La Bible du Semeur

Cantiques 7:1-14

Le chœur

1« Reviens, reviens, |ô Sulamite7.1 Sulamite : la bien-aimée. Selon certains, ce mot serait une variante du nom Sunamite, c’est-à-dire « femme originaire de Sunem » (Jos 19.18). Abishag la Sunamite était réputée pour sa beauté (1 R 1.3-4). Selon d’autres, ce mot serait une forme féminine du nom de Salomon. !

Reviens, reviens, |que nous puissions te contempler. »

Une danse enivrante

« Pourquoi regardez-vous |la Sulamite

comme on regarde |la danse des deux camps ? »

2« Que tes pas sont gracieux |dans tes sandales, |fille de prince !

Le contour de tes hanches |ressemble à un collier,

œuvre de mains d’artiste.

3Ton nombril est comme une coupe |bien arrondie

où le vin parfumé |ne manque pas.

Ton ventre |est comme une meule de blé

bordée de lis.

4Comme deux faons, |jumeaux d’une gazelle7.4 Voir 4.5.,

paissant parmi les lis, |sont tes deux seins.

5Ton cou est une tour d’ivoire

et tes yeux sont les étangs de Heshbôn7.5 Heshbôn : ancienne capitale du royaume amoréen situé à l’est du Jourdain où Sihôn avait été vaincu par Moïse (Nb 21.26).

près de la porte Populeuse7.5 Littéralement : près de la porte de Bath-Rabbim (= fille d’une multitude), probablement un nom poétique de Heshbôn.,

et ton nez est semblable |à la tour du Liban

postée en sentinelle |en face de Damas7.5 Soit une tour de garde sur la frontière nord du royaume de Salomon, vers la Syrie, soit les monts du Liban..

6Ta tête, sur ton corps, |est comme le Carmel

et tes cheveux |ont des reflets de pourpre.

Un roi est enchaîné |dans leurs ondulations. »

7« Que tu es belle |et que tu es gracieuse,

toi, mon amour |et mes délices.

8Par ta taille élancée |tu es comme un palmier.

Tes seins en sont les grappes.

9Alors j’ai dit : |“Ah, je vais monter au palmier,

j’en saisirai les fruits.”

Que tes seins soient pour moi |des grappes de raisin !

Le parfum de ton souffle |comme celui des pommes,

10et ton palais distille |le vin le plus exquis …  »

« Oui, un bon vin |qui va droit à mon bien-aimé,

et glisse7.10 glisse : sens incertain. sur les lèvres |de ceux qui s’assoupissent7.10 En modifiant légèrement le texte hébreu, on peut lire, avec l’ancienne version grecque : et les dents.. »

Viens donc, mon bien-aimé !

11« Moi, je suis à mon bien-aimé

et c’est moi qu’il désire7.11 Voir 2.16 ; 6.3..

12Viens donc, mon bien-aimé, |sortons dans la campagne.

Nous passerons la nuit |au milieu des hameaux,

13et nous nous lèverons |au matin, de bonne heure,

pour aller dans les vignes,

pour voir si elles sont en fleur |et si leurs bourgeons sont ouverts,

si déjà sont sorties |les fleurs des grenadiers.

Là-bas, je te ferai |le don de mon amour.

14Les mandragores7.14 Fruits auxquels certains attribuent encore aujourd’hui le pouvoir de favoriser la fécondité (voir Gn 30.14-16). |exhalent leur parfum.

Nous avons, à nos portes, |des fruits exquis de toutes sortes,

des nouveaux comme des anciens.

Pour toi, mon bien-aimé, |je les ai réservés.

Nouă Traducere În Limba Română

Cântarea Cântărilor 7:1-13

1Ce frumoase îți sunt picioarele în sandalele tale,

fiică de prinț!

Liniile coapselor tale sunt ca un colier,

sunt ca lucrarea mâinilor unui artist.

2Buricul tău este o cupă rotundă

din care nu lipsește vinul amestecat.

Pântecul tău este un snop de grâu

încins cu crini.

3Cei doi sâni ai tăi sunt ca doi pui de cerb,

ca gemenii unei gazele.

4Gâtul tău este ca un turn de fildeș.

Ochii tăi sunt iazurile Heșbonului

văzute prin poarta Bat‑Rabim.

Nasul tău este ca turnul Libanului

privind spre Damasc.

5Capul tău este înălțat asemenea muntelui Carmel.

Părul capului tău este ca purpura;

regele este înlănțuit de cosițele tale.

6Cât de frumoasă ești și cât de plăcută

ești în dezmierdări, iubito!6 Sau: cu dezmierdările tale, iubire!

7Statura ta este asemenea palmierului,

iar sânii tăi sunt ca niște ciorchini.

8Îmi zic: „Mă voi urca în palmier

și‑i voi apuca ramurile!“

Sânii tăi să fie asemenea ciorchinilor de struguri,

iar mirosul respirației tale asemenea merelor!

Sulamita

9Cerul gurii tale este ca un vin bun,

care merge drept spre iubitul meu,

alunecând ușor pe buzele celor adormiți.

10Eu sunt a iubitului meu,

iar dorința lui este înspre mine.

11Vino, iubitul meu, să ieșim pe câmpie,

să înnoptăm în sate!

12Ne vom scula dis‑de‑dimineață și vom merge la vii

pentru a vedea dacă a înmugurit vița,

dacă i s‑a deschis floarea și dacă a înflorit rodiul.

Acolo îți voi dărui dezmierdările mele!

13Mandragorele își răspândesc parfumul

și deasupra porților noastre sunt tot felul de bunătăți,

atât cele noi, cât și cele vechi,

pe care le‑am păstrat pentru tine, iubitul meu!