La Bible du Semeur

Esdras 1

Le décret de Cyrus

1La première année du règne de Cyrus de Perse[a], l’Eternel, pour accomplir la parole qu’il avait prononcée par le prophète Jérémie[b], agit sur l’esprit de Cyrus, empereur de Perse. Alors Cyrus fit faire, oralement et par écrit, la proclamation suivante à travers tout son empire[c] :

Voici ce que déclare Cyrus, empereur de Perse : « L’Eternel, le Dieu du ciel, m’a donné tous les royaumes de la terre[d], et il m’a chargé de lui construire un temple à Jérusalem en Juda[e]. Quels sont ceux d’entre vous qui font partie de son peuple ? Que leur Dieu soit avec eux, et qu’ils partent à Jérusalem, en Juda, pour reconstruire le temple de l’Eternel, le Dieu d’Israël. C’est le Dieu qui réside à Jérusalem[f]. Que partout où résident ceux qui restent de son peuple, les gens de l’endroit leur apportent des dons d’argent et d’or, de divers biens, du bétail ainsi que des offrandes volontaires pour le temple du Dieu qui est à Jérusalem. »

Les préparatifs de départ

Alors les chefs des groupes familiaux de Juda et de Benjamin, les prêtres et les lévites, et tous ceux en qui Dieu avait agi, se préparèrent à partir afin de reconstruire le temple de l’Eternel à Jérusalem[g]. Tous leurs voisins leur vinrent en aide en leur donnant des objets d’argent et d’or, divers biens, du bétail et des objets précieux, sans compter leurs offrandes volontaires. De son côté, l’empereur Cyrus fit chercher les ustensiles du Temple que Nabuchodonosor avait emportés de Jérusalem pour les placer dans le sanctuaire de son dieu[h]. Sur ordre de l’empereur perse, Mitredath le trésorier alla les chercher et les remit, après les avoir comptés, à Sheshbatsar, le chef de Juda[i]. En voici la liste : 30 plats[j] en or, 1 000 en argent, 29 couteaux[k], 10 30 coupes en or, 410 coupes doubles[l] en argent et 1 000 autres ustensiles. 11 En tout, il y avait 5 400 ustensiles d’or et d’argent. Sheshbatsar rapporta le tout lorsque les exilés quittèrent Babylone pour retourner à Jérusalem.

Notas al pie

  1. 1.1 En 538 av. J.-C. Il s’agit de la première année du règne de Cyrus sur Babylone, après la conquête de la ville en 539. Fondateur de l’Empire perse, Cyrus a gouverné cet empire de 559 à 530 av. J.-C. Es 44.28 et 45.1 avaient annoncé son œuvre de libération en le nommant le « berger » et l’« oint » de l’Eternel.
  2. 1.1 Voir Jr 25.11-12 ; 29.10.
  3. 1.1 Voir 6.3-5.
  4. 1.2 L’empire de Cyrus allait de l’Indus à l’Egypte et à Chypre, de la mer Noire au golfe Persique et à l’Ethiopie.
  5. 1.2 Voir Es 44.28.
  6. 1.3 Les v. 1-3 ont leur parallèle en 2 Ch 36.22-23.
  7. 1.5 Distante de quelque 900 à 1 000 kilomètres de la Babylonie : un voyage de 2 à 3 mois pour une caravane chargée.
  8. 1.7 Voir 2 R 25.13-15 ; Dn 1.2 ; 5.2.
  9. 1.8 Nom d’origine babylonienne du gouverneur qui conduira la première caravane de rapatriés et les gouvernera sous l’égide du satrape de Samarie (5.14). Certains l’ont identifié avec le gouverneur juif Zorobabel (Ag 1.1 ; voir Esd 2.2 ; 3.8 ; 4.2-3 ; 5.2) en suggérant que Sheshbatsar était son nom officiel (voir Dn 1.7), mais cette identification tend aujourd’hui à être abandonnée.
  10. 1.9 plats : ou soucoupes, bols, bassines ?
  11. 1.9 Pour les sacrifices.
  12. 1.10 Sens incertain.

