La Bible du Semeur

2 Rois 4

Elisée secourt une pauvre veuve

1La veuve d’un disciple des prophètes implora Elisée en ces termes: Ton serviteur mon mari est mort. Tu sais combien il craignait l’Eternel. Or, voilà que l’homme qui lui avait prêté de l’argent veut prendre mes deux enfants et en faire des esclaves.

Elisée lui demanda: Que puis-je faire pour toi? Dis-moi ce que tu as dans ta maison.

Elle répondit: Je n’ai plus rien d’autre chez moi qu’un flacon d’huile[a].

Il dit alors: Va donc emprunter chez tous tes voisins autant de récipients vides que tu pourras. Puis tu rentreras chez toi, tu fermeras la porte sur toi et sur tes fils, tu verseras de l’huile dans tous ces récipients et tu les mettras de côté à mesure qu’ils seront pleins.

La femme le quitta et fit ce qu’il lui avait dit. Elle ferma la porte sur elle et sur ses fils; ceux-ci lui présentaient les récipients, et elle les remplissait. Lorsqu’ils furent tous pleins, elle dit à l’un de ses fils: Passe-moi encore un récipient.

Mais il lui répondit: Il n’y en a plus.

Au même moment, l’huile s’arrêta de couler. Elle alla le raconter à l’homme de Dieu qui lui dit: Va vendre cette huile. Tu pourras rembourser ta dette et vivre, toi et tes fils, avec ce qui te restera.

Elisée et le fils de la Sunamite

La naissance de l’enfant

Un jour, Elisée passait par le village de Sunem[b]. Une femme riche insista auprès de lui pour qu’il accepte de prendre un repas chez elle. Dès lors, chaque fois qu’il passait par ce village, il s’arrêtait chez elle pour manger. Elle dit à son mari: Je sais que cet homme qui passe toujours chez nous est un saint homme de Dieu. 10 Nous pourrions lui construire une petite chambre sur le toit et y mettre pour lui un lit, une table, une chaise et une lampe. Il pourrait loger là quand il viendra chez nous.

11 Un jour qu’Elisée repassait à Sunem, il alla donc se retirer dans la petite chambre haute et y passa la nuit. 12 Puis il dit à son serviteur Guéhazi[c]: Appelle cette Sunamite!

Guéhazi l’appela, et elle vint se présenter devant lui. 13 Elisée dit à Guéhazi: Dis-lui: «Tu t’es donné beaucoup de peine en faisant tout cela pour nous. Que pouvons-nous faire pour toi? Faut-il parler en ta faveur au roi ou au chef de l’armée?»

Elle répondit: Non, merci. Je vis heureuse au milieu de mon peuple.

14 Elisée demanda à son serviteur: Que pourrions-nous faire pour elle?

Guéhazi répondit: Hélas! elle n’a pas d’enfant, et son mari est âgé.

15 Elisée lui dit: Appelle-la!

Guéhazi obéit, et elle vint se présenter sur le pas de la porte.

16 Elisée lui dit: L’an prochain, à la même époque, tu tiendras un fils dans tes bras!

Elle s’écria alors: Que mon seigneur, homme de Dieu, ne me donne pas de faux espoirs, moi qui suis sa servante!

17 Cependant, cette femme devint enceinte et, l’année suivante à la même époque, elle donna naissance à un fils, exactement comme Elisée le lui avait prédit.

La mort de l’enfant

18 L’enfant grandit. Un jour qu’il était allé rejoindre son père auprès des moissonneurs, 19 il cria soudain à son père: Oh, ma tête! Que j’ai mal à la tête[d]!

Le père ordonna à son serviteur: Emporte-le vite chez sa mère!

20 Le serviteur l’emporta et l’amena à sa mère, qui le prit sur ses genoux. Il y resta jusqu’à midi, puis il mourut. 21 Elle monta dans la chambre du prophète, le coucha sur le lit de l’homme de Dieu, referma la porte sur lui et sortit. 22 Puis elle appela son mari et lui dit: Donne-moi, je te prie, l’un des jeunes serviteurs et une ânesse; je vais vite aller chez l’homme de Dieu et je reviens aussitôt.

