La Bible du Semeur

1 Chroniques 13

David veut faire transporter le coffre de l’alliance à Jérusalem

1David tint conseil avec les chefs commandant les «milliers» et les «centaines», ainsi qu’avec les autres notables. Puis il s’adressa à toute l’assemblée d’Israël et leur dit: Si vous le jugez bon, et si cela est dans le plan de l’Eternel notre Dieu, envoyons des messages à tous nos compatriotes qui restent encore dans toutes les régions d’Israël, ainsi qu’aux prêtres et aux lévites dans leurs villes de résidence, pour qu’ils nous rejoignent. Puis nous ramènerons auprès de nous le coffre de notre Dieu, car nous ne nous sommes pas préoccupés d’aller le chercher sous le règne de Saül.

Toute l’assemblée trouva cette proposition judicieuse, et l’on déclara qu’il fallait la suivre. David rassembla donc tout Israël, depuis le torrent d’Egypte[a] jusqu’à Lebo-Hamath[b], pour faire venir le coffre de Dieu de Qiryath-Yearim[c].

David, avec tout Israël, se rendit à Baala[d], à Qiryath-Yearim, dans le territoire de Juda, pour en ramener le coffre de Dieu, l’Eternel qui siège entre les chérubins[e] et sur lequel le Nom par excellence a été invoqué. On chargea le coffre de Dieu sur un chariot neuf après l’avoir pris de la maison d’Abinadab. Ouzza et Ahyo conduisaient le chariot[f]. David et tout Israël exprimaient leur joie devant Dieu en chantant de toutes leurs forces et en jouant sur des lyres, des luths, des tambourins, des cymbales et des trompettes. Lorsqu’ils furent arrivés près de l’aire de Kidôn, les bœufs firent un écart et Ouzza tendit la main pour saisir le coffre de Dieu. 10 Alors l’Eternel se mit en colère contre Ouzza et l’Eternel le frappa parce qu’il avait touché le coffre de sa main. Ouzza mourut là devant Dieu[g].

11 David s’irrita parce que l’Eternel avait ouvert une brèche en frappant Ouzza, et il appela ce lieu Pérets-Ouzza (Brèche d’Ouzza), nom qu’il porte encore aujourd’hui. 12 Ce jour-là, David prit peur de Dieu et il se demanda: Comment oserais-je faire venir le coffre de Dieu chez moi?

13 Il ne transporta donc pas le coffre chez lui, dans la cité de David, mais il le fit déposer dans la maison d’Obed-Edom, un homme originaire de Gath. 14 Le coffre y resta trois mois, et l’Eternel bénit la famille d’Obed-Edom et tous ses biens.

Notas al pie

  1. 13.5 Le torrent du Shihor, terme égyptien qui signifie «la mare de Horus», divinité égyptienne, sans doute l’un des canaux du Nil (voir Jos 13.3; Es 23.3; Jr 2.18).
  2. 13.5 Non identifiée, mais au nord du pays. Autre traduction: jusqu’aux abords de Hamath.
  3. 13.5 A quelque 13 kilomètres au nord-ouest de Jérusalem. Voir 1 S 6.21.
  4. 13.6 Nom cananéen de Qiryath-Yearim (voir note 2 S 6.2).
  5. 13.6 Voir Ex 25.22.
  6. 13.7 Fils ou descendant d’Abinadab.
  7. 13.10 Le coffre aurait dû être transporté sur les épaules des lévites (Ex 25.12-15) et jamais touché, sous peine de mort (Nb 4.15). Ces prescriptions furent observées par la suite (15.1-15).

O Livro

1 Crônicas 13

A mudança da arca

11/2 Depois de ter consultado todos os seus chefes e comandantes militares, David dirigiu-se à assembleia de Israel da seguinte maneira: “Sendo que vos parece bem que seja vosso rei, e visto que temos para isso a aprovação do Senhor, mandemos uma mensagem aos nossos irmãos em toda a terra de Israel, incluindo os sacerdotes e os levitas, convidando-os a virem juntar-se a nós. Tornemos também a trazer para junto de nós a arca de Deus, pois temo-nos esquecido dela, já desde que Saul se tornou rei.”

4/5 Houve consenso geral e toda a gente esteve de acordo com a iniciativa. David convocou todo o povo de Israel, por toda a terra da nação — desde Sior, o rio do Egipto, até à entrada de Hamate — para que estivessem presentes quando a arca de Deus fosse trazida de Quiriate-Jearim.

6/11 Então David e todo o Israel foram a Baala (ou seja, Quiriate-Jearim), em Judá, para trazerem a arca do Senhor Deus, cujo trono está acima dos anjos. Foram-na buscar a casa de Abinadabe, num carro novo. Uzá e Aiô conduziam o carro. David e todo o povo dançou perante o Senhor, com grande entusiasmo, acompanhados por cantares, e por harpas, alaúdes, tamboris, címbalos e trombetas. Mas chegando à eira de Quidom, os bois tropeçaram e Uzá jogou a mão para segurar a arca. Por isso morreu ali diante de Deus. David ficou muito irritado por o Senhor ter castigado Uzá; e chamou àquele lugar o Castigo de Uzá. Assim se chama ainda hoje.

12 David agora tinha receio do que Deus poderia fazer e perguntava-se: “Como é que hei-de trazer a arca de Deus até ao seu lugar?” 13/14 Finalmente decidiu-se por trazê-la até à casa de Obede-Edom, o giteu, em lugar de a levar até à sua própria casa, na cidade de David. A arca permaneceu ali com a família de Obede-Edom durante três meses; e o Senhor abençoou-o, a ele e à sua casa.