troupeau
et l’on ravagera après eux leur enclos.
46 Au bruit de la prise de Babylone,
la terre tremblera,
et chez les peuples étrangers, on entendra un cri.

  1. 50.2 Bel … Mardouk : voir Es 46.1.
  2. 50.3 Il s’agit certainement des Mèdes dont le royaume se trouvait au sud-est de Babylone. Le septentrion est peut-être une désignation symbolique de la direction d’où vient le malheur.
  3. 50.8 Voir Es 48.20; 52.11. Repris en Ap 18.4.
  4. 50.9 Les Médo-Perses et leurs alliés (voir 51.27-28).
  5. 50.16 Reprend Es 13.14.
  6. 50.17 Les Assyriens ont détruit le royaume du Nord (prise de Samarie en 722 av. J.-C.) et les Babyloniens Juda (chute de Jérusalem en 587 av. J.-C.).
  7. 50.18 Ninive, la capitale de l’Assyrie, est tombée en 612 av. J.-C. et l’Assyrie elle-même fut vaincue par une coalition des Mèdes et des Babyloniens en 609. Babylone sera vaincue par les Médo-Perses.
  8. 50.19 Territoire à l’est du Jourdain.
  9. 50.21 Merataïm : en hébreu, ce nom peut avoir le sens de double rébellion. Il s’agit sans doute d’un jeu de mots avec le nom marratu qui désigne une région au sud de Babylone. Peqod, qui signifie punition, est un jeu de mots avec le nom Puqudu qui désigne une tribu vivant près de l’embouchure du Tigre.
  10. 50.29 Repris en Ap 18.6.
  11. 50.36 Autre traduction: ses vantards.
  12. 50.38 Sécheresse et épée s’écrivent avec les mêmes consonnes en hébreu.
  13. 50.39 Voir Ap 18.2.
  14. 50.40 Voir Gn 18.20 à 19.29 (Jr 49.18; Es 13.19).
  15. 50.41 Les v. 41-43 ont leur parallèle en 6.22-24.
  16. 50.44 quelqu’un pour dominer sur lui. Autre traduction: de ses meilleurs béliers.
  17. 50.44 Les v. 44-46 ont leur parallèle en 49.19-21.