Bíbélì Mímọ́ Yorùbá Òde Òn

Esra 1

Kirusi ran àwọn tí a kó nígbèkùn lọ́wọ́ láti padà

1Ní ọdún kìn-ín-ní Kirusi, ọba Persia, kí a lè mú ọ̀rọ̀ Olúwa tí Jeremiah sọ ṣẹ, Olúwa ru ọkàn Kirusi ọba Persia sókè láti ṣe ìkéde jákèjádò gbogbo agbègbè ìjọba rẹ̀, kí ó sì ṣe àkọsílẹ̀ rẹ̀ pé:

“Èyí ni ohun tí Kirusi ọba Persia wí pé:

“ ‘Olúwa, Ọlọ́run ọ̀run, ti fún mi ní gbogbo ìjọba ayé. Ó sì ti yàn mí láti kọ́ tẹmpili Olúwa fún un ní Jerusalẹmu tí ó wà ní Juda. Ẹnikẹ́ni nínú àwọn ènìyàn rẹ̀ láàrín yín—kí Ọlọ́run rẹ̀ wà pẹ̀lú rẹ̀, kí ó sì gòkè lọ sí Jerusalẹmu tí ó wà ní Juda, láti kọ́ tẹmpili Olúwa Ọlọ́run Israẹli, Ọlọ́run tí ó wà ní Jerusalẹmu. Kí àwọn ènìyàn ní ibikíbi tí ẹni náà bá ń gbé kí ó fi fàdákà àti wúrà pẹ̀lú ohun tí ó dára àti ẹran ọ̀sìn, pẹ̀lú ọrẹ àtinúwá ràn án lọ́wọ́ fún tẹmpili Ọlọ́run ní Jerusalẹmu.’ ”

Nígbà náà àwọn olórí ìdílé Juda àti Benjamini àti àwọn àlùfáà àti àwọn ará Lefi—olúkúlùkù ẹni tí Ọlọ́run ti fọwọ́ tọ́ ọkàn rẹ̀—múra láti gòkè lọ láti kọ ilé Olúwa ní Jerusalẹmu. Gbogbo àwọn aládùúgbò wọn ràn wọ́n lọ́wọ́ pẹ̀lú ohun èlò ti fàdákà àti wúrà, pẹ̀lú onírúurú ohun ìní àti ẹran ọ̀sìn àti pẹ̀lú àwọn ẹ̀bùn iyebíye, ní àfikún si gbogbo àwọn ọrẹ àtinúwá.

Ní àfikún, ọba Kirusi mú àwọn ohun èlò tí ó jẹ́ ti ilé Olúwa jáde wá, tí Nebukadnessari ti kó lọ láti Jerusalẹmu tí ó sì ti kó sí ilé òrìṣà rẹ̀. Kirusi ọba Persia pàṣẹ fún Mitredati olùṣọ́ ilé ìṣúra láti kó wọn jáde, ó sì kà wọ́n fún Ṣeṣbassari ìjòyè Juda.

Èyí ni iye wọn:

Ọgbọ̀n àwo wúrà30
Ẹgbẹ̀rún àwo fàdákà1,000
Àwo ìrúbọ fàdákà mọ́kàn-dínlọ́gbọ̀n29
10 Ọgbọ̀n àdému wúrà30
Irínwó ó-lé-mẹ́wàá oríṣìí àdému fàdákà mìíràn410
Ẹgbẹ̀rún kan àwọn ohun èlò mìíràn1,000

11 Gbogbo ohun èlò wúrà àti ti fàdákà ní àpapọ̀ jẹ́ ẹgbẹ̀rún márùn-ún ó-lé-irínwó (5,400).

Ṣeṣbassari kó gbogbo àwọn nǹkan wọ̀nyí wá pẹ̀lú àwọn ìgbèkùn tí ó gòkè wá láti Babeli sí Jerusalẹmu.