La Bible du Semeur

Cantiques 1:1-17

1Le plus beau des chants, composé par Salomon1.1 Voir l’introduction. Le roi est encore mentionné en 1.5 ; 3.7, 9, 11 ; 8.11-12..

Célébrons l’amour

2« Ah ! que ta bouche |me couvre de baisers,

car ton amour |est plus exaltant que le vin.

3Combien suaves |sont tes parfums,

ton nom est comparable1.3 Autre traduction : et ta renommée est comparable. |à une huile odorante |qui se répand.

Voilà pourquoi |les jeunes filles |sont éprises de toi.

4Entraîne-moi derrière toi ! |Courons ensemble ! »

« Le roi m’a fait entrer |dans ses appartements. »

Le chœur

« Réjouissons-nous, |soyons dans l’allégresse |à ton sujet !

Célébrons ton amour |plus exaltant que le bon vin !

C’est bien avec raison |qu’on est épris de toi. »

5« O filles de Jérusalem1.5 Voir v. 3., |je suis noiraude, |et pourtant, je suis belle,

pareille aux tentes de Qédar1.5 Qédar : tribu arabe fixée au sud-est d’Edom et habitant sous des tentes (Jr 49.29) faites du poil des chèvres noires de ces régions. Le mot Qédar vient d’une racine hébraïque signifiant : être noir., |aux tentures de Salomon.

6Ne vous étonnez pas |si je suis bien brunie :

le soleil m’a hâlée,

car les fils de ma mère, |irrités contre moi,

m’ont fait garder les vignes,

oui, mais ma vigne à moi, |je ne l’ai pas gardée.

7O toi que mon cœur aime,

dis-moi où tu fais paître |ton troupeau de brebis,

où tu le feras reposer |à l’heure de midi,

pour que je ne sois pas |comme une femme errante1.7 errante : comme une vagabonde, une coureuse qui cherche l’aventure ; ou : une voilée, c’est-à-dire une prostituée (Gn 38.14-15).,

rôdant près des troupeaux |que gardent tes compagnons. »

8« Si tu ne le sais pas, |ô toi, la plus belle des femmes,

va donc suivre les traces |du troupeau de brebis,

fais paître tes chevrettes |près des huttes des pâtres. »

Avec les yeux de l’amour

9« O mon amie, |je te trouve pareille

à une jument d’attelage |du pharaon1.9 Voir 1 R 10.29..

10Tes joues sont belles |entre les perles,

ton cou est beau |dans tes colliers ;

11nous te ferons |des perles d’or

tout incrustées |de points d’argent. »

12« Jusqu’à ce que le roi |parvienne à son enclos1.12 Autre traduction : pendant que le roi mangeait à sa table.,

mon nard1.12 Plante aromatique originaire de l’Inde. exhale son parfum.

13Car mon bien-aimé est pour moi |comme un sachet de myrrhe1.13 La myrrhe était une gomme aromatique extraite du balsamier qui pousse en Arabie, en Ethiopie et aux Indes. Elle était utilisée comme parfum (Est 2.12 ; Pr 7.17 ; Ps 45.9 ; comparer Mt 2.2, 11) ; elle entrait aussi dans la composition de l’huile sainte (Ex 30.23).,

entre mes seins |il passera la nuit.

14Oui, mon bien-aimé est pour moi |un bouquet de henné1.14 Plante aromatique utilisée comme parfum.

des vignes d’Eyn-Guédi1.14 Oasis alimentée par une source, à l’ouest de la mer Morte, où poussent beaucoup de plantes aromatiques.. »

15« Que tu es belle, |ma bien-aimée, |que tu es belle !

Tes yeux ressemblent |à des colombes. »

16« Que tu es beau, mon bien-aimé, |tu es superbe !

Dans la verdure est notre lit.

17Les solives de nos maisons, |ce sont les cèdres,

et les cyprès sont nos lambris. »

Akuapem Twi Contemporary Bible

Nnwom Mu Dwom 1:1-17

1Salomo nnwom mu dwom.

Ababaa:

2Ma ɔmfa nʼano mfewano no mfew mʼano,

efisɛ wo dɔ no yɛ anigye sen bobesa.

3Wʼaduhuam yi hua a ɛyɛ anigye;

wo din te sɛ aduhuam a wɔahwie.

Na ɛnyɛ nwonwa sɛ mmabaa no dɔ wo!

4Fa me kɔ, ma yɛnyɛ ntɛm!

Ma ɔhene mfa me nkɔ ne pia mu.

Nnamfonom:

Yebedi ahurusi na yɛn ani agye wo ho.

Yɛbɛkamfo wo dɔ asen bobesa.

Ababaa:

Sɛ wɔkamfo wo a, na ne kwan so ara ne no!

5Mibiri de, nanso me ho yɛ fɛ,

Yerusalem mmabea,

mobiri te sɛ Kedar ntamadan,

te sɛ, Salomo ntamadan mu ntwamtam!

6Nhwɛ me haw sɛ mibiri nti,

efisɛ owia na ayɛ me saa.

Me na mmabarima bu fuw me,

enti wɔma me kɔhwɛɛ bobe nturo so;

na amma manhwɛ mʼankasa me bobeturo.

7Kyerɛ me, me dɔfo,

faako a wode wo nguankuw kɔ adidi

na owigyinae nso, faako a woma wo nguan home.

Adɛn nti na ɛsɛ sɛ meyɛ sɛ ɔbea a wakata nʼanim

wɔ wo nnamfonom nguankuw ho?

Nnamfonom:

8Sɛ wunnim a, mmea mu ɔhoɔfɛfo koraa,

fa ɔkwan a nguan fa so so

na fa wo mpapomma kɔ adidi

wɔ nguanhwɛfo no ntamadan ho.

Aberante:

9Me dɔfo, mede wo toto ɔpɔnkɔbere

a wɔde hama asa no wɔ Farao nteaseɛnam baako ho no ho.

10Asokaa ama wʼafono ho ayɛ fɛ,

na abohemaa a woasina agu wo kɔn mu no fata wo.

11Yɛbɛyɛ sikakɔkɔɔ asokaa

a wɔde dwetɛ asisi mu ama wo.

Ababaa:

12Bere a ɔhene te ne didipon ho no,

nʼaduhuam hua no gyee hɔ.

13Me dɔfo ayɛ me sɛ kurobow1.13 Kurobow yɛ aduhuam bi a wonya fi “balsam” dua a bi wɔ Etiopia, Ntam Po ne India. Nnipa de yɛ wɔn ho ma wɔn ho yɛ huam. toa

a ɛda me nufu ntam.

14Me dɔfo ayɛ me sɛ nhwiren boa a ayɛ frɔmfrɔm

wɔ En-Gedi1.14 En-Gedi yɛ kwae a ɛwɔ sare so wɔ Nkyene Po atɔe fam a afifide a ɛyɛ huam bebree wɔ. bobeturo mu.

Aberante:

15Me dɔfo, wo ho yɛ fɛ!

Ao, ahoɔfɛ ni!

Wʼaniwa aba te sɛ mmorɔnoma.

Ababaa:

16Me dɔfo, wo ho yɛ fɛ!

Ao, ahoɔfɛ ni!

Yɛn mpa so yɛ akɔnnɔakɔnnɔ.

Aberante:

17Yɛn fi mpuran yɛ sida;

yɛn nsɛmso yɛ ɔpepaw.