23 – Pourquoi veux-tu aller chez lui aujourd’hui? lui demanda-t-il. Ce n’est ni la nouvelle lune ni un jour de sabbat.

Elle lui répondit: Tout va bien.

24 Puis elle fit seller l’ânesse et dit à son jeune serviteur: Conduis-moi rapidement! Ne m’arrête pas en cours de route sans que je te l’ordonne!

25 Elle voyagea ainsi et parvint jusqu’au mont Carmel[e] où habitait l’homme de Dieu. Quand celui-ci l’aperçut de loin, il dit à son serviteur Guéhazi: Regarde, c’est notre Sunamite. 26 Cours vite à sa rencontre et demande-lui: «Tout va-t-il bien pour toi? Ton mari est-il en bonne santé? L’enfant va-t-il bien?»

Elle répondit: Tout va bien.

27 Elle poursuivit jusqu’à l’homme de Dieu sur la montagne, elle se jeta à ses pieds. Guéhazi s’approcha pour l’écarter. Mais Elisée lui dit: Laisse-la faire! Elle est profondément affligée, mais l’Eternel ne me l’a pas fait savoir et il ne m’en a pas révélé la cause.

28 Alors la femme s’écria: Est-ce que j’ai demandé un fils à mon seigneur? Ne t’avais-je pas dit: «Ne me donne pas de faux espoirs»?

Elisée ressuscite l’enfant

29 Elisée ordonna à Guéhazi: Mets ta ceinture! Prends mon bâton en main et va. Si tu rencontres quelqu’un en chemin, ne perds pas de temps à le saluer, et si quelqu’un te salue, ne t’arrête pas pour lui répondre. Quand tu arriveras dans la maison de cette femme, tu poseras mon bâton sur le visage du garçon.

30 La mère de l’enfant s’écria: Aussi vrai que l’Eternel est vivant et que tu es toi-même en vie, je ne partirai pas sans toi!

Alors Elisée se leva et se mit en route avec elle. 31 Guéhazi les avait devancés et il avait posé le bâton sur le visage du petit garçon, mais rien ne s’était passé: pas un son, pas une réaction. Il revint donc sur ses pas, à la rencontre d’Elisée, et lui annonça que l’enfant n’était pas revenu à lui. 32 Quand Elisée arriva à la maison, le petit garçon était mort, étendu sur le lit. 33 Elisée entra, ferma la porte sur eux deux et pria l’Eternel. 34 Il monta sur le lit et se plaça sur l’enfant, il appliqua sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains. Comme il restait ainsi étendu sur lui, le corps de l’enfant commença à se réchauffer. 35 Le prophète se releva, marcha de long en large dans la chambre, puis s’étendit de nouveau sur l’enfant. Soudain le petit garçon éternua sept fois et rouvrit les yeux. 36 Elisée appela Guéhazi et lui dit: Va chercher cette Sunamite!

Guéhazi l’appela et elle vint vers Elisée qui lui dit: Voici ton fils, reprends-le!

37 Elle s’avança, se jeta à ses pieds et se prosterna jusqu’à terre, puis elle prit son fils dans ses bras et sortit de la pièce.

Elisée pourvoit à la nourriture de ses disciples

38 Elisée retourna à Guilgal[f]. Or, la famine sévissait dans cette contrée. Un jour, ses disciples étaient assis devant lui. Il s’interrompit et dit à son serviteur: Mets la grande marmite sur le feu et prépare une soupe pour les disciples!

39 Alors un membre du groupe sortit dans la campagne pour ramasser des légumes. Dans une vigne sauvage, il trouva des coloquintes sauvages[g] et en remplit le pan de son vêtement. A son retour, il les coupa en morceaux et en remplit la marmite pour la soupe, mais personne ne savait ce que c’était. 40 On servit la soupe aux hommes, mais dès qu’ils l’eurent goûtée, ils s’écrièrent: Cette soupe est du poison, homme de Dieu!

