La Bible du Semeur

Cantiques 7:1-14

Le chœur

1« Reviens, reviens, |ô Sulamite7.1 Sulamite : la bien-aimée. Selon certains, ce mot serait une variante du nom Sunamite, c’est-à-dire « femme originaire de Sunem » (Jos 19.18). Abishag la Sunamite était réputée pour sa beauté (1 R 1.3-4). Selon d’autres, ce mot serait une forme féminine du nom de Salomon. !

Reviens, reviens, |que nous puissions te contempler. »

Une danse enivrante

« Pourquoi regardez-vous |la Sulamite

comme on regarde |la danse des deux camps ? »

2« Que tes pas sont gracieux |dans tes sandales, |fille de prince !

Le contour de tes hanches |ressemble à un collier,

œuvre de mains d’artiste.

3Ton nombril est comme une coupe |bien arrondie

où le vin parfumé |ne manque pas.

Ton ventre |est comme une meule de blé

bordée de lis.

4Comme deux faons, |jumeaux d’une gazelle7.4 Voir 4.5.,

paissant parmi les lis, |sont tes deux seins.

5Ton cou est une tour d’ivoire

et tes yeux sont les étangs de Heshbôn7.5 Heshbôn : ancienne capitale du royaume amoréen situé à l’est du Jourdain où Sihôn avait été vaincu par Moïse (Nb 21.26).

près de la porte Populeuse7.5 Littéralement : près de la porte de Bath-Rabbim (= fille d’une multitude), probablement un nom poétique de Heshbôn.,

et ton nez est semblable |à la tour du Liban

postée en sentinelle |en face de Damas7.5 Soit une tour de garde sur la frontière nord du royaume de Salomon, vers la Syrie, soit les monts du Liban..

6Ta tête, sur ton corps, |est comme le Carmel

et tes cheveux |ont des reflets de pourpre.

Un roi est enchaîné |dans leurs ondulations. »

7« Que tu es belle |et que tu es gracieuse,

toi, mon amour |et mes délices.

8Par ta taille élancée |tu es comme un palmier.

Tes seins en sont les grappes.

9Alors j’ai dit : |“Ah, je vais monter au palmier,

j’en saisirai les fruits.”

Que tes seins soient pour moi |des grappes de raisin !

Le parfum de ton souffle |comme celui des pommes,

10et ton palais distille |le vin le plus exquis …  »

« Oui, un bon vin |qui va droit à mon bien-aimé,

et glisse7.10 glisse : sens incertain. sur les lèvres |de ceux qui s’assoupissent7.10 En modifiant légèrement le texte hébreu, on peut lire, avec l’ancienne version grecque : et les dents.. »

Viens donc, mon bien-aimé !

11« Moi, je suis à mon bien-aimé

et c’est moi qu’il désire7.11 Voir 2.16 ; 6.3..

12Viens donc, mon bien-aimé, |sortons dans la campagne.

Nous passerons la nuit |au milieu des hameaux,

13et nous nous lèverons |au matin, de bonne heure,

pour aller dans les vignes,

pour voir si elles sont en fleur |et si leurs bourgeons sont ouverts,

si déjà sont sorties |les fleurs des grenadiers.

Là-bas, je te ferai |le don de mon amour.

14Les mandragores7.14 Fruits auxquels certains attribuent encore aujourd’hui le pouvoir de favoriser la fécondité (voir Gn 30.14-16). |exhalent leur parfum.

Nous avons, à nos portes, |des fruits exquis de toutes sortes,

des nouveaux comme des anciens.

Pour toi, mon bien-aimé, |je les ai réservés.

Bibelen på hverdagsdansk

Højsangen 7:1-14

Jerusalems unge piger:

1„Drej dig, Shulamit,7,1 Eller „pigen fra Shunem” (måske Abishag?). Der er mindst otte forskellige fortolkninger af, hvad ordet kan betyde. drej dig,

så vi kan se dig danse endnu engang.”

Den unge pige:

„Hvorfor vil I have mig til at danse rundt

mellem de to rækker af dansere?”

Den unge mand:

2„Dine dansetrin i sandalerne er så yndefulde,

oh, fyrstedatter!

Dine hofters kurver er et mesterværk af rang.

3Din navle er så besnærende som en skål

fyldt med den fornemste vin.

Din mave er som en dynge hvede,

smukt omgærdet af liljer.

4Dine bryster er som to gazelletvillinger.

5Din hals er som et elfenbenstårn.

Dine øjne er klare og dybe

som Heshbons damme ved Bat-Rabbim-porten.

Din næse er fornem som Libanons tårn,

der kan ses helt ovre i Damaskus.

6Dit hoved rejser sig majestætisk som Karmels bjerg,

dit hår skinner som det kostbare purpurstof.

Du har fortryllet en konge,

ja, fanget ham med en af dine hårlokker.

7Hvor er du vidunderlig smuk, min elskede!

Hvor jeg nyder at se på dig!

8Du er slank som et palmetræ,

dine bryster er som daddelklaser nær palmens top.

9Jeg vil bestige palmen

og gribe fat om dens frugt.

Dine bryster er som vindrueklaser,

din ånde som duften af abrikoser,7,9 Eller æbler.

10din mund giver mig udsøgt vin,

der flyder over mine læber og tænder.”

Den unge pige:

11„Jeg er din, min elskede,

hende du begærer.

12Kom min elskede, lad os tage ud på landet

og tilbringe natten under hennabuskene.

13Lad os stå tidligt op og gå ud i vinmarkerne.

Lad os se, om der er nye skud på vinrankerne,

og om granatæbletræerne blomstrer.

Dér vil jeg give dig min kærlighed.

14Kærlighedsplanten7,14 Også kaldet „alrune” eller „mandragora”. Plantens frugter og rødder mentes at være et afrodisiakum og skulle desuden øge chancen for at blive gravid. Se 1.Mos. 30,14-16. dufter,

og alle de dejligste frugter er lige for hånden,

både de grønne og de modne,

for jeg har gemt dem til dig, min elskede.