La Bible du Semeur

Cantiques 4:1-16

Que tu es belle, ô mon amie

1« Que tu es belle, |ô mon amie, |que tu es belle !

Tes yeux ressemblent |à des colombes

dessous ton voile,

ta chevelure |est comme un troupeau de chèvres

dévalant le mont Galaad4.1 Noires comme les chèvres de ce pays..

2Tes dents ressemblent |à un troupeau de brebis |passé aux mains des tondeurs

qui reviendrait du lavoir.

Chacune d’elles |a sa jumelle,

aucune n’est solitaire.

3Voici tes lèvres |comme un ruban écarlate ;

combien ta bouche est charmante !

Et tes tempes ressemblent |à des moitiés de grenades4.3 A cause de leur couleur rougeâtre (voir 6.7).

dessous ton voile.

4Ton cou ressemble |à la tour du roi David,

bâtie comme un arsenal :

mille rondaches |y sont pendues4.4 Allusion au collier formé de pièces de monnaie entourant le cou comme les boucliers ronds suspendus autour des tours (Ez 27.10-11).,

tous les pavois des héros.

5Comme deux faons, |jumeaux d’une gazelle,

paissant parmi les lis, |sont tes deux seins. »

6« Et quand viendra la brise

à la tombée du jour,

et quand s’estomperont les ombres,

je m’en irai |vers la montagne de la myrrhe,

vers la colline de l’encens. »

La beauté de l’amour

7« Tu es toute jolie, |ô mon amie,

et sans aucun défaut.

8Oh, viens du Liban avec moi, |ma mariée4.8 Le mot hébreu, qui se retrouve aux v. 9, 10, 11, 12 et en 5.1, désigne l’épousée, juste avant ou juste après le mariage, comme en Os 4.13ss,

oui, viens du Liban avec moi.

Veuille descendre4.8 Autre traduction : tu contempleras. du sommet |de l’Amana,

du sommet du Senir, et de l’Hermon4.8 Différents sommets du nord d’Israël.,

là où les lions |ont leur retraite,

et les panthères |dans les montagnes.

9Tu chamboules mon cœur, |ô toi, ma sœur4.9 ma sœur : terme d’affection du langage amoureux, courant dans la poésie du Proche-Orient ancien (voir v. 10, 12 ; 5.1)., |ma mariée,

tu chamboules mon cœur |par un seul regard jeté par tes yeux,

par un seul des joyaux |de tes colliers.

10Ton amour est bien délicieux, |ô toi, ma sœur, |ma mariée,

oui, ton amour |est plus exaltant que le vin

et la senteur de tes parfums |plus que tous les arômes.

11Tes lèvres, distillent du miel, |ma mariée,

du miel, du lait |sont sous ta langue,

et le parfum |de tes habits |est tout pareil |aux senteurs du Liban.

12Tu es un jardin clos, |ô toi, ma sœur, |ma mariée,

un jardin clos4.12 D’après divers manuscrits hébreux et les versions anciennes. Le texte hébreu traditionnel porte un terme de sens incertain souvent rendu par source ou fontaine. Les deux types de textes hébreux ne diffèrent que par une seule lettre. |et une fontaine scellée4.12 On avait l’habitude de fermer les puits (Gn 29.2-3)..

13Tes rameaux4.13 Autre traduction : Tes ruisseaux arrosent un verger. forment un verger |de grenadiers aux fruits exquis,

henné et nard l’embaument,

14le nard et le safran |et la canne odorante, |le cinnamome4.14 Diverses plantes aromatiques précieuses.,

et toutes sortes |de plantes donnant de l’encens,

l’aloès |et la myrrhe,

avec les plus fins aromates.

15Tu es la source des jardins,

un puits d’eaux vives,

et d’eaux ruisselant du Liban4.15 Dont les neiges éternelles alimentent des cours d’eau frais et intarissables..

16Eveille-toi, brise légère,

viens, doux zéphyr,

que mon jardin, |exhale ses parfums. »

Le jardin de l’amour

« Que mon bien-aimé entre |dans son jardin

et qu’il en goûte |les fruits exquis. »

King James Version

Song of Solomon 4:1-16

1Behold, thou art fair, my love; behold, thou art fair; thou hast doves’ eyes within thy locks: thy hair is as a flock of goats, that appear from mount Gilead.4.1 that…: or, that eat of, etc 2Thy teeth are like a flock of sheep that are even shorn, which came up from the washing; whereof every one bear twins, and none is barren among them. 3Thy lips are like a thread of scarlet, and thy speech is comely: thy temples are like a piece of a pomegranate within thy locks. 4Thy neck is like the tower of David builded for an armoury, whereon there hang a thousand bucklers, all shields of mighty men. 5Thy two breasts are like two young roes that are twins, which feed among the lilies. 6Until the day break, and the shadows flee away, I will get me to the mountain of myrrh, and to the hill of frankincense.4.6 break: Heb. breathe 7Thou art all fair, my love; there is no spot in thee.

8¶ Come with me from Lebanon, my spouse, with me from Lebanon: look from the top of Amana, from the top of Shenir and Hermon, from the lions’ dens, from the mountains of the leopards. 9Thou hast ravished my heart, my sister, my spouse; thou hast ravished my heart with one of thine eyes, with one chain of thy neck.4.9 ravished: or, taken away 10How fair is thy love, my sister, my spouse! how much better is thy love than wine! and the smell of thine ointments than all spices! 11Thy lips, O my spouse, drop as the honeycomb: honey and milk are under thy tongue; and the smell of thy garments is like the smell of Lebanon. 12A garden inclosed is my sister, my spouse; a spring shut up, a fountain sealed. 4.12 inclosed: Heb. barred4.12 shut up: Heb. barred 13Thy plants are an orchard of pomegranates, with pleasant fruits; camphire, with spikenard,4.13 camphire: or, cypress 14Spikenard and saffron; calamus and cinnamon, with all trees of frankincense; myrrh and aloes, with all the chief spices:

15A fountain of gardens, a well of living waters, and streams from Lebanon.

16¶ Awake, O north wind; and come, thou south; blow upon my garden, that the spices thereof may flow out. Let my beloved come into his garden, and eat his pleasant fruits.