La Bible du Semeur

Apocalypse 20

Quatrième vision: le dragon enchaîné pour mille ans

1Puis je vis un ange descendre du ciel. Il tenait à la main la clé de l’abîme et une grande chaîne. Il se saisit du dragon, de ce Serpent ancien qui est le diable et Satan. Il l’enchaîna pour mille ans. Il le précipita dans l’abîme qu’il ferma au-dessus de lui[a], en y mettant des scellés afin que le dragon ne puisse plus égarer les peuples avant le terme des mille ans. Après cela, il doit être relâché pour un peu de temps.

Cinquième vision: victoire finale sur Satan après son relâchement

Ensuite je vis des trônes. On remit le jugement entre les mains de ceux qui y prirent place. Je vis aussi les âmes de ceux qu’on avait décapités à cause du témoignage rendu par Jésus et à cause de la Parole de Dieu. Je vis encore tous ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image et qui n’avaient pas reçu sa marque sur leur front et leur main. Ils vécurent[b] et régnèrent avec Christ pendant mille ans.

C’est la première résurrection. Les autres morts ne vécurent pas avant la fin des mille ans. Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection. La seconde mort n’a pas prise sur eux. Ils seront prêtres de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans.

Lorsque les mille ans seront écoulés, Satan sera relâché de sa prison et il s’en ira tromper les peuples des quatre coins de la terre, Gog et Magog[c]. Il les rassemblera pour le combat, en troupes innombrables comme les grains de sable au bord des mers.

Tous ces peuples s’ébranlèrent sur toute la surface de la terre et investirent le camp du peuple saint et la ville bien-aimée de Dieu. Mais un feu tomba du ciel et les consuma. 10 Alors le diable, qui les trompait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre: il y rejoignit la bête et le faux prophète et ils y subiront des tourments, jour et nuit, pendant l’éternité.

Sixième vision: le jugement

11 Ensuite je vis un grand trône blanc et celui qui y était assis. Le ciel et la terre s’enfuirent loin de sa présence. Ils disparurent sans laisser de trace. 12 Je vis les morts, les grands et les petits, comparaissant devant le trône. Des livres furent ouverts. On ouvrit aussi un autre livre: le livre de vie. Les morts furent jugés, chacun d’après ses actes, suivant ce qui était inscrit dans ces livres. 13 La mer avait rendu ses naufragés, la mort et le royaume des morts avaient rendu ceux qu’ils détenaient. Et tous furent jugés, chacun conformément à ses actes.

14 Puis la mort et le séjour des morts furent précipités dans l’étang de feu. Cet étang de feu, c’est la seconde mort. 15 On y jeta aussi tous ceux dont le nom n’était pas inscrit dans le livre de vie.

Notas al pie

  1. 20.3 Voir Es 24.22.
  2. 20.4 Autre traduction: ils revinrent à la vie. De même au v. 5.
  3. 20.8 Nom donné aux nations qui s’opposeront à la fin des temps au peuple de Dieu (voir Ez 38 à 39).

Nkwa Asem

Yohane Adiyisɛm 20

Mfe apem ahenni

1Afei mihuu ɔbɔfo bi sɛ ofi soro reba fam a na okita ebun no safe ne nkɔnsɔnkɔnsɔn duruduru bi. Ɔkyeree ɔwɔ kɛse dedaw a ɔyɛ ɔbonsam no kyekyeree no mfe apem. Ɔbɔfo no tow no kyenee ebun no mu too mu safe sɔw ano sɛnea ɛbɛyɛ a, ɔrentumi nnaadaa aman bio kosi sɛ mfe apem no betwam. Ɛno akyi wobegyaa no kakra.

Afei mihuu nhengua ne wɔn a wɔtete so. Wɔmaa wɔn tumi sɛ wommu atɛn. Afei mihuu wɔn a esiane sɛ wɔada nokware ne Onyankopɔn asɛm a Yesu kae no adi nti, wɔakunkum wɔn no akra. Wɔansom aboa no ne ne honi no. Saa ara nso na wɔmfaa aboa no agyiraehyɛde nhyɛɛ wɔn moma so ne wɔn nsa ho agyirae. Wɔbaa nkwa mu ne Kristo bedii ahene mfe apem. Awufo a wɔaka no annyan kosii mfe apem no akyi.

Eyi ne awufosɔre a edi kan. Nhyira bebree nka wɔn a wodii kan nyan wɔn fii awufo mu. Owu a ɛto so abien no nni wɔn so tumi. Wɔbɛyɛ Onyankopɔn ne Kristo asɔfo. Na wɔne no bedi ahene mfe apem.

Mfe apem no akyi, wobeyi ɔbonsam afi afiase hɔ; na ɔbɛkɔ akɔdaadaa aman a ɛwɔ wiase nyinaa a ɛyɛ Gog ne Magog. Ɔbonsam bɛboaboa wɔn ano a wɔn dodow bɛyɛ sɛ mpoano anhwea de wɔn akɔ sa. Wotuu sa kɔɔ asase so nyinaa kotwaa Onyankopɔn nkurɔfo atenae a ɛyɛ ɔman a ɔdɔ no no ho hyiae. Nanso ogya fi soro bɛsɛee wɔn.

10 Ɛnna wɔtow ɔbonsam a ɔdaadaa wɔn no too ogya tare ne sɔfere a wɔde aboa no ne atoro odiyifo no ato mu no mu. Na wɔbɛyɛ wɔn ayayaade awia ne anadwo daa daa.

Atemmu a etwa to

11 Afei mihuu ahengua fitaa kɛse bi ne nea ɔte so no. Asase ne soro yerae wɔ n’anim a wɔanhu bio. 12 Na mihuu awufo akɛse ne nketewa sɛ wogyinagyina ahengua no anim. Wobuebuee nhoma bebree mu, ɛnna wobuee nhoma foforo bi a ɛyɛ ateasefo nhoma no mu. Wobuu awufo no atɛn, sɛnea wɔn nnwuma te, ne sɛnea wɔakyerɛw wɔ nhoma ahorow no mu no. 13 Afei ɛpo nso dan n’awufo mae. Owu ne asaman nso de wɔn awufo mae. Na wobuu wɔn nyinaa atɛn sɛnea wɔn nnwuma te. 14 Na wɔtow owu ne asaman guu ogya tare no mu. Saa ogya tare yi ne owuprenu no. 15 Na obiara a wɔankyerɛw ne din angu nkwa nhoma no mu no, wɔtow no kyenee ogya tare no mu.