La Bible du Semeur

Abdias

Révélation reçue par Abdias.

Le Seigneur, l’Eternel |déclare sur Edom[a] :
j’ai entendu[b] |une nouvelle
venant de l’Eternel,
et un héraut |a été envoyé |parmi les autres peuples :
Levez-vous, leur dit-il.
Partons en guerre contre Edom[c].

Le jugement d’Edom

La ruine d’Edom

Je vais te rendre |petit parmi les peuples
et tu seras très méprisé.
Car ton orgueil t’égare,
toi qui as ta demeure |dans les creux du rocher[d].
Toi dont l’habitation |est haut perchée,
tu te dis en toi-même :
« Qui m’en fera descendre ? »
Si comme l’aigle |tu t’élevais,
et quand bien même |ton nid serait placé |au milieu des étoiles,
je t’en ferais descendre,
l’Eternel le déclare.
Si des voleurs |ou des pillards |viennent chez toi |pendant la nuit,
ils saccageront tout.
Ne s’empareront-ils pas de tes biens |jusqu’à ce qu’ils en aient assez ?
Si des vendangeurs pénètrent chez toi,
ne laisseront-ils pas |que ce qui se grappille ?
O ! Esaü, |comme on te fouille !
On met à jour |tous tes trésors cachés.
Tous tes alliés |t’ont refoulé |jusque sur ta frontière.
Tous tes amis te trompent |et te réduisent |en leur pouvoir.
Tes associés |tendent[e] des pièges sous tes pas.
Il n’y a en Edom |aucun discernement.
En ce jour-là,
l’Eternel le déclare,
je vais faire périr |tous les sages d’Edom,
je ferai disparaître |tout le discernement |de la montagne d’Esaü.
Tes guerriers, ô Témân[f], |seront pris de panique
si bien qu’au grand massacre,
tout homme sera retranché |de la montagne d’Esaü.

Contre ceux qui profitent du malheur d’autrui

10 Tu t’es montré violent |envers Jacob ton frère,
c’est pourquoi tu seras |couvert de honte
et tu disparaîtras |à tout jamais[g].
11 Car tu étais présent[h]
en ce jour où des étrangers |emportaient ses richesses,
lorsque des étrangers |pénétraient dans sa ville,
et, en tirant au sort, |se partageaient entre eux |le butin de Jérusalem.
Oui, toi aussi, |tu as agi comme eux.
12 Non, tu n’aurais pas dû |te complaire au spectacle |au jour du malheur de ton frère,
au jour de sa détresse.
Non, tu n’aurais pas dû |te réjouir |au détriment des Judéens
au jour de leur désastre,
ni ouvrir grand la bouche |pour insulter et te moquer
au jour de leur angoisse.
13 Et tu n’aurais pas dû |pénétrer dans la ville de mon peuple
au jour de son malheur,
ni te complaire, |oui, toi aussi, |à la vue de ses maux,
ni t’emparer |de toutes ses richesses
au jour de son malheur !
14 Non, tu ne devais pas
te tenir là |au carrefour des routes[i]
pour massacrer ses rescapés
et pour livrer |les derniers survivants
au jour de leur détresse !

Le jour de l’Eternel

15 Le jour est proche |où l’Eternel jugera tous les peuples
et l’on te traitera |comme tu as traité les autres :
le mal que tu as fait |retombera sur toi.
16 Vous avez bu |la coupe de l’orgie[j] |sur ma sainte montagne :
De même, tous les peuples étrangers |ne cesseront de boire |la coupe de colère[k].
Ils la boiront, |et ils l’avaleront,
puis ils seront anéantis.
17 Mais sur le mont Sion |il y aura des rescapés :
ce sera un lieu saint.
Le peuple de Jacob |spoliera à son tour
ceux qui l’auront spolié.
18 Le peuple de Jacob |sera semblable au feu,
les enfants de Joseph |seront comme une flamme ;
les enfants d’Esaü, par contre, |seront comme du chaume :
ceux-ci embraseront ceux-là |et les consumeront ;
il ne réchappera |pas un seul survivant |parmi les enfants d’Esaü :
l’Eternel le déclare.

A l’Eternel appartiendra le règne

19 Ceux du Néguev s’empareront |de la montagne d’Esaü
et ceux qui vivent dans la plaine |posséderont la Philistie.
Ils viendront occuper[l] |le territoire d’Ephraïm,
qui est celui de Samarie.
Les gens de Benjamin |s’empareront de Galaad[m],
20 et les déportés d’Israël |– toute une armée –
posséderont |le pays des Cananéens |jusque vers Sarepta.
Les exilés à Sardes[n], |déportés de Jérusalem,
posséderont |les villes du Néguev.
21 Des sauvés[o] graviront |le mont Sion
pour dominer |sur les monts d’Esaü[p].
Alors l’Eternel régnera !

