La Bible du Semeur

1 Corinthiens 9

Paul a renoncé à ses droits

1Ne suis-je donc pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N’ai-je pas vu Jésus, notre Seigneur? Vous-mêmes, n’êtes-vous pas un fruit de mon travail au service du Seigneur? D’autres peuvent refuser de reconnaître en moi un apôtre: pour vous, du moins, c’est ce que je suis, car vous êtes bien le sceau qui authentifie mon ministère apostolique au service du Seigneur.

Et voici ma défense contre ceux qui me mettent en accusation: En tant qu’apôtres, ne serions-nous pas en droit de recevoir le manger et le boire pour notre travail? N’aurions-nous pas le droit d’être accompagnés par une épouse chrétienne, comme les autres apôtres, les frères du Seigneur[a] et Pierre? Ou bien, Barnabas et moi-même serions-nous les seuls à devoir travailler pour gagner notre pain? Dites-moi: avez-vous jamais entendu parler d’un soldat servant dans une armée à ses propres frais, ou d’un vigneron qui ne mangerait pas des raisins de la vigne qu’il a plantée? Quel berger élève un troupeau sans jamais profiter du lait de ses brebis? Et je ne tire pas mes arguments des seuls principes établis par les hommes. Car la Loi dit les mêmes choses. En effet, c’est bien dans la Loi de Moïse qu’il est écrit: Tu ne mettras pas de muselière à un bœuf pendant qu’il foule le blé[b]. Dieu s’inquiéterait-il ici des bœufs? 10 N’est-ce pas pour nous qu’il parle ainsi? Bien sûr que si! C’est pour nous que cette parole a été écrite, car il faut que celui qui laboure le fasse avec espérance et que celui qui bat le blé puisse compter sur sa part de la récolte. 11 Puisque nous avons semé parmi vous les biens spirituels, serait-ce de notre part une prétention exorbitante si nous attendions de vous quelque avantage matériel? 12 Du moment que d’autres exercent ce droit sur vous, ne l’avons-nous pas à plus forte raison?

Eh bien! nous avons préféré ne pas user de ce droit; au contraire, nous supportons tout, afin d’éviter de faire obstacle, si peu que ce soit, à l’Evangile de Christ. 13 Et pourtant, vous le savez, ceux qui font le service sacré dans le Temple reçoivent leur nourriture du Temple. Ceux qui officient à l’autel reçoivent leur part des sacrifices offerts sur l’autel[c]. 14 De même, le Seigneur a ordonné que ceux qui annoncent l’Evangile vivent de cette annonce de l’Evangile[d]. 15 Mais moi, je n’ai fait valoir aucun de ces droits. Et si je les mentionne ici, ce n’est pas pour les revendiquer; je préférerais mourir plutôt que de me laisser ravir ce sujet de fierté. 16 En effet, je n’ai pas à m’enorgueillir de ce que j’annonce l’Evangile: c’est une obligation qui m’est imposée. Malheur à moi si je n’annonce pas l’Evangile! 17 Ah! certes, si la décision d’accomplir cette tâche ne venait que de moi, je recevrais un salaire; mais puisque cette décision n’a pas dépendu de moi, je ne fais que m’acquitter d’une charge qui m’a été confiée. 18 En quoi consiste alors mon salaire? Dans la satisfaction de pouvoir offrir gratuitement l’Evangile que je proclame en renonçant volontairement aux droits que me confère ma qualité de prédicateur de l’Evangile.

19 Car, bien que je sois un homme libre à l’égard de tous, je me suis fait l’esclave de tous, afin de gagner le plus de gens possible à Jésus-Christ. 20 Lorsque je suis avec les Juifs, je vis comme eux, afin de les gagner. Lorsque je suis parmi ceux qui sont sous le régime de la Loi de Moïse, je vis comme si j’étais moi-même assujetti à ce régime, bien que je ne le sois pas, afin de gagner ceux qui sont sous le régime de cette Loi. 21 Avec ceux qui n’ont pas la Loi de Dieu, je vis comme n’ayant pas non plus la Loi, afin de gagner à Christ ceux qui n’ont pas la Loi, bien que je ne sois pas sans la loi de Dieu, car je vis selon la loi de Christ. 22 Avec les chrétiens mal affermis dans la foi, je vis comme eux, afin de gagner ceux dont la foi est mal affermie. C’est ainsi que je me fais tout à tous, afin d’en conduire au moins quelques-uns au salut par tous les moyens.