Et ils ne purent la manger. 41 Mais Elisée ordonna: Apportez-moi de la farine!

Il en versa dans la marmite et dit: Que l’on serve ces gens et qu’ils mangent!

La soupe qui était dans la marmite ne contenait plus rien de mauvais.

42 A cette époque, un homme vint de Baal-Shalisha[h]. Il apporta des vivres à l’homme de Dieu: vingt pains d’orge et de blé nouveau dans son sac, comme premiers produits de la nouvelle récolte. Elisée dit à son serviteur: Partage ces vivres entre tout le monde et qu’ils mangent.

43 Celui-ci répondit: Comment pourrais-je nourrir cent personnes avec cela?

Mais Elisée répéta: Partage ces vivres entre tous et qu’ils mangent, car l’Eternel déclare: «Chacun mangera à sa faim, et il y aura même des restes.»

44 Le serviteur distribua les pains à tout le monde, ils mangèrent, et il y eut effectivement des restes, comme l’Eternel l’avait annoncé.

Notas al pie

  1. 4.2 En Orient, l’huile est la base de l’alimentation comme des soins du corps.
  2. 4.8 Dans la plaine de Jizréel attribuée à la tribu d’Issacar (voir Jos 19.18; 1 S 28.4; 1 R 1.3).
  3. 4.12 Voir 5.19-27; 6.15.
  4. 4.19 Il s’agit probablement d’une insolation (voir Ps 121.6), l’époque de la moisson étant l’une des plus chaudes de l’année.
  5. 4.25 Voir 2.25. A une trentaine de kilomètres de Sunem.
  6. 4.38 Le Guilgal de 2.1 (voir note) où se trouvait une école de disciples du prophète.
  7. 4.39 Plante ressemblant à des concombres. Son fruit allongé, de la grosseur d’une orange, est extrêmement amer.
  8. 4.42 D’après 1 S 9.4, cette localité mentionnée seulement ici se trouvait à l’ouest de la montagne d’Ephraïm.

Chinese Contemporary Bible (Traditional)

列王紀下 4

以利沙幫助窮寡婦

1有一個先知的妻子哀求以利沙說:「你僕人——我丈夫怎樣敬畏耶和華,你是知道的。如今他去世了,債主來取我的兩個孩子做奴隸。」 以利沙問她:「我該怎樣幫你呢?告訴我,你家裡有什麼?」婦人答道:「婢女家什麼也沒有,只有一瓶油。」 以利沙說:「你去向所有的鄰居借空器皿,要儘量多借一些。 然後回家關上門,你和你兒子在屋裡把那瓶油倒在所有借來的器皿中,裝滿的放在一邊。」 於是,婦人辭別以利沙,回去後把自己和兒子關在屋裡,兒子遞給她器皿,她就倒油。 器皿都裝滿了,她對兒子說:「再拿個器皿給我。」兒子說:「已經沒有了。」這時,油止住了。 婦人將經過告訴上帝的僕人,上帝的僕人對她說:「你去把油賣了還債,你們母子可以用剩下的錢度日。」

以利沙和書念婦人

一天,以利沙路過書念,那裡一位富有的婦人挽留他吃飯。此後以利沙每次路過那裡,總到她家裡吃飯。 那婦人對丈夫說:「我看常路過我們這裡的這位是上帝聖潔的僕人。他常路過我們這裡, 10 不如我們在房頂上給他蓋一間小屋,裡面放床、桌子、椅子和燈。這樣,他來我們家時,可以在那裡休息。」

11 一天,以利沙又到了那裡,便在那間小屋裡休息。 12 以利沙吩咐僕人基哈西去請書念的婦人。她來了,站在以利沙面前。 13 以利沙吩咐基哈西說:「你對她說,『你為我們費了不少心,我們該為你做些什麼呢?要不要我們在王或元帥面前為你說些好話呢?』」她答道:「我在本族中安居無事。」 14 以利沙問基哈西:「我們能為她做什麼呢?」基哈西說:「她沒有兒子,丈夫也已經老了。」 15 以利沙說:「你再去請她來。」她來了,站在門口。 16 以利沙對她說:「明年這時候,你必抱一個兒子。」她說:「上帝的僕人,我主啊,不要騙我。」 17 那婦人果然懷了孕,在第二年的那時候生了一個兒子,應驗了以利沙對她說的話。

