Akuapem Twi Contemporary Bible

Yoɛl 1:1-20

1Awurade asɛm a ɛbaa Petuel babarima Yoel so ni.

Mmoadabi San Tue

2Muntie saa asɛm yi, mo mpanyimfo;

muntie, mo a mote asase no so nyinaa.

Asɛm bi a ɛte sɛɛ asi mo mmere so

anaa mo mpanyimfo mmere so pɛn?

3Monka nkyerɛ mo mma,

na mo mma nso nka nkyerɛ wɔn mma

na wɔn mma nso nka nkyerɛ awo ntoatoaso a edi so no.

4Nea mmoadabikuw no gyawee no,

mmoadabi akɛse no awe;

nea mmoadabi akɛse no gyawee no,

mmoadabi nkumaa no awe;

nea mmoadabi nkumaa no gyawee no,

mmoadabi afoforo awe.

5Mo asabowfo, munnyan, na munsu!

Mo a monom bobesa nyinaa, muntwa adwo;

muntwa adwo, nsa foforo no nti,

efisɛ wɔahuam afi mo ano.

6Ɔman bi atu mʼasase so sa;

dɔm a wɔyɛ den na wontumi nkan wɔn;

wɔn se te sɛ gyata se

na wɔwɔ gyatabere sebɔmmɔfo.

7Wasɛe me bobe

ne me borɔdɔma nnua.

Wawaawae nnua no ho bona,

atow agu

agyaw ne mman ho fitaa.

8Di awerɛhow sɛ ababaa a ofura atweaatam

na ɔresu ne kunu a ɔwaree no ne mmabaabere mu.

9Aduan ne ahwiesa afɔrebɔde,

wɔayi afi Awurade fi.

Asɔfo no retwa adwo,

wɔn a wɔsom wɔ Awurade anim no.

10Mfuw asɛe,

asase no so awo wosee

aduan no asɛe

nsa foforo no ayow

ngo nyinaa asa.

11Mo ani nwu, mo akuafo,

muntwa adwo, mo a mudua bobe;

Munsi apini mma awi ne atoko,

efisɛ otwabere no asɛe.

12Bobe no akisa

na borɔdɔma nnua no awuwu.

Atoaa nnua, mmedua, aprɛ ne

nnua a ɛwɔ mfuw no so nyinaa ahyew.

Nokware, anigye a nnipa wɔ no

atu ayera.

13Mumfura atweaatam na munni awerɛhow, asɔfo;

mo a mosom wɔ afɔremuka anim, muntwa adwo.

Mumfura atweaatam mmesi pɛ,

mo a mosom wɔ Onyankopɔn anim;

efisɛ aduan ne ahwiesa afɔrebɔde no

to atwa wɔ Onyankopɔn fi.

14Mommɔ mmuadadi kronkron ho dawuru;

momfrɛ nhyiamu kronkron.

Momfrɛ mpanyimfo

ne wɔn a wɔte asase no so nyinaa

mmra Awurade mo Nyankopɔn fi

na wommesu mfrɛ Awurade.

15A, da no de!

Awurade da no abɛn;

Ɛbɛba sɛ ɔsɛe a efi Otumfo hɔ.

16So aduan ho nkɔɔ wɛn, a yɛani tua,

anigye ne ahosɛpɛw to atwa

wɔ yɛn Nyankopɔn fi ana?

17Aba no wu wɔ asase wosee mu,

adekoradan abubu,

aburowpata nso so nni mfaso,

efisɛ nnuan no ahyew.

18Sɛnea anantwi su!

na anantwikuw kyinkyin kwa.

Nguankuw mpo rebrɛ

efisɛ wonni didibea.

19Awurade, wo na misu frɛ wo,

efisɛ ogya ahyew sare so adidibea,

na ogyatannaa ahyew mfuw no so nnua nyinaa.

20Wuram mmoa mpo pere hwehwɛ wo.

Nsuwansuwa ayoyow,

na ogya ahyew sare so adidibea.

La Bible du Semeur

Joël 1:1-20

Fléau de sauterelles

1Parole que l’Eternel a adressée à Joël, fils de Petouël.

Sur la désolation du pays

2Ecoutez ceci, vous, |responsables du peuple1.2 Ou : vieillards (v. 14 ; 2.16 ; 3.1 où le mot reparaît avec l’un ou l’autre sens).,

vous tous, habitants du pays, |prêtez l’oreille.

