La Bible du Semeur

Cantiques 7:1-14

Le chœur

1« Reviens, reviens, |ô Sulamite7.1 Sulamite : la bien-aimée. Selon certains, ce mot serait une variante du nom Sunamite, c’est-à-dire « femme originaire de Sunem » (Jos 19.18). Abishag la Sunamite était réputée pour sa beauté (1 R 1.3-4). Selon d’autres, ce mot serait une forme féminine du nom de Salomon. !

Reviens, reviens, |que nous puissions te contempler. »

Une danse enivrante

« Pourquoi regardez-vous |la Sulamite

comme on regarde |la danse des deux camps ? »

2« Que tes pas sont gracieux |dans tes sandales, |fille de prince !

Le contour de tes hanches |ressemble à un collier,

œuvre de mains d’artiste.

3Ton nombril est comme une coupe |bien arrondie

où le vin parfumé |ne manque pas.

Ton ventre |est comme une meule de blé

bordée de lis.

4Comme deux faons, |jumeaux d’une gazelle7.4 Voir 4.5.,

paissant parmi les lis, |sont tes deux seins.

5Ton cou est une tour d’ivoire

et tes yeux sont les étangs de Heshbôn7.5 Heshbôn : ancienne capitale du royaume amoréen situé à l’est du Jourdain où Sihôn avait été vaincu par Moïse (Nb 21.26).

près de la porte Populeuse7.5 Littéralement : près de la porte de Bath-Rabbim (= fille d’une multitude), probablement un nom poétique de Heshbôn.,

et ton nez est semblable |à la tour du Liban

postée en sentinelle |en face de Damas7.5 Soit une tour de garde sur la frontière nord du royaume de Salomon, vers la Syrie, soit les monts du Liban..

6Ta tête, sur ton corps, |est comme le Carmel

et tes cheveux |ont des reflets de pourpre.

Un roi est enchaîné |dans leurs ondulations. »

7« Que tu es belle |et que tu es gracieuse,

toi, mon amour |et mes délices.

8Par ta taille élancée |tu es comme un palmier.

Tes seins en sont les grappes.

9Alors j’ai dit : |“Ah, je vais monter au palmier,

j’en saisirai les fruits.”

Que tes seins soient pour moi |des grappes de raisin !

Le parfum de ton souffle |comme celui des pommes,

10et ton palais distille |le vin le plus exquis …  »

« Oui, un bon vin |qui va droit à mon bien-aimé,

et glisse7.10 glisse : sens incertain. sur les lèvres |de ceux qui s’assoupissent7.10 En modifiant légèrement le texte hébreu, on peut lire, avec l’ancienne version grecque : et les dents.. »

Viens donc, mon bien-aimé !

11« Moi, je suis à mon bien-aimé

et c’est moi qu’il désire7.11 Voir 2.16 ; 6.3..

12Viens donc, mon bien-aimé, |sortons dans la campagne.

Nous passerons la nuit |au milieu des hameaux,

13et nous nous lèverons |au matin, de bonne heure,

pour aller dans les vignes,

pour voir si elles sont en fleur |et si leurs bourgeons sont ouverts,

si déjà sont sorties |les fleurs des grenadiers.

Là-bas, je te ferai |le don de mon amour.

14Les mandragores7.14 Fruits auxquels certains attribuent encore aujourd’hui le pouvoir de favoriser la fécondité (voir Gn 30.14-16). |exhalent leur parfum.

Nous avons, à nos portes, |des fruits exquis de toutes sortes,

des nouveaux comme des anciens.

Pour toi, mon bien-aimé, |je les ai réservés.

Akuapem Twi Contemporary Bible

Nnwom Mu Dwom 7:1-13

1Wo nan ne mpaboa yɛ fɛ,

Ɔdehye babea!

Wʼanantu a wugyina so te sɛ abohemaa,

odwumfo nsa ano adwuma.

2Wo funuma yɛ kuruwa a enni nsa

a nsa pa wɔ mu bere biara.

Wo sisi yɛ atoko a wɔaboa ano

na sukooko atwa ho ahyia.

3Wo nufu te sɛ atwemma abien,

atwemma nta.

4Wo kɔn te sɛ asonse abantenten.

Wʼaniwa aba te sɛ Hesbon ntade

a ɛwɔ Bat Rabim pon nkyɛn.

Wo hwene te sɛ Lebanon abantenten

a ɛkyerɛ Damasko no.

5Wo ti si so sɛ Karmel Bepɔw.

Wo tinwi te sɛ adehyetam a wɔadi mu adwinni;

wo tinwi atenten no kyere ɔhene dommum.

6Wo ho yɛ fɛ, ɔdɔ,

wo ho yɛ anigye na ɛma ahomeka ara!

7Wo sibea te sɛ abɛ dua,

na wo nufu te sɛ aduaba kasiaw.

8Mekae se, “Mɛforo abɛ dua no;

na maso nʼaba mu.”

Wo nufu nyɛ sɛ bobe kasiaw,

na wo home mu hua nyɛ sɛ aprɛ.

9Na wʼanom hua nyɛ sɛ bobesa papa.

Ababaa:

Ma bobesa no nkɔ me dɔfo hɔ tee,

ɛnsen mfa nʼanofafa ne ne se no so brɛoo.

10Meyɛ me dɔfo de,

na nʼapɛde ne me.

11Bra, me dɔfo; ma yɛnkɔ akuraa,

ma yɛnkɔda akuraa anadwo baako.

12Ma yɛnkɔ bobeturo mu ntɛm

nkɔhwɛ sɛ bobe no agu nhwiren,

sɛ nhwiren no apaapae,

anaasɛ ntunkum no ayɛ frɔmfrɔm.

Ɛhɔ na mede me dɔ bɛma wo.

13Adesaa yi ne hua,

na akɔnnɔduan nyinaa begu yɛn pon ano,

foforo ne dedaw,

a mede asie ama wo, me dɔfo.