La Bible du Semeur

Hébreux 8:1-13

Christ, grand-prêtre d’une alliance bien meilleure

1Or, voici le point capital de ce que nous sommes en train de dire : nous avons bien un grand-prêtre comme celui-ci, qui s’est assis dans le ciel à la droite du trône du Dieu majestueux. 2Il y accomplit le service du grand-prêtre dans le sanctuaire, c’est-à-dire dans le véritable tabernacle, dressé non par des hommes, mais par le Seigneur.

3Tout grand-prêtre, en effet, est établi pour présenter à Dieu des offrandes et des sacrifices. Il faut donc que notre grand-prêtre aussi ait quelque chose à présenter. 4S’il était sur terre, il ne serait même pas prêtre. En effet, ceux qui présentent les offrandes conformément à la Loi sont déjà là. 5Ils sont au service d’un sanctuaire qui n’est qu’une image, que l’ombre du sanctuaire céleste. Moïse en a été averti au moment où il allait construire le tabernacle : Aie soin, lui dit le Seigneur, de faire tout selon le modèle qui t’est montré sur la montagne8.5 Ex 25.40..

6Mais maintenant, c’est un service bien supérieur qui a été confié à notre grand-prêtre car il est le médiateur d’une alliance bien meilleure fondée sur de meilleures promesses.

L’ancienne et la nouvelle alliance

7En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’aurait pas été nécessaire de la remplacer par une seconde.

8Or, c’est bien un reproche que Dieu adresse à son peuple lorsqu’il déclare :

Mais des jours vont venir, |dit le Seigneur,

où je conclurai |avec le peuple d’Israël |et celui de Juda |une alliance nouvelle.

9Elle ne sera pas |comme celle que j’ai conclue |avec leurs pères

quand je les ai pris par la main |pour les faire sortir d’Egypte.

Puisqu’ils n’ont pas été fidèles |à mon alliance,

moi alors, je me suis détourné d’eux, |dit le Seigneur.

10Mais voici quelle alliance je vais conclure |avec le peuple d’Israël

après ces jours, |dit le Seigneur :

je placerai mes lois dans leur pensée,

je les graverai sur leur cœur ;

je serai leur Dieu,

et ils seront mon peuple.

11Ils n’auront plus besoin |de s’enseigner l’un l’autre

en répétant chacun |à son concitoyen |ou à son frère :

« Il faut que tu connaisses le Seigneur ! »

Car tous me connaîtront,

du plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux.

12Car je pardonnerai leurs fautes,

je ne tiendrai plus compte |de leurs péchés8.12 Jr 31.31-34..

13Par le simple fait d’appeler cette alliance-là nouvelle, le Seigneur a rendu la première ancienne ; or, ce qui devient ancien et ce qui vieillit est près de disparaître.