Est-il, de votre temps,

ou bien du temps de vos ancêtres, |survenu rien de tel ?

3Racontez-le à vos enfants,

qu’eux-mêmes le racontent |à leurs propres enfants,

qui, eux, le transmettront |à leurs propres enfants.

4Ce qu’a laissé le vol de sauterelles,

d’autres sauterelles l’ont dévoré ;

ce que les sauterelles ont laissé,

les criquets l’ont mangé ;

ce que les criquets ont laissé,

les grillons l’ont mangé1.4 Dans ce verset, l’hébreu semble employer quatre mots synonymes qui désignent la sauterelle. D’autres pensent à quatre sortes de sauterelles ou d’insectes, ou à quatre stades du développement du même animal, de la larve à l’insecte adulte..

5Réveillez-vous, ivrognes, |pleurez !

Hurlez, tous les buveurs de vin,

oui, car le vin nouveau |est ôté de vos bouches.

6Un peuple attaque mon pays,

il est puissant, |on ne peut le compter.

Il a des crocs de lion,

il a des dents de lion.

7Il a fait de mes vignes |une dévastation,

et mes figuiers, |il les a mis en pièces,

il a complètement |pelé leurs troncs |et jonché le sol de débris,

leurs rameaux sont tout blancs.

8Lamente-toi, mon peuple, |comme une jeune femme |qui aurait revêtu |le vêtement de deuil

pour pleurer le mari |de sa jeunesse.

9Quant au temple de l’Eternel, |libations et offrandes |lui font défaut1.9 Sur les libations, voir Ex 30.9 ; Lv 23.18 ; Nb 15.1-16. Comme tous les produits du sol ont été détruits, on ne peut plus faire d’offrande au Temple. ;

les prêtres qui font le service |de l’Eternel, |sont dans le deuil.

10Les champs sont ravagés,

la terre est dans le deuil,

car le blé est détruit,

le vin nouveau est dans la honte,

l’huile fraîche a tari.

11Les laboureurs sont dans la honte,

les cultivateurs des vergers |et les vignerons hurlent,

à cause du blé et de l’orge,

car il ne reste rien |de la moisson des champs.

12Les vignes sont honteuses

et les figuiers s’étiolent,

le grenadier et le palmier, |ainsi que le pommier,

tous les arbres des champs |sont desséchés.

La joie est dans la honte |parmi les hommes.

Jeûne et lamentation nationaux

13Ceignez-vous, vous, les prêtres, |d’une toile de sac,

lamentez-vous ! |Hurlez, vous tous qui officiez |devant l’autel !

Venez passer la nuit |vêtus d’un habit de toile de sac1.13 Marque de deuil.,

vous qui servez mon Dieu,

parce qu’il n’y a plus d’offrandes, |ni de libations qui arrivent |dans le temple de votre Dieu.

14Publiez donc un jeûne, |et convoquez |une réunion cultuelle,

rassemblez les responsables du peuple |avec tous les habitants du pays

au temple |de l’Eternel, de votre Dieu.

Suppliez l’Eternel !

La sécheresse

15Hélas, quel jour !

Le jour de l’Eternel1.15 Voir Es 13.6-9 ; Ez 30.2-3 ; Am 5.18 ; Ab 15 ; So 1.7. approche !

Comme un fléau dévastateur |déchaîné par le Tout-Puissant, |il va venir.

16Car ne nous a-t-on pas ôté |la nourriture sous nos yeux ?

Et du temple de notre Dieu

n’a-t-on pas retiré |la joie et l’allégresse ?

17Les graines répandues |pourrissent sous les mottes,

les greniers sont en ruine,

les silos démolis,

car le blé fait défaut1.17 Ce verset contient plusieurs termes que l’on ne rencontre qu’ici et dont le sens n’est pas connu. La traduction de ce verset est donc incertaine..

18Ecoutez le bétail, |comme il gémit !

Les troupeaux de bovins |ne savent où aller1.18 Autre traduction : sont consternés.,

car ils ne trouvent plus |de pâturages

et les troupeaux de moutons et de chèvres |sont atteints eux aussi.

19C’est vers toi, Eternel, |que je pousse des cris.

Oui, car le feu dévore |les pâturages de la steppe,

et la flamme consume |tous les arbres des champs.

20Et même les bêtes sauvages |vers toi se tournent,

car les cours d’eau se sont taris1.20 Réminiscence du Ps 42.2.,

le feu dévore |les pâturages de la steppe.