23 Or, tout cela, je le fais pour la cause de l’Evangile pour avoir part, avec eux, aux bénédictions qu’apporte l’Evangile. 24 Ne savez-vous pas que, sur un stade, tous les concurrents courent pour gagner et, cependant, un seul remporte le prix? Courez comme lui, de manière à gagner. 25 Tous les athlètes s’imposent une discipline sévère[e] dans tous les domaines pour recevoir une couronne, qui pourtant sera bien vite fanée[f], alors que nous, nous aspirons à une couronne qui ne se flétrira jamais. 26 C’est pourquoi, si je cours, ce n’est pas à l’aveuglette, et si je m’exerce à la boxe, ce n’est pas en donnant des coups en l’air. 27 Je traite durement mon corps, je le maîtrise sévèrement, de peur qu’après avoir proclamé l’Evangile aux autres, je ne me trouve moi-même disqualifié.

Notas al pie

  1. 9.5 Parmi eux se trouvait Jacques, l’un des responsables de l’Eglise de Jérusalem.
  2. 9.9 Dt 25.4.
  3. 9.13 Les prêtres israélites avaient droit à une part de certains sacrifices et de certaines offrandes (voir Lv 6 à 7).
  4. 9.14 Voir Mt 10.10; Lc 10.7; 1 Tm 5.18.
  5. 9.25 Les athlètes étaient soumis pendant plusieurs mois avant les jeux à toutes sortes d’abstinences.
  6. 9.25 C’était, au début, une couronne de persil, plus tard de pin.

New Living Translation

1 Corinthians 9

Paul Gives Up His Rights

1Am I not as free as anyone else? Am I not an apostle? Haven’t I seen Jesus our Lord with my own eyes? Isn’t it because of my work that you belong to the Lord? Even if others think I am not an apostle, I certainly am to you. You yourselves are proof that I am the Lord’s apostle.

This is my answer to those who question my authority.[a] Don’t we have the right to live in your homes and share your meals? Don’t we have the right to bring a believing wife[b] with us as the other apostles and the Lord’s brothers do, and as Peter[c] does? Or is it only Barnabas and I who have to work to support ourselves?

What soldier has to pay his own expenses? What farmer plants a vineyard and doesn’t have the right to eat some of its fruit? What shepherd cares for a flock of sheep and isn’t allowed to drink some of the milk? Am I expressing merely a human opinion, or does the law say the same thing? For the law of Moses says, “You must not muzzle an ox to keep it from eating as it treads out the grain.”[d] Was God thinking only about oxen when he said this? 10 Wasn’t he actually speaking to us? Yes, it was written for us, so that the one who plows and the one who threshes the grain might both expect a share of the harvest.

11 Since we have planted spiritual seed among you, aren’t we entitled to a harvest of physical food and drink? 12 If you support others who preach to you, shouldn’t we have an even greater right to be supported? But we have never used this right. We would rather put up with anything than be an obstacle to the Good News about Christ.

13 Don’t you realize that those who work in the temple get their meals from the offerings brought to the temple? And those who serve at the altar get a share of the sacrificial offerings. 14 In the same way, the Lord ordered that those who preach the Good News should be supported by those who benefit from it. 15 Yet I have never used any of these rights. And I am not writing this to suggest that I want to start now. In fact, I would rather die than lose my right to boast about preaching without charge. 16 Yet preaching the Good News is not something I can boast about. I am compelled by God to do it. How terrible for me if I didn’t preach the Good News!

17 If I were doing this on my own initiative, I would deserve payment. But I have no choice, for God has given me this sacred trust. 18 What then is my pay? It is the opportunity to preach the Good News without charging anyone. That’s why I never demand my rights when I preach the Good News.

19 Even though I am a free man with no master, I have become a slave to all people to bring many to Christ. 20 When I was with the Jews, I lived like a Jew to bring the Jews to Christ. When I was with those who follow the Jewish law, I too lived under that law. Even though I am not subject to the law, I did this so I could bring to Christ those who are under the law. 21 When I am with the Gentiles who do not follow the Jewish law,[e] I too live apart from that law so I can bring them to Christ. But I do not ignore the law of God; I obey the law of Christ.

22 When I am with those who are weak, I share their weakness, for I want to bring the weak to Christ. Yes, I try to find common ground with everyone, doing everything I can to save some. 23 I do everything to spread the Good News and share in its blessings.

24 Don’t you realize that in a race everyone runs, but only one person gets the prize? So run to win! 25 All athletes are disciplined in their training. They do it to win a prize that will fade away, but we do it for an eternal prize. 26 So I run with purpose in every step. I am not just shadowboxing. 27 I discipline my body like an athlete, training it to do what it should. Otherwise, I fear that after preaching to others I myself might be disqualified.

Notas al pie

  1. 9:3 Greek those who examine me.
  2. 9:5a Greek a sister a wife.
  3. 9:5b Greek Cephas.
  4. 9:9 Deut 25:4.
  5. 9:21 Greek those without the law.