Notas al pie

  1. 1: Peuple descendant d’Esaü (Gn 25.19-26 ; 36.1-43) installé au sud-est de la mer Morte, très souvent hostile à Israël (voir v. 10 et note ; Nb 20.21 ; Dt 23.8).
  2. 1: j’ai entendu : d’après l’ancienne version grecque et Jr 49.14.
  3. 1: Les v. 1-4 ont leur parallèle en Jr 49.14-16 ; les v. 5-6 en Jr 49.9-10. L’idée du v. 8 se retrouve en Jr 49.7.
  4. 3: rocher, en hébreu séla, est peut-être une allusion à la ville du même nom, taillée dans le roc, capitale d’Edom (2 R 14.7). Séla était peut-être sur le même site que la Pétra ultérieure des Nabatéens, qui elle est bien connue ; elle se situait en tout cas dans la même région.
  5. 7: Tes associés tendent. Autre traduction : ils profitent de ton hospitalité pour tendre.
  6. 9: Ville ou région d’Edom qui représente ici tout le pays (voir Jr 49.7 ; Am 1.12).
  7. 10: Voir v. 10-14 : Abdias fait référence à une participation édomite soit lors du sac de Jérusalem sous Yoram, vers 845 av. J.-C. (voir 2 Ch 21.8-10, 16-17) soit lors de la prise de Jérusalem par les Babyloniens en 587 av. J.-C. (2 R 25.8-12 ; Ps 137.7 ; Ez 25.12-14 ; 35).
  8. 11: D’autres comprennent : tu te tenais à l’écart.
  9. 14: au carrefour des routes. Autre traduction : après avoir brisé son joug (voir Gn 27.40).
  10. 16: D’autres comprennent : vous, les Judéens, vous avez bu la coupe de colère.
  11. 16: Voir Jr 25.15-29.
  12. 19: Ils viendront occuper : une modification légère du texte hébreu traditionnel permet de lire : Jérusalem possédera.
  13. 19: Galaad, à l’est du Jourdain, région rattachée au royaume du Nord.
  14. 20: Sarepta : entre Tyr et Sidon (voir 1 R 17.9), sur la côte de la Méditerranée. Sardes : en hébreu, Sepharad. Très certainement Sardes en Asie Mineure. Selon d’autres, Sparte en Grèce.
  15. 21: D’après les versions. Le texte hébreu traditionnel a : des sauveurs.
  16. 21: graviront le mont Sion … d’Esaü. Autre traduction : sur le mont Sion, iront exercer leur domination sur la montagne d’Esaü.

Bíbélì Mímọ́ Yorùbá Òde Òn

Ọbadiah

Ìran ti Ọbadiah.

Èyí ni Olúwa Olódùmarè wí nípa Edomu.

Àwa ti gbọ́ ohùn kan láti ọ̀dọ̀ Olúwa wá:
    A sì ti rán ikọ̀ kan sí gbogbo kèfèrí láti sọ pé,
“Ẹ dìde, ẹ jẹ́ kí a dìde ogun sí i.”

“Kíyèsi i, Èmi yóò sọ ọ́ di kékeré láàrín àwọn kèfèrí;
    ìwọ yóò sì di gígàn lọ́pọ̀lọpọ̀,
Ìgbéraga àyà rẹ ti tàn ọ́ jẹ,
    ìwọ tí ń gbé inú pálapàla àpáta,
    tí o sì kọ́ ibùgbé rẹ sí ibi gíga,
ìwọ wí nínú ọkàn rẹ pé,
    ‘ta ni yóò mú mi sọ̀kalẹ̀?’
Bí ìwọ tilẹ̀ gbé ara rẹ ga bí ẹyẹ idì,
    bí ìwọ tilẹ̀ tẹ́ ìtẹ́ rẹ sí àárín àwọn ìràwọ̀,
    láti ibẹ̀ ni èmi yóò ti sọ̀ ọ kalẹ̀,”
    ni Olúwa wí.
“Bí àwọn olè tọ̀ ọ́ wá,
    bí àwọn ọlọ́ṣà ní òru,
Háà! Irú ìparun wo ló dúró dè ọ́:
    wọn kò ha jalè tó bí wọ́n ti fẹ́?
Bí àwọn tí ń ká èso àjàrà tọ̀ ọ́ wá,
    wọn kò ha ni fi èso àjàrà díẹ̀ sílẹ̀?
Báwo ni a ṣe ṣe àwárí nǹkan Esau,
    tí a sì wá ohun ìní ìkọ̀kọ̀ rẹ̀ jáde.
Gbogbo àwọn ẹni ìmùlẹ̀ rẹ
    ti mú ọ dé ìpẹ̀kun ilẹ̀ rẹ:
Àwọn ọ̀rẹ́ rẹ ti tàn ọ́ jẹ, wọ́n sì ti borí rẹ;
    àwọn tó jẹ oúnjẹ rẹ dẹ pàkúté dè ọ́,
    ṣùgbọ́n ìwọ kò ní ní òye rẹ̀.”

