La Bible du Semeur

2 Pierre 3

La venue certaine du Seigneur

1Mes chers amis, voici déjà la deuxième lettre que je vous écris; dans l’une comme dans l’autre, je cherche à stimuler en vous une saine manière de penser en vous rappelant l’enseignement que vous avez reçu. Souvenez-vous, en effet, des paroles dites autrefois par les saints prophètes, ainsi que du commandement du Seigneur et Sauveur que vos apôtres vous ont transmis. Sachez tout d’abord que, dans les derniers jours[a], des moqueurs viendront, qui vivront au gré de leurs propres désirs. Ils tourneront votre foi en ridicule en disant: «Alors, qu’en est-il de la promesse de sa venue? Nos ancêtres sont morts et depuis que le monde est monde, rien n’a changé!»

Mais il y a un fait que ces gens oublient délibérément: c’est que Dieu, par sa parole, a créé autrefois le ciel et la terre. Il a séparé la terre des eaux et il l’a rassemblée du milieu des eaux. De la même manière, Dieu a détruit le monde d’alors par les eaux du déluge. Quant à la terre et aux cieux actuels, ils sont réservés par cette même parole pour être livrés au feu: ils sont gardés en vue du jour du jugement où tous ceux qui n’ont aucun respect pour Dieu périront.

Mais il y a un fait que vous ne devez pas oublier, mes chers amis: c’est que, pour le Seigneur, un jour est comme mille ans et mille ans sont comme un jour[b]. Le Seigneur n’est pas en retard dans l’accomplissement de sa promesse, comme certains se l’imaginent, il fait simplement preuve de patience à votre égard, car il ne veut pas qu’un seul périsse. Il voudrait, au contraire, que tous parviennent à se convertir[c]. 10 Mais le jour du Seigneur viendra comme un voleur. En ce jour-là, le ciel disparaîtra dans un fracas terrifiant, les astres[d] embrasés se désagrégeront et la terre se trouvera jugée[e] avec toutes les œuvres qui auront été accomplies sur elle. 11 Puisque tout l’univers doit ainsi se désagréger, quelle vie sainte vous devez mener et avec quelle piété, 12 en attendant que vienne le jour de Dieu et en hâtant sa venue! Ce jour-là, le ciel en feu se désagrégera et les astres[f] embrasés fondront. 13 Mais nous, nous attendons, comme Dieu l’a promis, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera.

14 C’est pourquoi, mes chers amis, dans cette attente, faites tous vos efforts pour que Dieu vous trouve purs et irréprochables à ses yeux, dans la paix qu’il donne.

15 Comprenez bien que la patience du Seigneur a pour but votre salut. Paul, notre frère bien-aimé, vous l’a aussi écrit avec la sagesse que Dieu lui a donnée. 16 Il l’a fait comme dans toutes ses lettres, où il aborde ces sujets. Certes, il s’y trouve des passages difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies déforment le sens, comme elles le font aussi – pour leur propre ruine – des autres textes de l’Ecriture.

Dernières recommandations

17 Quant à vous, mes chers amis, vous voilà prévenus. Prenez garde de ne pas vous laisser entraîner par l’égarement de ces hommes vivant sans respect pour Dieu et de perdre ainsi la position solide que vous occupez. 18 Au contraire, progressez sans cesse dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire dès maintenant et pour l’éternité. Amen.

Notas al pie

  1. 3.3 Expression qui couvre l’ensemble de la période finale de l’histoire inaugurée par la venue de Jésus-Christ.
  2. 3.8 Ps 90.4.
  3. 3.9 Mot traduit ailleurs par changer, ou changer d’attitude.
  4. 3.10 Autre traduction: les éléments.
  5. 3.10 Certains manuscrits ont: sera consumé.
  6. 3.12 Autre traduction: les éléments.

Nkwa Asem

Petro II 3

Awurade ba a ɔbɛba bio

1Adɔfonom, eyi ne krataa a ɛtɔ so abien a makyerɛw abrɛ mo. Mekyerɛwee sɛ mede rebɛkae mo, de akanyan mo adwene. Mepɛ sɛ mokae nsɛm a adiyifo kronkron no kae mmere bi a atwam no ne mmara a efi Awurade ne Agyenkwa a wɔde faa mo asomafo so maa mo no.