18 孩子漸漸長大。一天,他到收割的人那裡找他父親。 19 突然,他對他父親喊道:「我的頭啊!我的頭啊!」他父親見狀,立刻吩咐僕人抱他到他母親那裡。 20 僕人把他抱起來,送到他母親那裡。孩子坐在母親的膝上,到中午就死了。 21 他母親上樓把他放在上帝僕人的床上,關上門出來。 22 她叫來丈夫,對他說:「請你預備一個僕人和一頭驢,我好趕快去見上帝的僕人,然後返回來。」 23 她丈夫說:「今天不是朔日[a],也不是安息日,你為什麼要去見他?」婦人說:「平安無事。」 24 她騎上驢,對僕人說:「快走吧!我不吩咐你,就不要慢下來。」

25 她就去迦密山見上帝的僕人。上帝的僕人遠遠望見她,就對僕人基哈西說:「你看,書念的婦人來了! 26 你跑去迎接她,問問她和她的丈夫與孩子都好嗎。」

婦人對以利沙的僕人說:「一切都好。」

27 可是,她上山見到上帝的僕人後,就抱住他的腳。基哈西想要推開她,但上帝的僕人說:「由她吧!因為她心裡非常痛苦。耶和華沒有告訴我發生了什麼事。」 28 婦人說:「我何嘗向我主求過兒子呢?我不是對你說不要騙我嗎?」 29 以利沙吩咐基哈西:「你要束上腰帶,拿著我的杖去她家。路上不論遇見誰,都不要問候他。有人問候你,也不要作答。去把我的杖放在孩子臉上。」 30 孩子的母親說:「我憑永活的耶和華和你的性命起誓,你若不同去,我決不離開你。」於是,以利沙跟她同去。 31 基哈西先趕到,把杖放在孩子臉上,可是孩子一點動靜也沒有。他就回去找以利沙,路上碰見他,便說:「孩子還沒醒過來。」

32 以利沙進了屋子,看見孩子死了,躺在床上, 33 就關上門,向耶和華祈禱。 34 禱告後,他上床伏在孩子身上,口對口,眼對眼,手對手,孩子的身體漸漸變暖了。 35 然後,以利沙起來在房內來回走了一趟,又上床伏在孩子身上。孩子打了七個噴嚏,便睜開了眼睛。 36 以利沙叫基哈西請那婦人來。婦人來了,以利沙對她說:「把你兒子抱走吧。」 37 婦人進來,在以利沙腳前下拜,然後抱起兒子出去了。

用麵粉解毒

38 以利沙回到吉甲,那裡正鬧饑荒。一群先知坐在他面前,他吩咐僕人把一口大鍋放在火上給他們煮湯。 39 有個先知到田間摘野菜,看見一棵野瓜藤,便摘了一兜野瓜回來,切碎了放進鍋裡,卻不知道那是什麼瓜。 40 湯煮好後倒出來給眾人喝,他們剛喝了一點,就叫道:「上帝的僕人啊,湯裡有毒!」他們都不敢喝了。 41 以利沙說:「拿點麵粉來。」他把麵粉撒在鍋裡,說:「倒出來給眾人喝吧。」於是,湯裡沒有毒了。

用二十個餅餵飽百人

42 從巴力·沙利沙來了一個人,他帶了二十個用初熟大麥做的餅和一些麥穗送給上帝的僕人。上帝的僕人說:「分給眾人吃吧。」 43 僕人說:「這些怎麼夠一百人吃呢?」以利沙說:「你只管分給眾人吃。因為耶和華說,『眾人都能吃飽,並且還會剩下。』」 44 於是,僕人將食物擺在眾人面前,他們都吃飽了,果然還有剩餘,正如耶和華所言。

Notas al pie

  1. 4·23 朔日」即每月初一。