La Bible du Semeur

2 Corinthiens 13

Avertissement

1Voici donc la troisième fois[a] que je viendrai chez vous. Comme le dit l’Ecriture, toute affaire sera réglée sur les déclarations de deux ou trois témoins[b]. Je vous ai déjà prévenus lors de ma seconde visite, et maintenant que je me trouve encore loin, je le répète à ceux qui ont péché précédemment, ainsi qu’à tous les autres: quand je reviendrai, j’agirai sans ménagements puisque vous voulez avoir la preuve que Christ parle par moi; car vous n’avez pas affaire à un Christ faible: il agit avec puissance parmi vous.

Certes, il est mort sur la croix à cause de sa faiblesse, mais il vit par la puissance de Dieu. Nous, de même, dans notre union avec lui, nous sommes faibles, mais nous nous montrerons vivants avec lui par la puissance de Dieu dans notre façon d’agir envers vous.

Faites donc vous-mêmes votre propre critique, et examinez-vous, pour voir si vous vivez dans la foi. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous[c]? A moins, peut-être, que cet examen n’aboutisse pour vous à un échec.

Mais vous reconnaîtrez, je l’espère, que nous, nous avons fait nos preuves! Ce que nous demandons à Dieu, c’est que vous vous absteniez de tout mal. Car, en fait, nous ne tenons pas du tout à montrer que nous avons fait nos preuves. Tout ce que nous désirons, c’est que vous fassiez le bien, même si l’épreuve paraît devoir tourner contre nous. En effet, nous n’avons aucun pouvoir contre la vérité. C’est seulement pour la vérité que nous en avons. Nous sommes contents d’être faibles si vous, vous êtes réellement forts. C’est justement ce que nous demandons à Dieu dans nos prières: votre perfectionnement. 10 Voilà pourquoi je vous écris tout cela pendant que je suis encore loin, pour qu’étant présent, je n’aie pas à faire usage, avec sévérité, de l’autorité que le Seigneur m’a donnée pour construire et non pour renverser[d].

Dernières recommandations et salutations

11 J’ai terminé, frères et sœurs. Soyez dans la joie. Travaillez à votre perfectionnement. Encouragez-vous mutuellement. Soyez d’accord entre vous. Vivez dans la paix. Alors le Dieu d’amour et de paix sera avec vous.

12 Saluez-vous en vous donnant le baiser fraternel. Tous ceux qui, ici, font partie du peuple saint vous saluent. 13 Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous.

Notas al pie

  1. 13.1 La première fois correspond à la fondation de l’Eglise (Ac 18). La seconde visite (v. 2) était une visite brève, interrompant le séjour de l’apôtre à Ephèse (Ac 19).
  2. 13.1 Dt 19.15.
  3. 13.5 Autre traduction: parmi vous.
  4. 13.10 Voir 10.8 et Jr 1.10.

O Livro

2 Coríntios 13

Avisos finais

1Esta é pois a terceira vez que vou visitar­vos. Irei acompanhado, porque as Escrituras dizem que “todo o delito deve ser confirmado por duas ou três testemunhas”. Já antes eu tinha avisado aqueles que tinham pecado, quando aí estive pela última vez; e agora aviso­os de novo, assim como todos os outros, tal como fiz nessa ocasião, de que agora irei pronto a castigar com severidade.

Dar­vos­ei toda a prova que desejarem de que Cristo fala por meu intermédio. E hão­de ver que Cristo não resolverá esses assuntos superficialmente, antes há­de manifestar­se enérgico e em toda a sua força. Porque ainda que tenha morrido crucificado, e o seu corpo tivesse sido enfraquecido, contudo agora vive, pelo poder de Deus; e nós também, em consequência disso, sendo fracos, vivemos agora com Cristo pelo poder de Deus que utilizaremos no vosso meio.

Examinem­se vocês mesmos para verem se realmente permanecem na fé. Façam o vosso exame de consciência: reconhecem que Cristo habita verdadeiramente na vossa vida? Caso contrário o vosso cristianismo é falso. Mas quanto a nós, espero bem que reconheçam que num tal exame não ficaríamos reprovados.

A minha oração a Deus é pois que vocês se abstenham de todo o mal, não pelo mérito que isso venha trazer ao nosso serviço, mas porque procuramos que a vossa conduta cristã seja recta. Porque, quanto ao nosso serviço, se os homens não lhe derem valor, não é isso que conta. Portanto se a vossa conduta for de acordo com a verdade do evangelho, nada teremos que julgar, pois o nosso único desejo é apoiar­vos no caminho da verdade. E, se dermos a impressão de fraqueza, até ficaremos contentes, se isso representar o vosso fortalecimento. O nosso desejo é o vosso aperfeiçoamento.

10 Digo­vos estas coisas aqui, por carta, para depois na vossa presença não ter de vos corrigir com severidade. Porque a autoridade que o Senhor nos deu é para vos edificar, e não para vos abater.

Saudações finais

11 E agora, irmãos termino. Alegrem­se, e aperfeiçoem­se em Cristo; encorajem­se uns aos outros. Vivam em harmonia e paz, e o Deus de amor e de paz será convosco.

12 Saúdem­se uns aos outros com um beijo fraterno. Todos os cristãos daqui vos mandam saudações.

13 Que a graça do Senhor Jesus Cristo e o amor de Deus seja convosco. E que o Espírito Santo comunique com o vosso íntimo.