Nea edi kan no, sɛ mote ase sɛ, nna a edi akyiri no mu no, nnipa bi bɛba a wɔn ara wɔn honam akɔnnɔ na ebedi wɔn so. Wobedi mo ho fɛw aka se, “Ɔhyɛɛ mo bɔ sɛ ɔbɛba. Wanka? Na ɔwɔ he? Yɛn agyanom awuwu dedaw nanso biribiara te sɛ nea ɛte fi adebɔ mfiase!”

Wɔhyɛ da ma wɔn werɛ fi nokware no sɛ efi tete na Onyankopɔn kasae na wɔbɔɔ ɔsoro ne asase. Wɔbɔɔ asase fi nsu mu na wɔde nsu na ɛyɛe na wɔde nsu nso, Nsuyiri nsu na ɛsɛee wiase dedaw no. Na ɔsoro ne asase a ɛwɔ hɔ mprempren yi de, wɔnam Onyankopɔn asɛm no ara so rekora ama ogya asɛe no. Wɔrekora ama ɛda a wobebu nnebɔneyɛfo atɛn na wɔasɛe wɔn no.

Nanso, anuanom, mommma mo werɛ mmfi ade baako sɛ Awurade ani so de, nsonoe nni da koro ne mfe apem ntam. Ne fam de, n’abien nyinaa yɛ pɛ. Awurade ntwentwɛn ne nan ase wɔ ne bɔ a wahyɛ ho sɛnea ebinom dwen no. Mmom, ɔwɔ mo ho boasetɔ efisɛ, ɔmpɛ sɛ wɔbɛsɛe obiara na mmom ɔpɛ sɛ obiara sesa fi ne bɔne ho. 10 Na Awurade da no bɛba sɛ owifo. Ɛda no, ɔsoro bɛbobom na ayera na wim nneɛma bɛhyew na asɛe na asase ne so nneɛma nyinaa nso ayera.

11 Sɛ saa kwan yi so na wɔbɛfa asɛe ade nyinaa a, na dɛn bra na ɛsɛ sɛ mobɔ? Ɛsɛ sɛ mo bra yɛ kronn na mode mo ho ma Onyankopɔn. 12 Monhwɛ saa da no kwan na monyɛ mo nneɛma pɛpɛɛpɛ; saa da a Onyankopɔn bɛto ɔsoro mu gya na wim nneɛma anan na ayera wɔ ogyaframa mu no. 13 Nanso yɛtwɛn nea Onyankopɔn ahyɛ yɛn ho bɔ no, ɔsoro foforo ne asase foforo a ɛhɔ na atreneefo bɛtena.

14 Enti, anuanom, mugu so retwɛn da no yi, mommɔ mmɔden sɛ mobɛyɛ kronn a mfomso biara nni mo ho wɔ Onyankopɔn anim na mo ne no atena wɔ asomdwoe mu.

15 Monkae sɛ Awurade boasetɔ no kyerɛ nkwagye te sɛ nea yɛn nua Paulo nam nyansa a Onyankopɔn de maa no no so kyerɛw mo no. 16 Saa kwan koro no ara so na ɔfa kyerɛw ne nkrataa no na saa nsɛm yi ara so nso na ogyina kyerɛwee. Nsɛm bi a ɛyɛ den wɔ ne nkrataa no mu a wɔn a wonnim na wɔnyɛ den no nkyerɛ ase yiye te sɛ nea wɔkyerɛ Kyerɛwsɛm a aka no ase no a ɛde ɔsɛe brɛ wɔn no.

17 Nanso, anuanom, mo de munim eyi dedaw. Monwɛn na wɔn a wonni mmara so annaadaa mo amfi beae pa. 18 Munyin wɔ yɛn Awurade ne Agyenkwa Yesu Kristo adom ne nimdeɛ mu. Ɔno na anuonyam nka no mprempren ne daa. Amen.