Olúwa wí pé, “Ní ọjọ́ náà,
    Èmi kì yóò ha pa àwọn ọlọ́gbọ́n Edomu run,
    àti àwọn amòye run kúrò ní òkè Esau?
A ó ṣe ẹ̀rù ba àwọn jagunjagun rẹ, Ìwọ Temani,
    gbogbo àwọn tó wà ní orí òkè Esau
    ní a ó gé kúrò nínú ìpànìyàn náà.
10 Nítorí ìwà ipá sí Jakọbu arákùnrin rẹ,
    ìtìjú yóò bò ọ,
    a ó sì pa ọ run títí láé.
11 Ní ọjọ́ tí ìwọ dúró ní apá kan,
    ní ọjọ́ tí àlejò kó ogún rẹ lọ,
tí àwọn àjèjì sì wọ ibodè rẹ
    tí wọ́n sì sẹ́ kèké lórí Jerusalẹmu,
    ìwọ náà wà bí ọ̀kan nínú wọn.
12 Ìwọ kì bá tí fi ojú kéré arákùnrin rẹ,
    ní àkókò ìbànújẹ́ rẹ̀
ìwọ kì bá tí yọ̀ lórí àwọn ọmọ Juda,
    ní ọjọ́ ìparun wọn
ìwọ kì bá tí gbéraga púpọ̀
    ní ọjọ́ wàhálà wọn.
13 Ìwọ kì bá tí wọ inú ibodè àwọn ènìyàn mi lọ,
    ní ọjọ́ àjálù wọn.
Ìwọ kì bá tí fojú kó wọn mọ́lẹ̀
    nínú ìdààmú wọn, ní ọjọ́ àjálù wọn.
Ìwọ kì bá tí jí ẹrù wọn kó,
    ní ọjọ́ ìpọ́njú wọn.
14 Ìwọ kì bá tí dúró ní ìkóríta ọ̀nà
    láti ké àwọn tirẹ̀ tó ti sálà kúrò.
Ìwọ kì bá tí fa àwọn tó ṣẹ́kù nínú
    wọn lélẹ̀ ní ọjọ́ wàhálà wọn.

15 “Nítorí ọjọ́ Olúwa súnmọ́ etílé
    lórí gbogbo àwọn kèfèrí.
Bí ìwọ ti ṣe, bẹ́ẹ̀ ni a ó ṣe sí ìwọ náà;
    ẹ̀san rẹ yóò sì yípadà sí orí ara rẹ.
16 Gẹ́gẹ́ bí ìwọ̀ ṣe mu lórí òkè mímọ́ mi
    bẹ́ẹ̀ ni gbogbo kèfèrí yóò máa mu títí
Wọn yóò mu wọn yóò sì mu àmutẹ́rùn
    wọn yóò sì wà bí ẹni pé wọn kò wà rí
17 Ṣùgbọ́n ìgbàlà yóò wà lórí òkè Sioni
    Wọn yóò sì jẹ́ mímọ́
àti ilé Jakọbu yóò sì ní ìní wọn
18 Ilé Jakọbu yóò sì jẹ́ iná
    àti ilé Josẹfu ọwọ́ iná
ilé Esau yóò jẹ àgékù koríko
    wọn yóò fi iná sí i,
wọn yóò jo run.
    Kì yóò sí ẹni tí yóò kù ní ilé Esau.”
Nítorí Olúwa ti sọ̀rọ̀.

19 Àwọn ará gúúsù yóò ni òkè Esau,
    àwọn ará ẹsẹ̀ òkè yóò ni
ilẹ̀ àwọn ará Filistini ní ìní.
    Wọn yóò sì ni oko Efraimu àti Samaria;
    Benjamini yóò ní Gileadi ní ìní.
20 Àwọn ìgbèkùn Israẹli tí ó wà ní Kenaani
    yóò ni ilẹ̀ títí dé Sarefati;
àwọn ìgbèkùn láti Jerusalẹmu tí ó wà ní Sefaredi
    yóò ni àwọn ìlú gúúsù ní ìní
21 Àwọn tó ń gba ni là yóò sì gòkè Sioni wá
    láti jẹ ọba lé orí àwọn òkè Esau.
    Ìjọba náà yóò sì jẹ́ ti Olúwa.