La Bible du Semeur

Cantique des Cantiques 1

1Le plus beau des chants, composé par Salomon[a].

Célébrons l’amour

«Ah! que ta bouche me couvre de baisers,
car ton amour est plus exaltant que le vin.
Combien suaves sont tes parfums,
ton nom est comparable[b] à une huile odorante qui se répand.
Voilà pourquoi les jeunes filles sont éprises de toi.
Entraîne-moi derrière toi! Courons ensemble!»

«Le roi m’a fait entrer dans ses appartements.»

Le chœur

«Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse à ton sujet!
Célébrons ton amour plus exaltant que le bon vin!
C’est bien avec raison qu’on est épris de toi.»

«O filles de Jérusalem[c], je suis noiraude, et pourtant, je suis belle,
pareille aux tentes de Qédar[d], aux tentures de Salomon.
Ne vous étonnez pas si je suis bien brunie:
le soleil m’a hâlée,
car les fils de ma mère, irrités contre moi,
m’ont fait garder les vignes,
oui, mais ma vigne à moi, je ne l’ai pas gardée.
O toi que mon cœur aime,
dis-moi où tu fais paître ton troupeau de brebis,
où tu le feras reposer à l’heure de midi,
pour que je ne sois pas comme une femme errante[e],
rôdant près des troupeaux que gardent tes compagnons.»

«Si tu ne le sais pas, ô toi, la plus belle des femmes,
va donc suivre les traces du troupeau de brebis,
fais paître tes chevrettes près des huttes des pâtres.»

Avec les yeux de l’amour

«O mon amie, je te trouve pareille
à une jument d’attelage du pharaon[f].
10 Tes joues sont belles entre les perles,
ton cou est beau dans tes colliers;
11 nous te ferons des perles d’or
tout incrustées de points d’argent.»

12 «Jusqu’à ce que le roi parvienne à son enclos[g],
mon nard[h] exhale son parfum.
13 Car mon bien-aimé est pour moi comme un sachet de myrrhe[i],
entre mes seins il passera la nuit.
14 Oui, mon bien-aimé est pour moi un bouquet de henné[j]
des vignes d’Eyn-Guédi[k]

15 «Que tu es belle, ma bien-aimée, que tu es belle!
Tes yeux ressemblent à des colombes.»

16 «Que tu es beau, mon bien-aimé, tu es superbe!
Dans la verdure est notre lit.
17 Les solives de nos maisons, ce sont les cèdres,
et les cyprès sont nos lambris.»

Notas al pie

  1. 1.1 Voir l’introduction. Le roi est encore mentionné en 1.5; 3.7, 9, 11; 8.11-12.
  2. 1.3 Autre traduction: et ta renommée est comparable.
  3. 1.5 Voir v. 3.
  4. 1.5 Qédar : tribu arabe fixée au sud-est d’Edom et habitant sous des tentes (Jr 49.29) faites du poil des chèvres noires de ces régions. Le mot Qédar vient d’une racine hébraïque signifiant: être noir.
  5. 1.7 errante : comme une vagabonde, une coureuse qui cherche l’aventure; ou: une voilée, c’est-à-dire une prostituée (Gn 38.14-15).
  6. 1.9 Voir 1 R 10.29.
  7. 1.12 Autre traduction: pendant que le roi mangeait à sa table.
  8. 1.12 Plante aromatique originaire de l’Inde.
  9. 1.13 La myrrhe était une gomme aromatique extraite du balsamier qui pousse en Arabie, en Ethiopie et aux Indes. Elle était utilisée comme parfum (Est 2.12; Pr 7.17; Ps 45.9; comparer Mt 2.2, 11); elle entrait aussi dans la composition de l’huile sainte (Ex 30.23).
  10. 1.14 Plante aromatique utilisée comme parfum.
  11. 1.14 Oasis alimentée par une source, à l’ouest de la mer Morte, où poussent beaucoup de plantes aromatiques.

Het Boek

Hooglied 1

1Het allermooiste lied van Salomo.

Ik verlang ernaar dat hij mij kust. Zijn liefde is mij meer waard dan de heerlijkste wijn.
Uw zalfolie geurt verrukkelijk, nog heerlijker is de klank van uw naam. Daarom houden de jonge meisjes van u.
Voer mij met u mee, laten we ons haasten.

De koning nam mij mee naar zijn vertrekken.

Wij willen jubelen en blij zijn met u. Uw liefde gaat de vreugde van de wijn ver te boven. Het is terecht dat men zoveel van u houdt!
Ik ben bruin en charmant om te zien. Meisjes van Jeruzalem, ik ben zo bruin als de tenten van Kedar en de gordijnen van Salma.
Let er maar niet op dat ik zo bruin ben, de zon heeft mij verbrand. Mijn broers hebben mij ruw behandeld, ik moest hun wijngaarden bewaken. Maar mijzelf heb ik niet goed bewaakt.
Mijn liefste, zeg me waar je je kudden weidt en waar ʼs middags je schapen rust houden. Er is immers geen reden mij te sluieren, zoals wanneer ik bij de kudden van je vrienden kom?

Jij bent de mooiste van alle vrouwen. Als je niet weet waar ik weid, volg dan gewoon het spoor van de kudde. Laat je geiten maar grazen bij de nachtverblijven van de herders.
Allerliefste, ik vergelijk je met de mooiste merrie voor de wagen van de farao.
10 Je wangen komen mooi uit tussen de sieraden die je draagt. En je hals rijst zo fraai op boven de halssieraden.
11 Ik zal gouden sieraden voor je laten maken met zilveren ballen erin.

12 Zolang de koning aan tafel zit, kun je de geur van mijn nardusparfum ruiken.
13 Mijn liefste rust tussen mijn borsten als een bundel mirre.
14 Mijn liefste lijkt in mijn ogen op een tros bloemen in de wijngaarden van Engedi.

15 Wat vind ik je mooi, mijn allerliefste! Je bent zo mooi, je ogen zijn zo teer als duiven.

16 Ik vind jou ook mooi, mijn liefste. Het is heerlijk om met jou samen te zijn. Wij liggen samen tussen het gebladerte.
17 De ceders om ons heen zijn de balken van ons huis en de cipressen vormen een muur om ons heen.